L'Église triomphante (Page 5 / 13)

Un e-book de A.L et Joyce Gill

Le combat pour le Nom de Jésus

Satan connaît le secret

Satan a découvert le secret de l'efficacité du croyant. Une attaque massive a été lancée par satan contre la puissance du Saint-Esprit et contre l'autorité du nom de Jésus lorsque celui-ci est utilisé par des croyants.

La Puissance du Saint-Esprit

Les croyants ont reçu la puissance du Saint-Esprit. Sur la terre, ils exercent cette puissance, mais ils doivent également avoir l'autorité du nom de Jésus.

L'autorité du Nom de Jésus

Non seulement satan craint la puissance du Saint-Esprit, mais aussi l'autorité du nom de Jésus dans la vie du croyant.

17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; 18 ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

Quand Jésus leur dit qu'ils chasseraient les démons, parleraient de nouvelles langues, que ni les serpents ni les breuvages mortels ne pourraient leur faire de mal, que les malades auxquels ils imposeraient les mains guériraient, il leur enseigna a faire tout cela en son nom : “en mon nom, ils...”. L'Eglise devait et doit encore agir avec la puissance du Saint-Esprit et l'autorité du nom de Jésus.

Nous devons nous souvenir que le plan de Dieu n'a pas changé. Satan fera de son mieux pour séduire les croyants et les garder dans l'ignorance de leur puissance et de leur autorité.

Guérison du mendiant boiteux

Pour toute illustration donnée avec tant de précision, nous devrions chercher à en tirer une leçon pour nous aujourd'hui.

1 Pierre et Jean montaient ensemble au temple, à l'heure de la prière : c'était la neuvième heure. 2 Il y avait un homme boiteux de naissance, qu'on portait et qu'on plaçait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle, pour qu'il demandât l'aumône à ceux qui entraient dans le temple. Lire la suite

Leçons pour aujourd'hui

En Chemin

Pierre et Jean se dirigeaient vers le temple à l'heure de la prière. Ce miracle eut lieu alors qu'ils se rendaient à leur lieu de prière. Autant qu'on puisse le savoir, ils n'étaient pas particulièrement préparés par la prière. Historiquement, l'heure de la prière était un temps réservé pour la prière personnelle, vers trois heure de l'après-midi.

Un miracle ne s'obtient pas par la quantité des prières ou par la préparation par la prière. Toutefois ceci n'est pas une excuse pour que les croyants négligent leur vie de prière.

Hors du Temple

Ce miracle se produisit hors du temple. Il eu lieu dans la rue où se trouvaient les passants.

Nous sommes le corps du Christ, nous sommes l'Eglise. Où que nous soyons, là est l'Eglise. Un miracle peut se produire en tout lieu où se trouve un croyant en Jésus. Il est plus important que les miracles aient lieu hors de l'église, car c'est là que la parole de Dieu a besoin d'être confirmée.

Jésus attendait le temps fixé par Dieu

Jésus disait qu'il faisait uniquement ce qu'il voyait son Père faire. Il attendait le temps fixé par Dieu.

Cet homme était placé chaque jour à la porte du temple. Jésus était souvent passé par cette porte, souvent devant lui, mais Jésus ne l'avait pas guéri.

Conduit par l'Esprit

Combien de fois les disciples étaient-ils passés devant cet homme? Mais cette fois ce fut différent, Pierre et Jean fixèrent leur regard sur lui et attirèrent son attention.

Nous devons être sensibles à la direction et au moment indiqués par le Saint-Esprit si nous désirons voir nos mains opérer des miracles.

Placé dans l'expectative

L'homme fut placé dans l'expectative. Par une déclaration audacieuse, Pierre créa cette situation.

Au nom de Jésus

“Au nom de Jésus Christ de Nazareth, lève-toi et marche”.

Ce que Pierre avait à lui donner était le nom de Jésus.

Provoquer l'action

Pierre donna à l'homme une motivation pour agir. Il le prit par la main.

Ses pieds et ses chevilles ne s'affermirent pas avant qu'il fut debout:

7 Et le prenant par la main droite, il le fit lever. Au même instant, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes;

L'homme loua Dieu

L'homme entra dans le temple, marchant sautant, et louant Dieu.

Il louait Dieu afin que chacun voit, et sans aucune gêne il glorifiait Dieu pour ce miracle.

Tous reconnurent le miracle

Tous reconnurent que sa guérison était un miracle. Ils étaient émerveillés et stupéfaits.

Permet d'apporter la connaissance de Jésus

Le peuple se rassembla et Pierre les instruisit d'un Jésus ressuscité:

15 Vous avez fait mourir le Prince de la vie, que Dieu a ressuscité des morts; nous en sommes témoins.

La foi dans le nom de Jésus

Tout d'abord Pierre s'est assuré qu'ils avaient bien compris qui était Jésus, puis qu'ils savaient bien que ce miracle avait été accompli par la foi dans le nom de Jésus.

16 C'est par la foi en son nom que son nom a raffermi celui que vous voyez et connaissez; c'est la foi en lui qui a donné à cet homme cette entière guérison, en présence de vous tous.

L'attaque immédiate de satan

Par Quel Pouvoir ou à Quel Nom?

On s'attendrait à ce que les dirigeants du temple se soient réjouis de la guérison d'un boiteux, mais, alors que Pierre et Jean parlaient encore, ils se saisirent d'eux et les jetèrent en prison.

Quelle fut leur première question?

7 Ils firent placer au milieu d'eux Pierre et Jean, et leur demandèrent : Par quel pouvoir, ou au nom de qui avez-vous fait cela ?

Combat pour le Nom de Jésus

10 sachez-le tous, et que tout le peuple d'Israël le sache ! C'est par le nom de Jésus-Christ de Nazareth, que vous avez crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts, c'est par lui que cet homme se présente en pleine santé devant vous.

Le dilemme

16 disant : Que ferons-nous à ces hommes ? Car il est manifeste pour tous les habitants de Jérusalem qu'un miracle signalé a été accompli par eux, et nous ne pouvons pas le nier. 17 Mais, afin que la chose ne se répande pas davantage parmi le peuple, défendons-leur avec menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là. Lire la suite

L'avertissement

Mais, afin que la chose ne se répande pas davantage parmi le peuple, défendons-leur avec menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là.

L'ordre

Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d'enseigner au nom de Jésus.

La réaction

Dès qu'ils furent relâchés, Pierre et Jean retournèrent auprès des leurs et continuèrent à parler au nom de Jésus:

29 Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance, 30 en étendant ta main, pour qu'il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus.

La punition

28 en ces termes : Ne vous avons-nous pas défendu expressément d'enseigner en ce nom-là ? Et voici, vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement, et vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme !

Les membres du Sanhédrin souhaitaient tuer les apôtres pour avoir continué à parler et à accomplir des miracles au nom de Jésus. Cependant ils agirent avec prudence; ils les firent battre de verges et leur ordonnèrent une fois encore de cesser d'utiliser le nom de Jésus:

40 Ils se rangèrent à son avis. Et ayant appelé les apôtres, ils les firent battre de verges, ils leur défendirent de parler au nom de Jésus, et ils les relâchèrent.

Le résultat

41 Les apôtres se retirèrent de devant le sanhédrin, joyeux d'avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus. 42 Et chaque jour, dans le temple et dans les maisons, ils ne cessaient d'enseigner, et d'annoncer la bonne nouvelle de Jésus-Christ.

Saul (Paul) et le nom de Jésus

Le Persécuteur

La première persécution de croyants fut motivée par l'invocation du nom de Jésus. Selon Ananias, Saül reconnaissait les personnes à arrêter par leur habitude d'user du nom de Jésus:

13 Ananias répondit : Seigneur, j'ai appris de plusieurs personnes tous les maux que cet homme a faits à tes saints dans Jérusalem; 14 et il a ici des pouvoirs, de la part des principaux sacrificateurs, pour lier tous ceux qui invoquent ton nom.

Choisi pour porter Son Nom

Dieu envoya Ananias vers Saül car il avait choisi Saül pour porter son nom devant les nations, les rois, et devant les fils d'Israël. Pour faire usage du nom de Jésus, Saül devrait maintenant souffrir à la mesure de la souffrance qu'il avait causée aux autres:

15 Mais le Seigneur lui dit : Va, car cet homme est un instrument que j'ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d'Israël; 16 et je lui montrerai tout ce qu'il doit souffrir pour mon nom.

Prêt à mourir pour Son Nom

Paul était prêt à mourir pour le nom de Jésus:

13 Alors il répondit : Que faites-vous, en pleurant et en me brisant le coeur ? Je suis prêt, non seulement à être lié, mais encore à mourir à Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus.

Il écrit au sujet de Son Nom

Paul connaissait la puissance du nom de Jésus. Il la connaissait pour avoir combattu ce nom et avoir perdu le combat. Il la connaissait pour avoir été sauvé par le nom de Jésus. Maintes fois Paul a écrit au sujet du nom de Jésus.

13 Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

4 Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus,

9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,

17 Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.

Le Nom de Jésus

Pourquoi les premiers chrétiens préféraient- ils mourir plutôt que de renoncer à l'usage du nom de Jésus?

Pourquoi les chefs religieux ont-ils attaqué le nom de Jésus dès les toutes premières occurrences de son usage?

Les croyants comme les chefs religieux connaissaient la puissance résultant de l'usage du nom de Jésus.

Il donne le Salut

C'est par le nom de Jésus que nous sommes conduits au salut:

21 Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

21 Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. 22 Hommes Israélites, écoutez ces paroles ! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes; Lire la suite

La Victoire

C'est par le nom de Jésus que nous sommes capables d'accomplir le “grand mandat” et d'apporter le salut au monde entier.

C'est par le nom de Jésus que les démons sont chassés et le peuple libéré.

La Guérison

Le nom de Jésus apporte la guérison:

16 C'est par la foi en son nom que son nom a raffermi celui que vous voyez et connaissez; c'est la foi en lui qui a donné à cet homme cette entière guérison, en présence de vous tous.

La communion avec Dieu

Nous pouvons approcher Dieu le Père en raison de ce que Jésus a fait pour nous et par l'usage de son nom:

23 En ce jour-là, vous ne m'interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom.

20 rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ,

Réservé exclusivement aux croyants

L'usage du nom de Jésus est réservé à l'Eglise. Le nom de Jésus devient puissant quand il est utilisé avec foi.

Les sept fils de Scéva

Ils étaient sept fils qui tentèrent d'utiliser le nom de Jésus sans le connaître et se sont ainsi attiré des ennuis certains:

13 Quelques exorcistes juifs ambulants essayèrent d'invoquer sur ceux qui avaient des esprits malins le nom du Seigneur Jésus, en disant : Je vous conjure par Jésus que Paul prêche ! 14 Ceux qui faisaient cela étaient sept fils de Scéva, Juif, l'un des principaux sacrificateurs. Lire la suite

Ceux qui faisaient cela étaient sept fils de Scéva, Juif, l'un des principaux sacrificateurs.

L'esprit malin leur répondit: Je connais Jésus, et je sais qui est Paul; mais vous, qui êtes-vous?

Et l'homme dans lequel était l'esprit malin s'élança sur eux, se rendit maître de tous deux, et les maltraita de telle sorte qu'ils s'enfuirent de cette maison nus et blessés.

Nus, blessés, défaits

Le nom de Jésus ne peut pas être utilisé comme un porte-bonheur ou un fétiche. La puissance du nom de Jésus est quasiment indescriptible lorsqu'il est employé avec foi par un véritable croyant, mais ce nom demeure sans pouvoir quand il est employé par un incroyant.

