Gagneurs d'âmes (Page 15 / 32)

Un e-book de T.L Osborn

Les ouvriers sont si peu nombreux

ALORS QUE les neuf dixièmes des ministres de l'évangile prêchent confortablement à des chrétiens dans des pays industrialisés, l'autre dixième s'efforce de communiquer la bonne nouvelle de Jésus-Christ aux quelque 90% de la population des nations émergentes du globe. Ce n'est pas juste !

Me Voici ! Envoie-Moi ! 

Nous sommes des gagneurs d'âmes, parce que les ouvriers sont si peu nombreux.

8 J'entendis la voix du Seigneur, disant : Qui enverrai-je, Et qui marchera pour nous ? Je répondis : Me voici, envoie-moi.

La population mondiale augmente au rythme de plusieurs dizaines de millions par an. L'Évangile n'en touche qu'un peu plus de dix pour cent.

Une grande partie de la population du globe, des milliards d'âmes vivant aujourd'hui, y compris des tribus qui parlent plus de mille langues différentes, n'a jamais entendu l'Évangile.

Au Japon, après plus de quatre siècles de ministère timide et inefficace, l'immense majorité des millions d'habitants demeurent non chrétiens.

La plupart des quatre-vingt-quinze mille collectivités rurales japonaises n'ont toujours pas de témoignage chrétien. Et pourtant, l'ensemble des Japonais, et surtout les jeunes, accueillent l'Évangile avec enthousiasme chaque fois qu'ils ont l'occasion de l'entendre. Ceux qui évangélisent en distribuant de la littérature ou par des programmes à la radio et la télévision, reçoivent plus de la moitié de leurs réponses de jeunes de 15 à 25 ans. La jeunesse japonaise est prête pour la moisson.

Une personne sur trois habite en Chine où l'évangile a été sévèrement limité pendant des dizaines d'années. La soif spirituelle est mise en évidence par le fait qu'il y en a, en Chine, plus de trois millions de suicides par an. Il est clair que cette immense moisson est mûre.

Les Musulmans envoient chaque année des milliers de zélateurs islamiques au sud du Sahara. Pendant des années, ils ont fait des convertis à l'Islam à un rythme bien plus rapide que les Chrétiens n'en faisaient pour Christ. Toutefois, depuis quelques dizaines d'années, L'évangile se propage si rapidement dans certains pays africains que le christianisme a repris le dessus.

Voici qui devrait motiver de plus en plus de chrétiens à travailler dans cette vaste moisson humaine avec une consécration et une passion toutes nouvelles. 

Une moisson mondiale

Jésus a dit : Levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson.

35 Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson ? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson.
 

37 Alors il dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. 38 Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson.

Nous avons regardé ces vastes champs de moisson et nous avons prié pour plus d'ouvriers. Mais surtout, nous avons donné notre vie pour aider et inspirer les ouvriers du monde entier à vite rentrer cette moisson humaine pour le royaume de Dieu.

C'est une des raisons pour lesquelles nous sommes des gagneurs d'âmes : parce que les ouvriers sont si peu nombreux.

En Inde, dans un secteur de 77 villages, un dernier recensement ne révèle la présence d'aucun chrétien. Ni pasteur national, ni missionnaire, ni évangéliste n'a encore apporté l'évangile de Christ aux habitants de cette région. Ils vivent et meurent sans connaître le salut de Dieu. Ce n'est pas qu'ils l'aient rejeté ; mais parce que, depuis deux mille ans, pas un seul chrétien n'est allé partager avec eux l'évangile de son amour.

Déséquilibre dans son oeuvre

La moisson est mûre, mais les ouvriers sont peut nombreux, a insisté Jésus. Alors que les neuf dixièmes des ministres de l'évangile prêchent confortablement à des chrétiens dans des pays industrialisés, l'autre dixième s'efforce de communiquer la bonne nouvelle de JésusChrist aux quelques 90% que peuplent les nations émergentes du globe. Cet état de chose n'est guère équitable.

Suivant l'exemple de l'apôtre Paul, nous avons choisi de donner le meilleur de notre vie pour partager Christ là où le besoin se faisait le plus sentir et où les ouvriers étaient le moins nombreux. Comme a dit Paul :

20 Et je me suis fait honneur d'annoncer l'Evangile là où Christ n'avait point été nommé, afin de ne pas bâtir sur le fondement d'autrui,

Pour cette raison, nous avons fait le maximum pour multiplier nos vies en produisant des outils pour l'évangélisation, qui nous avons fournis à l'église d'aujourd'hui, autour du globe. 

La voix qui fait écho

En enregistrant nos simples messages sur cassettes audio et vidéo et sur films, puis en les faisant interpréter dans les langues locales, nous atteignons des milliers de villages, de tribus et de régions simultanément.

Lorsqu'un chrétien ou une chrétienne du pays, même pas encore habitué à la prédication, met sa cassette en marche, c'est son apprentissage de gagneur d'âmes qui commence. Après avoir passé nos messages plusieurs semaines, et s'être ainsi familiarisée avec notre façon de communiquer l'évangile, cette personne peut généralement exprimer les mêmes messages bibliques par elle-même. Le magnétophone peut alors être remis à un autre stagiaire et le processus se répète. Cette méthode s'est avérée efficace partout au monde.

Docus-miracles et vidéos 

Chaque fois qu'un docu-miracle de nos croisades est projeté à une foule dans un pays non chrétien, un puissant outil gagneur d'âmes de plus entre en action. Une autre multitude reçois l'évangile. Les gens voient de leurs yeux comment la parole de Dieu communique la foi. Ils voient comment les chrétiens prient et comment Dieu exauce, en confirmant son évangile par des signes, des prodiges et des miracles.

Ces docus-miracles sans précédent sont produits dans tous les formats.

Il y a peu de villages du monde libre où ces films apostoliques n'ont pas été projetés. Presque chaque fois, leur projection entraîne l'établissement d'une nouvelle église nationale dans cette localité.

Depuis plus de quarante ans, ces dynamiques films de croisade (également en format vidéo) illustrent dans des milliers de villages comment évangéliser efficacement parmi les non-chrétiens. Ils ont démontré à des dizaines de milliers de prédicateurs nationaux comment présenter l'évangile pour conduire des inconvertis à Christ et insuffler la foi pour la guérison à des foules qui comptaient des centaines de personnes malades, infirmes ou handicapées. Ces films ont littéralement inspirés un retour à un ministère apostolique de miracles en notre siècle et autour du globe. 

Foi apostolique en action

Ces docus-miracles s'avèrent tout aussi efficaces ici qu'outre-mer. Chacun d'eux illustre le ministère du premier siècle qui continue aujourd'hui. Les miracles de guérison filmés sur le vif sont tout aussi pertinents de nos jours que ceux de la Bible.

Ces docus-miracles communiquent la parole de Dieu d'une façon qui met en relief tout l'impact de la foi biblique en action pour l'actualité. 

Ces films de croisades jettent un pont entre le christianisme biblique et la chrétienté d'aujourd'hui. Ils transmettent l'évangile avec la même force qu'il y a deux mille ans, en présentant les vérités bibliques avec la même authenticité dans le contexte actuel que dans leur contexte originel.

Il est probable que cet outil gagneur d'âmes a été le plus influent de tous pour conduire des millions de gens dans des pays non chrétiens à croire la Bible et à accueillir Jésus-Christ comme leur Seigneur. 

Puissance de la page imprimée 

Au début de notre ministère, nous nous sommes rendu compte que la puissance de la page imprimée serait presque inégalée par tout autre outil gagneur d'âmes.

En 1959, j'ai fait une expérience saisissante. Il m'a semblé que je survolais de vastes jungles en pensant à leurs millions d'habitants non atteints. Et le Seigneur a semblé me dire :

« Suppose qu'on te parachute dans cette immense région, sachant qu'il ne restait que quelques jours avant la fin du monde, et que tu étais le seul messager de Christ que ces gens auraient jamais l'occasion d'entendre. Que ferais-tu ?? »

J'ai répondu : « Tous les jours, Seigneur, je leur parlerais de Jésus – pourquoi il est venu – comment il a sauvé et guéri les gens. Je leur parlerais des raisons de sa mort et de sa résurrection. Je leur dirais qu'il est vivant aujourd'hui et qu'il veut continuer de faire pour eux ce qu'il faisait au temps de la Bible »

Il m'a alors semblé entendre ces mots : « Va écrire ce que tu leur dirais. En termes simples. Imprime-le et enregistre-le. Puis dissémine cela dans chaque village possible. Et fais vite, car tu seras vieux, ou je reviendrai avant que tu n'aies fini cette tâche. »

Voilà qui a fixé ma mission dans la vie. 

Je savais que je ne pourrais jamais visiter chaque village en personne, mais je pouvais répandre l'évangile à n'en plus finir en enregistrant des messages sur cassettes et en les imprimant en noir sur blanc. Je pourrais alors les reproduire par tonnes, par millions. Je pourrais développer un immense arsenal polyglotte d'outil gagneurs d'âmes. Je pourrais remplir les mains de dizaines de milliers de prédicateurs nationaux et de travailleurs de l'évangile dans le monde entier avec des outils d'évangélisation en leur propre langue. Nous pourrions littéralement atteindre les non-atteints. Notre horizon était établi.

Dieu m'a mis à cœur d'écrire dix-hit courts traités d'évangélisation, en termes très simples, mais avec suffisamment de vérités bibliques pour que le lecteur ou la lectrice puisse trouver le salut, même sans recevoir aucun autre message.

Pendant des années, ces traités ont été publiés en 132 langues. Ils sont écrits, non pour des chrétiens, mais pour les millions qui attendent une lueur d'espoir dans un monde enténébré.

Aux quatre coins du globe, des pasteurs et des leaders chrétiens ont acclamé cette série de traités comme les meilleurs jamais envoyés dans leur champs de moisson. Bien qu'écrits pour les non-atteints des villages lointains, ces traités sont également appréciés dans les pays chrétiens grâce à leur message évangélique simple et direct.

N'importe quel pasteur ou leader chrétien peut demander cette série de traités en toute langue disponible, moyennant le prix de reproduction des dix-huit clichés (plus le port et la main d'œuvre), et nous les lui enverrons. Ces traités ont ensemencé le monde avec la simplicité du message de l'évangile et demeurent aussi efficaces aujourd'hui que jamais. 

VOUS POUVEZ MAGNIFIER votre témoignage chrétien grâce à ces outils gagneurs d'âmes. Vous pouvez les fournir aux pasteurs et leaders chrétiens à l'étranger. Et vous pouvez les mettre à pied d'œuvre dans vos ministère, pour atteindre les sans église. De tels outils offrent des possibilités sans égales pour propager l'évangile autour de vous parmi des groupes ethniques qui parlent une autre langue. Réfléchissez-y !

Pourquoi sommes-nous des gagneurs d'âmes ?

Parce que les ouvriers sont si peu nombreux.

Photo de T.L Osborn
Docteur, auteur et évangéliste international

Commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité
28:33
Élargis ta capacité à recevoir de Dieu - Dorothée Rajiah Paris Centre Chrétien Disponible dans 31 min