Gagneurs d'âmes (Page 2 / 32)

Un e-book de T.L Osborn

Préface

Un éminent gagneur d'âmes s'est écrié :

« Que la croix s'élève de nouveau en pleine place du marché, aussi bien que sur le clocher des églises. Jésus n'a pas été crucifié dans une cathédrale entre deux cierges, mais sur une croix entre deux brigands… à un carrefour si cosmopolite qu'on a dû écrire Son titre en hébreu, en latin et en grec.

Le Fils de Dieu a été crucifié dans le genre d'endroit où les cyniques disent des obscénités, où les voleurs blasphèment et où les soldats jouent aux dés. Puisque c'est là qu'Il est mort et puisque c'est pour cela qu'Il est mort, c'est aussi là que les chrétiens pourront le mieux apporter Son message d'amour, car c'est là le but du véritable Christianisme. »

Les Chrétiens du premier siècle avaient la passion de partager leur témoignage de Christ. Ils exerçaient un ministère personnel, de maison en maison et face à face.

Toutefois, peu après la mort des premiers apôtres, ce souci des inconvertis céda le pas à des controverses théologiques, ce qui entraîna l'apostasie. Dès le quatrième siècle, les ténèbres régnaient, et ce n'est qu'au dix-huitième siècle que l'évangélisation commença à réapparaître. Il est pourtant surprenant de constater que l'évangélisation personnelle, comme la pratiquait les chrétiens du premier siècle, n'a été redécouverte que depuis quelques dizaines d'années. Beaucoup de chrétiens contemporains se complaisent à évangéliser l'église, les écoles bibliques et les sièges. Mais ce n'est que depuis ces quelques dernières décennies que les chrétiens et chrétiennes témoignent d'un regain d'intérêt pour atteindre le monde inconverti, par-delà les murs de l'église.

Dew Graham, un journaliste converti lors d'une croisade de Billy Graham à Londres, vint se joindre à notre équipe de publication. Sa vie avait été profondément touchée et il brûlait de partager Christ avec les autres. Après avoir lu la première édition de ce livre, il écrivit :

« À une époque où beaucoup d'église cherchaient sans cesse de nouveau moyens d'attirer les pécheurs dans leurs sanctuaires, T.L. Osborn a produit un classique de l'évangélisation intitulé Gagneurs d'Âmes – Là où sont les gens, qui vise à motiver les chrétiens à partager l'Évangile hors des murs de leurs églises.

Le livre de T. L. Osborn a été envoyé, gracieusement à plus de cent vingt-cinq mille missionnaires, pasteurs nationaux, évangélistes et responsables, dans quasiment toutes les nations du monde. Partout où ces livres ont été envoyés, ils ont joué un rôle de pointe pour inspirer une dynamique renaissance de l'évangélisation personnelle, qui agit par delà les quatre murs du sanctuaire. C'est à l'échelle mondiale que Gagneurs d'Âmes a allumé, dans le cœur des croyants et des croyantes, une nouvelle passion d'aller témoigner de Christ auprès des inconvertis.

Depuis cet investissement des Osborn, un nombre sans cesse croissant d'organismes gagneurs d'âmes et de groupes enthousiastes de croyants et de croyantes ont pris leur essor et sont montés sur la brèche, pour porter le témoignage de Christ et de Son amour là où les gens vivent, s'amusent, travaillent et meurent.

Après ce premier cri de ralliement (Gagneurs d'Âmes – Là où sont les gens), T. L. écrivit une suite intitulée Approche-Toi de ce Char, comprenant des études que son épouse, Daisy, et lui ont apportées à des dizaines de milliers de pasteurs nationaux et de travailleurs de l'Évangile, lors des séminaires sur l'évangélisation qui font suite à leurs croisades de masses.

Les Osborn croient fermement que des chrétiens et des chrétiennes ordinaires écriront le dernier et glorieux chapitre de l'Église en action, à mesure qu'ils redécouvriront les ministères gagneurs d'âmes du premier siècle de notre ère et qu'ils imiteront leur exemple en parlant de Christ parmi les inconvertis. »

Dans sa dernière édition, Gagneurs d'Âmes, acclamé par les responsables d'églises et les croyants du monde entier, a été élargi pour inclure les leçons précédemment publiées dans Approche-toi de ce Char.

Les idées présentées dans ce livre encouragent le contact entre ceux et celles qui sont en dedans de l'église et ceux ou celles qui sont en dehors dans le monde – chez eux, à l'école, à l'usine ou au marché, dans les parcs et dans la rue – là où l'humanité souffre le plus et ne sera guérie que par l'amour de Christ.

Il n'y a de plus grande joie que de faire partie du travail numéro un de Dieu, en partageant l'Évangile et en gagnant des âmes – dehors, parmi tout un monde de personnes en détresse qui ont besoin de notre témoignage, notre contact, notre attention et notre sollicitude.

11 Voici ce que signifie cette parabole : La semence, c'est la parole de Dieu.
38 le champ, c'est le monde; la bonne semence, ce sont les fils du royaume; l'ivraie, ce sont les fils du malin;
9 Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu.
21 Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie.
17 Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde : c'est en cela que l'amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l'assurance au jour du jugement.
19 Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. 20 Nous faisons donc les fonctions d'ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu !
23 Or, je prends Dieu à témoin sur mon âme, que c'est pour vous épargner que je ne suis plus allé à Corinthe;
Photo de T.L Osborn
Docteur, auteur et évangéliste international

Commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations