Psaumes chapitre 144

1 De David. Loué soit l'Eternel, lui qui est mon rocher, qui exerce mes mains pour le combat, qui prépare mes poings pour la bataille.
2 Il est celui qui m'aime, il est ma forteresse et mon refuge : c'est lui qui me libère. Il est mon bouclier où je trouve un abri : il me soumet mon peuple.
3 O Eternel, qu'est-ce que l'homme pour que tu prennes soin de lui ? Qu'est-ce que l'être humain pour que tu lui témoignes de l'intérêt ? 4 L'homme est semblable au vent, sa vie ressemble à l'ombre passagère.
5 O Eternel, déplie tes cieux et descends ici-bas ! Viens toucher les montagnes et qu'elles fument ! 6 Décoche des éclairs ! Disperse l'ennemi ! Envoie sur eux tes flèches et mets-les en déroute ! 7 D'en haut, tends-moi la main, et sauve-moi ! Arrache-moi aux grandes eaux, à la main des barbares 8 dont la bouche est menteuse et dont tous les serments ne sont que des parjures. 9 Je chanterai pour toi, ô Dieu, un chant nouveau, et je jouerai pour toi sur la harpe à dix cordes.
10 Car c'est toi qui assures aux rois la délivrance, et c'est toi qui préserves de l'épée meurtrière ton serviteur David. 11 Viens, sauve-moi, arrache-moi à la main des barbares dont la bouche est menteuse et dont tous les serments ne sont que des parjures ! 12 Que nos fils, dès l'enfance, soient pareils à des plantes qui poussent vigoureuses, que nos filles ressemblent à des colonnes d'angle sculptées pour un palais ! 13 Que nos greniers soient pleins de biens de toutes sortes, que le petit bétail se compte par milliers, oui, par dix milliers même : qu'il couvre nos campagnes ! 14 Que nos bêtes soient grasses, qu'il n'y ait, dans nos murs, ni brèche, ni lézarde ; qu'on n'entende jamais retentir sur nos places aucun cri de détresse !
15 Heureux sera le peuple comblé de tels bienfaits ! Heureux sera le peuple dont l'Eternel est Dieu !