Gagneurs d'âmes (Page 20 / 32)

Un e-book de T.L Osborn

Vision pour vaincre le racisme

Atteindre toutes les nations et chaque créature était le commandement donné par Christ à ceux et celles qui le suivaient. Mais étant juifs, il leur fallut des événements surnaturels et des visions, pour se convaincre que chaque créature et quiconque signifiait les « gentils » ou « païens » c'est-à-dire les non-juifs, aussi bien que les juifs.

En effet, ces chrétiens issus du Judaïsme se limitaient à enseigner Christ aux auditeurs israélites, et certainement pas aux indignes païens. 

Mandat pour toutes les nations

Dieu a créé toutes les races égales. Jésus-Christ est mort pour les péchés du monde entier. Chaque créature a une valeur égale devant lui et, par conséquent, elle mérite d'entendre son évangile. C'est pour cette raison que l'église doit partager Christ avec toutes les nations, et avec les femmes autant qu'avec les hommes.

Parmi ceux qui suivaient Christ au début, la plupart étaient des judéens, de souche hébraïque, dont la religion ne permettait aucune association avec d'autres races (nations). Ainsi, lorsque Christ témoigna aux non-juifs aussi bien qu'aux juifs et donna l'ordre à ses disciples de porter son message à chaque créature, cela provoqua des dissentiments et de la confusion, car les lois hébraïques interdisait tout mélange avec les autres races.

Dieu signale l'égalité raciale

Au jour de la pentecôte, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui priaient dans la chambre haute. 

12 Alors ils retournèrent à Jérusalem, de la montagne appelée des oliviers, qui est près de Jérusalem, à la distance d'un chemin de sabbat. 13 Quand ils furent arrivés, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient d'ordinaire; c'étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélemy, Matthieu, Jacques, fils d'Alphée, Simon le Zélote, et Jude, fils de Jacques. Lire la suite
 
1 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. 2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Lire la suite
Sous l'emprise de ce phénomène spirituel, Pierre se leva pour expliquer que c'était l'accomplissement de la prophétie de Joël.

Sous l'onction du Saint-Esprit, Pierre annonça hardiment :

21 Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Bien sûr, il ne lui était jamais venu à l'idée que cela incluait aussi les païens. En tant que juif pratiquant, il pensait que le prophète Joël voulait dire que n'importe quel juif pouvait invoquer le Seigneur et être sauvé.

Pierre avait annoncé cette prophétie à une foule qui comprenait quelque seize différents groupes nationalités et ethnies 

9 Parthes, Mèdes, Elamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l'Asie, 10 la Phrygie, la Pamphylie, l'Egypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, Lire la suite
Il est écrit que, lors de cette effusion du Saint-Esprit, au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun entendait [ces croyants qui l'avaient reçu] parler dans sa propre langue des merveilles de Dieu.
6 Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue.
 
11 Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu ?

Ils étaient perplexes, car des galiléens…leur parlaient des merveilles de Dieu. La foule savait que ces galiléens ne pouvaient pas connaître toutes ces langues.

7 Ils étaient tous dans l'étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres : Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ?
Cela aurait dû faire comprendre aux croyants que Dieu désirait apporter son évangile à toutes les nations, mais ils étaient si endoctrinés par la tradition judaïque qu'ils sont passés à côté.

Démontant la sévérité du mépris exprimé par la religion juive envers les non juifs, un musée turc expose une pierre qui se trouvait autrefois à l'entrée du temple de Jérusalem. Il est inscrit : Que nul païen ne franchisse ce seuil, sous peine de mort. Je m'imagine que Jésus devait penser à cette pierre, ainsi qu'aux tables des changeurs d'argent et des vendeurs de pigeons lorsqu'Il a dit : Ôtez cela d'ici !

16 et il dit aux vendeurs de pigeons : Otez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic.

Deux visions spéciales 

Le chapitre dix des Actes des Apôtres rend compte d'autres miracles qui indiquent combien Dieu voulait guérir les divisions raciales qui empêcheraient ses disciples juifs de partager la bonne nouvelle avec toutes les nations.

Un non-juif, nommé Corneille, eut une vision et il lui fut dit : Envoie des hommes à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre, qui lui donnerait de plus amples instructions. 

1 Il y avait à Césarée un homme nommé Corneille, centenier dans la cohorte dite italienne. 2 Cet homme était pieux et craignait Dieu, avec toute sa maison; il faisait beaucoup d'aumônes au peuple, et priait Dieu continuellement. Lire la suite

Le lendemain, alors que les messagers de Corneille partaient vers la maison de Pierre, ce dernier eut aussi une vision,

9 Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu'ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier. 10 Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu'on lui préparait à manger, il tomba en extase.
et il lui fut dit que trois hommes allaient venir et qu'il devait partir avec eux, car c'était le Seigneur qui les avait envoyés. 
19 Et comme Pierre était à réfléchir sur la vision, l'Esprit lui dit : Voici, trois hommes te demandent; 20 lève-toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c'est moi qui les ai envoyés.

Ces hommes arrivèrent et parlèrent à Pierre de la vision de Corneille. Il prit donc avec lui quelques témoins juifs et ils partirent pour la maison de cet homme e bonne réputations, mais non juif et donc impur.

21 Pierre donc descendit, et il dit à ces hommes : Voici, je suis celui que vous cherchez; quel est le motif qui vous amène ? 22 Ils répondirent : Corneille, centenier, homme juste et craignant Dieu, et de qui toute la nation des Juifs rend un bon témoignage, a été divinement averti par un saint ange de te faire venir dans sa maison et d'entendre tes paroles. Lire la suite

Lorsque Pierre fut arrivé, il expliqua que selon la loi rabbinique, il n'avait pas le droit d'entrer dans la maison d'un non-juif. Il dit :

28 Vous savez, leur dit-il, qu'il est défendu à un Juif de se lier avec un étranger ou d'entrer chez lui; mais Dieu m'a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur.

Cela montre comment les lois et les scrupules de la religion peuvent contrecarrer la volonté de Dieu, même dans la vie de ceux et celles qui veulent lui plaire. Il a fallu deux visions pour que Pierre croie la parole du Seigneur qu'il venait pourtant d'annoncer :

21 Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.
Il n'avait bien sûr jamais imaginé que cela pouvait inclure les non-juifs.

Pierre en terrain interdit 

Lorsque Pierre s'aventura chez cet étranger impur, le Seigneur fit état de son obéissance en envoyant le Saint-Esprit sur tous ceux qui écoutaient la parole. Tous les fidèles circoncis [les juifs] qui étaient venus avec Pierre [comme témoins] étaient étonnés parce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens. 

45 Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens.
Ils glorifièrent le Seigneur, en disant : Dieu a donc accordé la repentance aussi aux païens, afin qu'ils aient la vie.
18 Après avoir entendu cela, ils se calmèrent, et ils glorifièrent Dieu, en disant : Dieu a donc accordé la repentance aussi aux païens, afin qu'ils aient la vie.
Les croyants juifs en étaient stupéfaits.

Pierre et les non-juifs 

En dépit de ces expériences, Pierre continua d'être très prudent dans ses rapports avec les non-juifs, apparemment à cause du racisme religieux parmi les juifs. Cependant, lorsque la question fit l'objet d'une discussion officielle,

1 Quelques hommes, venus de la Judée, enseignaient les frères, en disant : Si vous n'êtes circoncis selon le rite de Moïse, vous ne pouvez être sauvés. 2 Paul et Barnabas eurent avec eux un débat et une vive discussion; et les frères décidèrent que Paul et Barnabas, et quelques-uns des leurs, monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens, pour traiter cette question. Lire la suite
Pierre se leva et dit qu'il avait été le premier à apporter l'évangile aux non-juifs.
7 Une grande discussion s'étant engagée, Pierre se leva, et leur dit : Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l'Evangile et qu'ils crussent.

Opposition aux païens convertis 

Il est surprenant de constater que les premiers leaders apostoliques s'opposaient à ce que les non-juifs entrent dans la famille de Dieu au même niveau que les juifs croyants.

1 Les apôtres et les frères qui étaient dans la Judée apprirent que les païens avaient aussi reçu la parole de Dieu. 2 Et lorsque Pierre fut monté à Jérusalem, les fidèles circoncis lui adressèrent des reproches, Lire la suite

Pierre se défendit en racontant sa vision et il ajouta 

15 Lorsque je me fus mis à parler, le Saint-Esprit descendit sur eux, comme sur nous au commencement.

Il se justifia en ces termes :

17 Or, puisque Dieu leur a accordé le même don qu'à nous qui avons cru au Seigneur Jésus-Christ, pouvais-je, moi, m'opposer à Dieu ?

