Révolution dans les missions mondiales (Page 5 / 31)

Un e-book de K. P. Yohannan

Introduction

Avant la deuxième moitié des années 80, la plupart des chrétiens évangéliques des pays occidentaux avaient tendance à diviser l'histoire des missions en deux grandes vagues d'activités. La première a déferlé sur le monde du Nouveau Testament, au premier siècle, quand les apôtres ont répondu à la grande mission qui leur avait été confiée par Jésus. Elle a conquis les communautés juives et païennes de l'Empire romain, amenant le message du salut au monde de la Méditerranée, dans la plupart des pays du sud de l'Europe et même en quelques régions de l'Asie.

On dit que la seconde vague a débuté au 18e siècle avec l'œuvre pionnière de William Carey en Inde. C'était le début d'un flot de missions qui s'est poursuivi aux 19e et 20e siècles dans les colonies des grandes puissances européennes. Quoique la Seconde Guerre mondiale ait marqué la fin de cette ère coloniale, elle définit encore fréquemment l'image des missions pour un grand nombre de chrétiens du monde occidental.

Mais partout dans le monde, aujourd'hui, le Saint-Esprit agit sur les nations d'Asie et d'Afrique, et des milliers d'hommes et de femmes se lèvent pour apporter le salut à leur propre peuple. Des millions d'âmes perdues dans les pays fermés n'auraient probablement jamais entendu parler de l'amour de Dieu sans le témoignage de ces personnes. Ces chrétiens natifs de l'Asie, humbles pionniers de l'Évangile, reprennent l'étendard de la croix là où les missions de l'ère coloniale se sont arrêtées. Ils font partie de la troisième vague de l'histoire des missions, le mouvement des missionnaires natifs.

À mesure que les chrétiens de l'ouest comprennent mieux ce que représente cette troisième vague d'évangélisation mondiale, nous ressentons que nos attitudes et nos styles de vie sont sérieusement mis au défi. Des milliers de personnes et d'Églises prient en faveur de cette évangélisation et soutiennent les missionnaires natifs de ces régions, qui oeuvrent par la foi.

Révolution dans les missions mondiales a été révisé plusieurs fois au fil des ans. J'ai cherché à clarifier certains malentendus concernant le mouvement des missionnaires natifs, tels que le rôle changeant des missionnaires occidentaux en Asie et les critères par lesquels les missions locales rendent des comptes.

L'impact de ce livre continue de grandir. Des pasteurs nous ont écrit pour témoigner des changements qui ont été apportés à leur programme missionnaire. Des parents et leurs enfants apprennent à vivre de manière plus simple et créative afin de soutenir financièrement des missionnaires natifs en Asie. De jeunes adultes, face à l'éternité, choisissent de faire en sorte que leur vie serve à l'avancement du royaume de Christ plutôt que de se soucier de monter les échelons de la société.

Je crois que cette génération sera évangélisée quand cette troisième vague aura uni à sa cause des chrétiens engagés, des Églises et des agences missionnaires de partout dans le monde. En nous approchant de Christ dans l'unité, sentant son cœur qui bat pour les âmes perdues qui meurent, nous réalisons que nous servons tous un seul Roi et un seul royaume. J'espère que ce livre suscitera plus d'unité et de collaboration au sein du peuple de Dieu, afin qu'ensemble, nous cherchions à nous soumettre à sa volonté.

Photo de K. P. Yohannan
Pasteur

Commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité