Psaumes chapitre 62

1 Au chef de choeur, à Yedoutoun. Un psaume de David.
2 C'est à Dieu seul que, dans le calme, je me remets : mon salut vient de lui. 3 Lui seul est mon rocher, et mon Sauveur ; il est ma forteresse : je ne serai pas ébranlé. 4 Combien de temps encore allez-vous, tous ensemble, vous ruer sur un homme pour chercher à l'abattre comme un mur qui s'affaisse, ou comme une clôture qui cède à la poussée ? 5 Ils forment des projets pour le précipiter de son poste élevé. Ils aiment le mensonge. De la bouche, ils bénissent, mais du coeur, ils maudissent.
6 C'est à Dieu seul, mon âme, qu'il te faut te remettre : mon espoir vient de lui. 7 Lui seul est mon rocher, et mon Sauveur, ma forteresse, je ne serai pas ébranlé. 8 Auprès de Dieu se trouvent mon salut et ma gloire, mon rocher fortifié, mon refuge est en Dieu. 9 Vous, les gens de mon peuple, ayez confiance en lui ! Instant après instant, ouvrez-lui votre coeur ! Dieu est notre refuge.
10 Oui, les êtres humains sont un souffle qui passe ; les hommes, tous ensemble, ne sont que déception ; placés sur la balance, ils pèseraient à eux tous moins que rien.
11 Ne comptez pas sur la violence ! Ne placez pas d'espoir dans les biens mal acquis ! Si la fortune augmente, n'y attachez pas votre coeur ! 12 Dieu a dit une chose, et il l'a répétée, et je l'ai entendue : la puissance est à Dieu. 13 A toi aussi, Seigneur, appartient la bonté, car tu rends à chacun selon ce qu'il a fait.