La décision du concile

Le moment était venu pour les guides spirituels des croyants de publier une décision officielle sur ce sujet devenu si crucial.

18 Après avoir entendu cela, ils se calmèrent, et ils glorifièrent Dieu, en disant : Dieu a donc accordé la repentance aussi aux païens, afin qu'ils aient la vie.

Mais en dépit de cette décision officielle et de l'action de Jacques et des anciens, la discrimination raciale persista. Bien qu'ils aient déclaré publiquement qu'ils ne s'opposeraient pas à ce qu'on accepte des convertis d'origine païenne, aucun ne releva le flambeau pour apporter le message de l'évangile aux nations – aux non-juifs.

Il fallut que Dieu suscite un nouveau converti et le visite d'une façon miraculeuse pour convaincre les croyants juifs de porter l'évangile au vaste monde non juif. Ils étaient tellement endoctrinés par la tradition judaïque qu'ils limitaient leur intérêt à annoncer la parole seulement aux juifs.

19 Ceux qui avaient été dispersés par la persécution survenue à l'occasion d'Etienne allèrent jusqu'en Phénicie, dans l'île de Chypre, et à Antioche, annonçant la parole seulement aux Juifs.

Apôtre des païens 

Une des conversions les plus remarquables dans le Nouveau Testament, est celle de Saul de Tarse. 

1 Cependant Saul, respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur, se rendit chez le souverain sacrificateur, 2 et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s'il trouvait des partisans de la nouvelle doctrine, hommes ou femmes, il les amenât liés à Jérusalem. Lire la suite
Il avait haï la doctrine chrétienne, approuvé le meurtre d'Étienne,
1 Saul avait approuvé le meurtre d'Etienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l'Eglise de Jérusalem; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie.
et avait, d'un œil vengeur, été témoin de son martyre brutal.
58 le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. Les témoins déposèrent leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme nommé Saul.

 

3 Saul, de son côté, ravageait l'Eglise; pénétrant dans les maisons, il en arrachait hommes et femmes, et les faisait jeter en prison.

3 je suis Juif, né à Tarse en Cilicie; mais j'ai été élevé dans cette ville-ci, et instruit aux pieds de Gamaliel dans la connaissance exacte de la loi de nos pères, étant plein de zèle pour Dieu, comme vous l'êtes tous aujourd'hui. 4 J'ai persécuté à mort cette doctrine, liant et mettant en prison hommes et femmes.
Il avait vécu pharisien, selon la secte la plus rigide de la religion juive. 
5 Ils savent depuis longtemps, s'ils veulent le déclarer, que j'ai vécu pharisien, selon la secte la plus rigide de notre religion.

Paul témoigna :

9 Pour moi, j'avais cru devoir agir vigoureusement contre le nom de Jésus de Nazareth. 10 C'est ce que j'ai fait à Jérusalem. J'ai jeté en prison plusieurs des saints, ayant reçu ce pouvoir des principaux sacrificateurs, et, quand on les mettait à mort, je joignais mon suffrage à celui des autres. Lire la suite
Mais après sa conversion extraordinaire, cet ex-pharisien
6 Paul, sachant qu'une partie de l'assemblée était composée de sadducéens et l'autre de pharisiens, s'écria dans le sanhédrin : Hommes frères, je suis pharisien, fils de pharisiens; c'est à cause de l'espérance et de la résurrection des morts que je suis mis en jugement.
 
5 Ils savent depuis longtemps, s'ils veulent le déclarer, que j'ai vécu pharisien, selon la secte la plus rigide de notre religion.
 fut le premier à vivre une vie entièrement consacrée à porter l'évangile aux non-juifs 
25 Mais, pendant une nuit, les disciples le prirent, et le descendirent par la muraille, dans une corbeille.
 
46 Paul et Barnabas leur dirent avec assurance : C'est à vous premièrement que la parole de Dieu devait être annoncée; mais, puisque vous la repoussez, et que vous vous jugez vous-mêmes indignes de la vie éternelle, voici, nous nous tournons vers les païens.
 