Le nom très honorable

Ceux qui ont essayé d'utiliser le nom de Jésus sans en avoir le droit furent discrédités. Cependant ce type d'incident résulta en un plus grand honneur donné au nom de Jésus et un plus grand nombre de personnes amenées à connaître Jésus:

17 Cela fut connu de tous les Juifs et de tous les Grecs qui demeuraient à Ephèse, et la crainte s'empara d'eux tous, et le nom du Seigneur Jésus était glorifié. 18 Plusieurs de ceux qui avaient cru venaient confesser et déclarer ce qu'ils avaient fait.

La perversion de Son Nom

Satan connaît la puissance du nom de Jésus quand celui-ci est prononcé avec foi par les croyants. C'est pourquoi l'une de ses attaques a été de pervertir, affaiblir, blasphémer et détruire la puissance de ce nom.

Le nom de Jésus est souvent employé comme juron. Il est souvent prononcé par les blasphémateurs.

A-t-on jamais entendu un incroyant jurer au nom des fondateurs d'autres religions. Pourquoi donc?

Ces noms, ou tout autre nom d'un faux dieu, n'ont aucune puissance. Satan n'a aucune raison de discréditer ces noms. Au contraire il les honorera car ils lui appartiennent.

Appelés par Son Nom

En tant que chrétiens nous jouissons de bénédictions merveilleuses et indescriptibles. Simultanément ceux qui sont appelés par le nom de Jésus, ceux qui sont nommés “chrétiens”, ont d'énormes responsabilités.

Donner gloire à Dieu

Paul en parle dans sa lettre à Timothée:

12 pour que le nom de notre Seigneur Jésus soit glorifié en vous, et que vous soyez glorifiés en lui, selon la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus-Christ.

Ne pas le déshonorer

Dans sa lettre aux Juifs, Paul leur reproche d'avoir déshonoré le nom de Dieu. Le même avertissement s'adresse à ceux qui portent le nom de “chrétiens”:

17 Toi qui te donnes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi, qui te glorifies de Dieu, 18 qui connais sa volonté, qui apprécies la différence des choses, étant instruit par la loi; Lire la suite

Toi qui dis de ne pas commettre d'adultère, tu commets l'adultère! Toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges! Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi! Car le nom de Dieu est à cause de vous blasphémé parmi les païens, comme cela est écrit.

Se détourner de l'iniquité

Paul écrit à Timothée:

19 Néanmoins, le solide fondement de Dieu reste debout, avec ces paroles qui lui servent de sceau : Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent; et: Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'iniquité.

Croire en Jésus et croire en Son Nom

Ainsi que nous croyons en Jésus pour notre salut, nous devons croire en la puissance et l'autorité de son nom afin d'être victorieux dans notre vie quotidienne.

Il est intéressant de noter combien de fois le Nouveau Testament nous exhorte à invoquer le nom de Jésus et à croire en son nom. Pourquoi ne nous recommande-t-il pas simplement l'un ou l'autre? Pourquoi sommes-nous toujours exhortés à faire l'un et l'autre?

Jésus a acquis notre salut par sa mort sur la croix. Par sa vie en tant qu'homme parfait, par sa mort et sa résurrection, il a repris à satan l'autorité pour gouverner la terre. Par l'usage de son nom, les croyants ont aujourd'hui l'autorité pour gouverner la terre!

Jésus nous a donné son nom. Nous devons parler et agir en son nom. En agissant ainsi et en ayant foi en la puissance de son nom, nous pouvons faire tout ce que Jésus a fait. Nous pouvons faire de plus grandes choses encore.

Quand Jésus a dit qu'il bâtirait son Eglise, il ne nous a pas laissés impuissants, aux prises avec l'adversité, durant notre temps sur terre. Comment vaincre le diable et ses démons sans la puissance et l'autorité? Jésus nous a donné la puissance du Saint-Esprit et l'autorité de son nom.

Questions:

  1. Quelle importance a le nom de Jésus pour vous?
  2. Nommez quelques-unes des bénédictions attachées au nom de Jésus. Citez quelques-unes des responsabilités.
  3. Qu'est-il arrivé aux fils de Scéva? Pourquoi?
     

4 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité