Fil Rouge (Page 58 / 84)

Une étude de Portes Ouvertes

Inde : violences et loi anti-conversion

Alors qu'un sixième État de l'Inde s'apprête à adopter la loi anti-conversion, les chrétiens sont la cible d'attaques répétées ces dernières semaines.

Après les États de Madhya Pradesh, Chhatisgarh, Odisha, Gujarat et Himachal Pradesh, le Maharashtra sera-t-il le sixième État indien à introduire la loi anti-conversion ? Alors que la question est débattue, pas moins de 18 faits violents à l'encontre des chrétiens et des églises ont été recensés dernièrement dans ces États situés au centre de l'Inde.

Persécution légitimée

Sous l'appellation « Acte de liberté religieuse » orchestrée par les nationalistes hindous du parti BJP, la loi anti-conversion stipule que nul ne peut changer de religion par la force, la séduction ou des moyens frauduleux. Toute conversion doit être signalée aux autorités. En fait, cette loi très restrictive (tout travail social des chrétiens peut être considéré commun un « appât ») vise à interdire la propagation de la foi chrétienne. Une simple plainte en vertu de cette loi suffit pour obtenir l'arrestation d'un pasteur ou d'un chrétien qui témoigne de sa foi. Dans ces États justement, 14 pasteurs et des dizaines de chrétiens ont été agressés, parfois mortellement, ces deux derniers mois, en toute impunité.

Conversion à sens unique

Pramod Singh, président de l'Association juridique des chrétiens en Inde dénonce unevolonté de contrôle sur la population : « Un des objectifs de cette loi est d'empêcher la conversion massive des Dalits (« intouchables »), caste inférieure de la hiérarchie sociale. Savez-vous qu'en Inde 70 % des chrétiens sont des Dalits ? Pourtant, un décret de 1950 prévoit que les Dalits qui se convertissent au christianisme perdent leurs prestations sociales. Au Kerala, un État méridional à forte population chrétienne, un tribunal a récemment statué que si les chrétiens Dalits revenaient à l'hindouisme, ils retrouveraient ces prestations. Pour eux, la justice demeure un rêve lointain !»

Pour aller plus loin : Sunder dirige l'action de Portes Ouvertes en Inde. Il partagera expérience lors du Week-End Annuel.

Légende photo : Chef apprécié de son village, Santkumar n'a pas été réélu à cause de pression des fondamentalistes hindous.

 Sujets de prière : 

  • Remercions Dieu pour les chrétiens qui luttent pour la justice en Inde,
  • Prions pour que l'Église ne soit pas étouffée par la loi anti-conversion,
  • Prions pour que les chrétiens de ces États soient remplis d'audace et de sagesse.
Photo de Portes Ouvertes
Pasteur

2 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations
28:41
Le lieu secret - Gordon Zamor Instrumental - Atmosphère de prière
28:36
L'évangile : une bonne nouvelle mais pour qui ? - partie 2 La Porte Ouverte Chrétienne Disponible dans 11 min
28:29
Jubilé - partie 2 - Ricardo Rodriguez, Maria Patricia Rodriguez Avivamiento Centro Mundial Disponible dans 3 h