6 Les Juifs faisant alors de l'opposition et se livrant à des injures, Paul secoua ses vêtements, et leur dit : Que votre sang retombe sur votre tête ! J'en suis pur. Dès maintenant, j'irai vers les païens.
 
21 Alors il me dit : Va, je t'enverrai au loin vers les nations. .
 
28 Sachez donc que ce salut de Dieu a été envoyé aux païens, et qu'ils l'écouteront.
 
15 Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce, 16 de révéler en moi son Fils, afin que je l'annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang,
une cause pour laquelle il subit des persécutions, des souffrances, des privations, de la honte et des tortures violentes,
8 Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l'extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir; 9 persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus; Lire la suite
23 Sont-ils ministres de Christ ?-Je parle en homme qui extravague. -Je le suis plus encore: par les travaux, bien plus; par les coups, bien plus; par les emprisonnements, bien plus. Souvent en danger de mort, 24 cinq fois j'ai reçu des Juifs quarante coups moins un, Lire la suite
 
50 Mais les Juifs excitèrent les femmes dévotes de distinction et les principaux de la ville; ils provoquèrent une persécution contre Paul et Barnabas, et ils les chassèrent de leur territoire.
 
19 Alors survinrent d'Antioche et d'Icone des Juifs qui gagnèrent la foule, et qui, après avoir lapidé Paul, le traînèrent hors de la ville, pensant qu'il était mort.
 
22 La foule se souleva aussi contre eux, et les préteurs, ayant fait arracher leurs vêtements, ordonnèrent qu'on les battît de verges. 23 Après qu'on les eut chargés de coups, ils les jetèrent en prison, en recommandant au geôlier de les garder sûrement. Lire la suite
 
22 Ils l'écoutèrent jusqu'à cette parole. Mais alors ils élevèrent la voix, disant : Ote de la terre un pareil homme ! Il n'est pas digne de vivre. 23 Et ils poussaient des cris, jetaient leurs vêtements, lançaient de la poussière en l'air. Lire la suite
 
10 Pour toi, tu as suivi de près mon enseignement, ma conduite, mes résolutions, ma foi, ma douceur, ma charité, ma constance, 11 mes persécutions, mes souffrances. A quelles souffrances n'ai-je pas été exposé à Antioche, à Icone, à Lystre ? Quelles persécutions n'ai-je pas supportées ? Et le Seigneur m'a délivré de toutes. Lire la suite
et pour laquelle il donna sa vie,
1 A cause de cela, moi Paul, le prisonnier de Christ pour vous païens.
 
6 Car pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. 7 J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi.
exécuté à Rome à la fin de l'année 66 ou au début de l'année 67. 

Révélation de la rédemption

Ce fut Saul, appelé aussi Paul, 

9 Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards sur lui,
qui reçut la révélation du salut par la grâce et de la foi en Jésus-Christ,
11 Je vous déclare, frères, que l'Evangile qui a été annoncé par moi n'est pas de l'homme; 12 car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme, mais par une révélation de Jésus-Christ.
 
16 Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les oeuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi.
 
4 mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi, 5 afin qu'il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l'adoption.
 
14 Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d'autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde !
 
11 Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu'eux.
 
8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 9 Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.
 
24 et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.
sans les œuvres de la loi.
16 Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les oeuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi.
 
11 Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu'il est dit : Le juste vivra par la foi.
 
20 Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché. 21 Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, Lire la suite
Il fut le premier à prouver l'absence de toute discrimination sexuelle ou raciale dans le divin plan de rédemption. Il déclara :
28 Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ.

C'est Paul qui intégrait les croyants hébreux et les convertis d'origine païenne partout où il témoignait de Christ, démontrant que le message d'amour et de rédemption de Dieu était véritablement pour toute nation, toute tribu, tout peuple et toute langue,

9 Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.
et que l'évangile éternel doit être annoncé aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple.
6 Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Evangile éternel, pour l'annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple.

L'opposition des judéens 

Jésus avait dit que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, 

47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.
 
19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,
au monde entier et à chaque créature,
15 Puis il leur dit : Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.
jusqu'aux extrémités de la terre.
8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.
Cependant, malgré son commandement explicite, les croyants judéens repoussaient toujours l'enseignement de Paul comme quoi juifs et non-juifs étaient égaux aux yeux de Dieu.

Paul fit de son mieux pour influencer les églises de Dieu dans la Judée,

14 Car vous, frères, vous êtes devenus les imitateurs des Eglises de Dieu qui sont en Jésus-Christ dans la Judée, parce que vous aussi, vous avez souffert de la part de vos propres compatriotes les mêmes maux qu'elles ont soufferts de la part des Juifs. 15 Ce sont ces Juifs qui ont fait mourir le Seigneur Jésus et les prophètes, qui nous ont persécutés, qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes,
– Certains de ces juifs rejetaient Christ comme leur Messie ; d'autres l'avaient accepté, mais ne croyaient pas que les païens pouvaient être sauvés au même titre que les juifs. Paul affirma à ce sujet : Ils nous empêchaient de parler aux païens pour qu'ils soient sauvés.
16 nous empêchant de parler aux païens pour qu'ils soient sauvés, en sorte qu'ils ne cessent de mettre le comble à leurs péchés. Mais la colère a fini par les atteindre.
Et certains de ces juifs étaient si agressifs dans leur opposition au ministère de Paul, qu'il pria Dieu d'être délivré des incrédules de la Judée.
30 Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus-Christ et par l'amour de l'Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur, 31 afin que je sois délivré des incrédules de la Judée, et que les dons que je porte à Jérusalem soient agréés des saints,

Les juifs exigent que les païens obéissent à la loi de Moïse

Il semble que la majorité des juifs qui avaient accepté Jésus comme Messie insistaient pour que les convertis d'origine païenne se conforment à la loi rabbinique. S'il était permis aux nouveaux convertis de se joindre à la communauté chrétienne, alors les croyants de souche juive leur ordonnaient de s'engager à observer, eux aussi, la loi de Moïse.

Paul et Barnabas, avaient rapporté à la nouvelle communauté chrétienne d'Antioche comment Dieu avait ouvert aux nations la porte de la foi. Mais dès que cette nouvelle parvint aux croyants en Judée,

1 Quelques hommes, venus de la Judée, enseignaient les frères, en disant : Si vous n'êtes circoncis selon le rite de Moïse, vous ne pouvez être sauvés. 2 Paul et Barnabas eurent avec eux un débat et une vive discussion; et les frères décidèrent que Paul et Barnabas, et quelques-uns des leurs, monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens, pour traiter cette question.
 Pour qu'ils arrêtent de discuter, il fallut que Paul et Barnabas fassent tout le chemin jusqu'à Jérusalem pour défendre leur ministère et raconter la conversion des païens.
3 Après avoir été accompagnés par l'Eglise, ils poursuivirent leur route à travers la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des païens, et ils causèrent une grande joie à tous les frères.

Le grand débat 

5 Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu'il fallait circoncire les païens et exiger l'observation de la loi de Moïse.
7 Une grande discussion s'étant engagée, Pierre se leva, et leur dit : Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l'Evangile et qu'ils crussent. 8 Et Dieu, qui connaît les coeurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint-Esprit comme à nous; Lire la suite
 
1 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.
 
44 Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. 45 Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens. Lire la suite
Pour valider encore plus leur position, ils racontèrent tous les miracles et les prodiges que Dieu avait faits parmi les païens.
12 Toute l'assemblée garda le silence, et l'on écouta Barnabas et Paul, qui racontèrent tous les miracles et les prodiges que Dieu avait faits par eux au milieu des païens.
 et insistèrent que: 
11 Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu'eux.

Paul réprimande Pierre 

Paul et Pierre n'étaient pas d'accord à ce sujet. Pierre semblait plus discret quant à ces rapports avec les convertis d'origine païenne, alors que Paul était plus ouvert. Il a réprimandé Pierre publiquement, disant :

11 Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il était répréhensible.

Paul expliqua comment Pierre et quelques autres croyants juifs avaient rendu visite à des non-juifs et mangé avec eux. Mais lorsque des représentants de l'église de Jérusalem vinrent enquêter sur Paul et les autres qui prêchaient aux non-juifs, Pierre et ses amis juifs rompirent leurs relations avec les non-juifs, apparemment de crainte que cela ne soit rapporté à la hiérarchie.

Paul s'opposa fermement à leur faux-fuyant. Il expliqua :

12 En effet, avant l'arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec les païens; et, quand elles furent venues, il s'esquiva et se tint à l'écart, par crainte des circoncis. 13 Avec lui les autres Juifs usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas même fut entraîné par leur hypocrisie.

Paul poursuit :

14 Voyant qu'ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l'Evangile, je dis à Céphas, en présence de tous : Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens et non à la manière des Juifs, pourquoi forces-tu les païens à judaïser ?
 
16 Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les oeuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi.
21 Je ne rejette pas la grâce de Dieu; car si la justice s'obtient par la loi, Christ est donc mort en vain.

Paul soutient : Il n'y a aucune différence ! 

De telles discordes entre des apôtres comme Pierre et Paul révèlent combien la bigoterie raciale était inflexible parmi les croyants issus du Judaïsme et pourquoi ce furent des événements surnaturels qui les firent accepter les convertis non juifs.

En dépit des nombreux prodiges qui signalaient l'importance d'annoncer l'évangile au vaste monde encore non évangélisé, aucun croyant juif n'était prêt à entreprendre l'évangélisation des païens. Pour conduire son peuple à apporter l'évangile à toutes les races, Dieu appela un pharisien doctrinaire, nommé Saul, un persécuteur fanatique des chrétiens. Il lui parla d'une voix audible et l'appela spécifiquement à apporter l'évangile au non-juifs.

3 Comme il était en chemin, et qu'il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. 4 Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Lire la suite

Pas étonnant que Paul se soit exprimé avec tant de force :

12 Il n'y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu'ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent. 13 Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Paul soutenait que quiconque accueille Jésus comme Seigneur doit revêtir l'être nouveau qui se renouvelle dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé. Il n'y a ici ni grec [non-juif] ni juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre ; mais Christ est tout et en tous.

10 et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé. 11 Il n'y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous.

Pierre vers les juifs, Paul vers les autres

La vision de Pierre lui permis d'être le premier à annoncer la parole aux non-juifs

9 Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu'ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier. 10 Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu'on lui préparait à manger, il tomba en extase.
 
7 Une grande discussion s'étant engagée, Pierre se leva, et leur dit : Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l'Evangile et qu'ils crussent.
et lui donna la conviction qu'ils étaient égaux aux yeux de Dieu. Cependant, pour éviter une confrontation avec la hiérarchie de l'église de Jérusalem, il se distança des croyants non juifs, une attitude que Paul jugeait répréhensible.

Pierre ayant essayé de cacher à ses frères de Jérusalem ses rapports avec les païens convertis, Paul ressentit cet acte comme une trahison. Ainsi, apparemment, il ne compta plus jamais sur l'alliance de Pierre en vue d'un ministère auprès des non-juifs, et il accepta le choix qu'avait fait Pierre, de prêcher aux juifs.

On peut observer un fait très intéressant : Après cette conférence où Paul adressa des reproches à Pierre pour son attitude réservée envers les convertis d'origine païenne, et où Pierre rétorqua qu'il avait été le premier messager auprès des non-Juifs, nous ne lisons plus rien d'autre sur Pierre dans les Actes des Apôtres. Avec l'ouverture sur le monde non évangélisé, Pierre passa à l'arrière-plan et Paul prit les devants comme apôtres pour les non-juifs.

Paul fut courtois en la matière et s'en accommoda en ces mots : [Les personnes considérées comme les plus influentes] virent que Dieu m'avait chargé d'annoncer la bonne nouvelle aux non-juifs. En fait, Paul avait déjà hardiment choisi d'atteindre un monde beaucoup plus vaste que celui des juifs. Puisque la hiérarchie s'accordait pour dire que Dieu avait chargé Pierre d'annoncer [l'évangile] aux juifs, Paul ajouta: 

7 Au contraire, voyant que l'Evangile m'avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis, - 8 car celui qui a fait de Pierre l'apôtre des circoncis a aussi fait de moi l'apôtre des païens, -
Paul était satisfait de cet état de choses. Il était persuadé que son appel était le plus noble et le plus élevé des deux.

Jacques, le leader de l'église 

17 Pierre, leur ayant de la main fait signe de se taire, leur raconta comment le Seigneur l'avait tiré de la prison, et il dit : Annoncez-le à Jacques et aux frères. Puis il sortit, et s'en alla dans un autre lieu.
13 Lorsqu'ils eurent cessé de parler, Jacques prit la parole, et dit : Hommes frères, écoutez-moi !
 
18 Le lendemain, Paul se rendit avec nous chez Jacques, et tous les anciens s'y réunirent.
 
12 En effet, avant l'arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec les païens; et, quand elles furent venues, il s'esquiva et se tint à l'écart, par crainte des circoncis.
et les anciens eurent connaissance de la divergence d'opinion entre Pierre et Paul, ainsi que des arguments des disciples juifs comme quoi les païens devaient être circoncis et obéir à la loi de Moïse.

Pour résoudre ce problème, Jacques récapitula en détail la vision de Pierre et comment il avait obéi à Dieu en entrant dans la maison de Corneille.

13 Lorsqu'ils eurent cessé de parler, Jacques prit la parole, et dit : Hommes frères, écoutez-moi ! 14 Simon a raconté comment Dieu a d'abord jeté les regards sur les nations pour choisir du milieu d'elles un peuple qui portât son nom.
Puis il les assura qu'il croyait que son action s'accordait avec les paroles des prophètes.
15 Et avec cela s'accordent les paroles des prophètes, selon qu'il est écrit :

 Décision des leaders

Jacques déclara: 

19 C'est pourquoi je suis d'avis qu'on ne crée pas des difficultés à ceux des païens qui se convertissent à Dieu,
 

Puis il donna des instructions pour qu'une lettre portée par Paul et Barnabas soit lue à tous les croyants et nouveaux convertis d'origine non juive, pour les assurer officiellement qu'ils pouvaient être acceptés dans les communautés chrétiennes, en tant que croyants et disciples dignes de suivre Jésus-Christ.

Ce communiqué officiel disait :

23 Ils les chargèrent d'une lettre ainsi conçue : Les apôtres, les anciens, et les frères, aux frères d'entre les païens, qui sont à Antioche, en Syrie, et en Cilicie, salut ! 24 Ayant appris que quelques hommes partis de chez nous, et auxquels nous n'avions donné aucun ordre, vous ont troublés par leurs discours et ont ébranlé vos âmes,
[en vous disant de vous faire circoncire et d'observer la loi de Moïse], nous avons jugé à propos de mettre les choses au clair
5 Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu'il fallait circoncire les païens et exiger l'observation de la loi de Moïse.
 

Et Jacques poursuit : Nous ne leur avions donné aucun ordre.

24 Ayant appris que quelques hommes partis de chez nous, et auxquels nous n'avions donné aucun ordre, vous ont troublés par leurs discours et ont ébranlé vos âmes,
Au contraire, il souligne que les anciens et lui ont officiellement résolu d'approuver publiquement le ministère de nos bien-aimés Barnabas et Paul, ces hommes qui ont exposé leur vie [en apportant l'Évangile aux non-Juifs] pour le nom de notre Seigneur JésusChrist
25 nous avons jugé à propos, après nous être réunis tous ensemble, de choisir des délégués et de vous les envoyer avec nos bien-aimés Barnabas et Paul, 26 ces hommes qui ont exposé leur vie pour le nom de notre Seigneur Jésus-Christ.

Une paraphrase exprime ainsi les paroles de Paul : Lorsque les « colonnes » de l'église ont vu à quel point Dieu m'avait utilisé pour gagner les non-juifs, tout comme Pierre avait été béni dans son ministère auprès des juifs – car le même Dieu nous a donné des dons individuels – ils nous ont serré la main, à Barnabas et moi et nous ont encouragés à continuer d'évangéliser les non-juifs, tandis qu'ils continueraient leur travail parmi les juifs.

7 Au contraire, voyant que l'Evangile m'avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis, - 8 car celui qui a fait de Pierre l'apôtre des circoncis a aussi fait de moi l'apôtre des païens, - Lire la suite

Paul affirme : grecs et juifs sont égaux

Du fait de sa conversion miraculeuse,

3 Comme il était en chemin, et qu'il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. 4 Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Lire la suite
et de l'appel que le Seigneur lui avait lancé de vive voix de porter son Nom devant les nations, 
15 Mais le Seigneur lui dit : Va, car cet homme est un instrument que j'ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d'Israël;
 
17 Je t'ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t'envoie,
Paul ne s'est plus jamais attardé au problème des races. Il a payé cher, avec force humiliation, opposition et persécution pour s'acquitter fidèlement du ministère que Dieu lui avait confié.
15 Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce, 16 de révéler en moi son Fils, afin que je l'annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang,

Il déclara sans équivoque : Je suis l'apôtre destiné aux peuples non juifs et, en tant que tel, je me réjouis de la tâche qui est mienne.

13 Je vous le dis à vous, païens : en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère,
Je suis serviteur de Jésus-Christ pour les peuples non juifs…en annonçant la Bonne Nouvelle de Dieu.
16 d'être ministre de Jésus-Christ parmi les païens, m'acquittant du divin service de l'Evangile de Dieu, afin que les païens lui soient une offrande agréable, étant sanctifiée par l'Esprit-Saint.
J'ai été chargé d'enseigner aux non-Juifs la foi et la vérité.
7 et pour lequel j'ai été établi prédicateur et apôtre, -je dis la vérité, je ne mens pas, -chargé d'instruire les païens dans la foi et la vérité.
[Il m'a] institué prédicateur et apôtre parmi les païens.
11 C'est pour cet Evangile que j'ai été établi prédicateur et apôtre, chargé d'instruire les païens.

Paul n'a cessé d'affirmer que l'évangile de Christ est pour tout homme et toute femme de toute race.

Sans cesse, j'ai appelé instamment, aussi bien les Juifs que les Grecs [les non-Juifs], à se repentir, à se convertir à Dieu et à croire en Jésus, notre Seigneur. 

21 annonçant aux Juifs et aux Grecs la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus-Christ.
28 Sachez donc que ce salut de Dieu a été envoyé aux païens, et qu'ils l'écouteront.
29 Ou bien Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs ? Ne l'est-il pas aussi des païens ? Oui, il l'est aussi des païens,
 
23 et s'il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu'il a d'avance préparés pour la gloire ? 24 Ainsi nous a-t-il appelés, non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les païens,
 
13 Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois, - 14 afin que la bénédiction d'Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l'Esprit qui avait été promis.
 
3 C'est par révélation que j'ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d'écrire en peu de mots.
 
6 Ce mystère, c'est que les païens sont cohéritiers, forment un même corps, et participent à la même promesse en Jésus-Christ par l'Evangile,

Cruauté du racisme

Tout comme le sexisme, le racisme est l'optique étroite et cruelle qui fait qu'une ethnie, une tribu, une couleur de peau ou l'un des deux sexes, déconsidère ceux qui ne sont pas comme eux. Ces préjugés persistèrent dans l'église primitive et continuent, malheureusement, d'influencer les attitudes et la conduite d'une grande partie des membres de l'église d'aujourd'hui. Un tel point de vue ignore les principes du christianisme biblique.

Paul affirmait : Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.

13 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.

Il n'y a plus ni Juif ni Grec…ni esclave ni libre…ni homme ni femme : car tous vous êtes un en Jésus-Christ. 

29 Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d'Abraham, héritiers selon la promesse.
 

Paul était vraiment un pionnier de l'égalité des races et des sexes. Dieu lui avait révélé que cette égalité faisait partie intégrante de l'œuvre rédemptrice de Christ. Sous son apostolat, des croyants, homme et femmes, ont porté le message de Christ dans tout leur monde, aux juifs et aux non-juifs, des deux sexes. C'était le plan divin lorsque:

16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

DANS LES CHAPITRES suivants, nous nous pencherons sur des vérités capitales chères aux premiers chrétiens et qui les firent transformer le monde. Puis, nous verrons comment ces vérités disparurent au Moyen Âge.

Mais dans chaque cas, nous verrons que ces vérités dynamiques ont été ou sont sur le point d'être redécouvertes par les croyants d'aujourd'hui, et qu'elles produisent la plus grande moisson d'âmes jamais connue dans l'histoire de l'Église. 

 

Photo de T.L Osborn
Docteur, auteur et évangéliste international

Commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité
28:33
Élargis ta capacité à recevoir de Dieu - Dorothée Rajiah Paris Centre Chrétien Disponible dans 12 h
28:28
Les 4 types de coeurs - partie 1 - Alain Patrick Tsengue 30 minutes à l'ACER Disponible dans 6 h
28:48
L'intégralité du message - Franck Alexandre Glorieuse destinée Disponible dans 6 h