L'Église triomphante (Page 4 / 13)

Un e-book de A.L et Joyce Gill

La venue du Saint-Esprit

Le parler en langues est le premier don du Saint-Esprit que nous exercerons après avoir reçu le Saint- Esprit. La prière au Père dans notre langue céleste va libérer notre esprit pour recevoir les autres huit dons de l'Esprit.

Le baptême du Saint-Esprit

1 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. 2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Lire la suite

Signe des Langues

Le parler en langues est le signe que la personne a reçu le Saint-Esprit. Selon Luc toutes les personnes présentes ont été remplies du Saint-Esprit et ont commencé à parler en langues. Ce don leur fut accordé par le Saint-Esprit.

Parler en langues est un signe du baptême du Saint-Esprit, et les Ecritures disent que tous avaient reçu cette manifestation:

17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;

Don de Dieu

Le don des langues est un des dons de Dieu pour l'Eglise. Quelques-uns seront capables de parler diverses langues pour l'édification du corps, l'Eglise:

2 En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères.

4 Celui qui parle en langue s'édifie lui-même; celui qui prophétise édifie l'Eglise.

14 Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile.

Directement à Dieu

Les langues constituent une langue de prière et de louange directement de notre esprit à Dieu. Lorsque nous prions en langues, nous parlons à Dieu et non aux hommes. Les autres ne comprendront pas ces langues.

Il s'agit d'une langue céleste avec laquelle notre esprit s'adresse à Dieu.

Nous édifie

Lorsque nous prions en langues, nous nous aidons nous-mêmes à grandir spirituellement. Nous devons prier pour recevoir la capacité d'interpréter notre langue de prière.

13 C'est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d'interpréter. 14 Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile.

Signe pour les non-croyants

22 Par conséquent, les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les non-croyants; la prophétie, au contraire, est un signe, non pour les non-croyants, mais pour les croyants.

Don de l'Esprit

Lorsque ce don des langues apparaîtra dans une réunion publique, il devra toujours y avoir une interprétation afin d'édifier toute l'Eglise:

26 Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l'édification. 27 En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu'un interprète; Lire la suite

Quand un “message” en langues est donné, ce n'est plus l'homme qui parle à Dieu, c'est Dieu qui parle à l'homme. Ce “message” devra donc toujours être utilisé accompagné du don d'interprétation.

Premier don

Le parler en langues est le premier don du Saint-Esprit que nous exercerons après avoir reçu le Saint- Esprit. La prière au Père dans notre langue céleste va libérer notre esprit pour recevoir les autres huit dons de l'Esprit.

Bien sûr satan s'est attaqué au parler en langues. S'il parvient à empêcher un chrétien d'utiliser ce don de l'Esprit, alors il pourra lui interdire l'accès aux autres dons.

Les Ecritures ne démontrent en aucune façon que le don des langues ou le don d'interprétation ait jamais cessé d'exister, il n'y a aucune preuve de cela. Le don des langues disparaîtra quand ce qui est parfait , Jésus, sera venu; alors nous parlerons tous une même langue.

Ne l'empêchez pas

Le parler en langues est le seul don qui fasse l'objet de l'ordre de non interdiction. (Pour une étude approfondie des neuf dons du Saint-Esprit, voir “Vie Surnaturelle par les Dons du Saint-Esprit”, de A.L.&J. Gill.)

39 Ainsi donc, frères, aspirez au don de prophétie, et n'empêchez pas de parler en langues.

But de Dieu pour les langues

Au commencement tous avaient une seule langue.

Unité

1 Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots. 2 Comme ils étaient partis de l'orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schinear, et ils y habitèrent. Lire la suite

Confusion

L'Eternel dit que lorsqu'un peuple a une même langue, rien ne lui est impossible, quelque soit la dimension du projet. Depuis la chute de l'homme, c'était le péché qui les avait uni. C'est pourquoi l'Eternel leur apporta la confusion en changeant leurs langues:

7 Allons ! descendons, et là confondons leur langage, afin qu'ils n'entendent plus la langue, les uns des autres. 8 Et l'Eternel les dispersa loin de là sur la face de toute la terre; et ils cessèrent de bâtir la ville.

Dès lors leur incapacité à communiquer les uns avec les autres mit un terme à leur unité, et par conséquent à leur projet de bâtir. La forme d'unité qui les rassemblait avait été l'oeuvre de satan dans le domaine de l'âme. C'est pourquoi l'Eternel y mit un terme en introduisant la confusion.

Unité Sous la Conduite de l'Esprit

Lorsque les croyants prient Dieu dans leur langue de prière, ils opèrent dans l'unité et d'un commun accord avec Dieu. Leur esprit adore Dieu. Quand des croyants prient ensemble dans leur langue de prière, ils entrent en unité d'esprit avec les autres croyants. Dans cette unité et par le moyen de l'effusion du Saint-Esprit, les croyants bâtiront une nouvelle Eglise sous la direction divine.

Le Saint-Esprit reçu tout au ling du livre des Actes

Tout au long du Livre des Actes, on observe que des gens étaient sauvés, recevaient le Saint-Esprit et parlaient en langues.

Premièrement aux Juifs

Jésus avait ordonné aux croyants d'attendre d'être remplis du Saint-Esprit avant de commencer leur ministère. Le jour de la Pentecôte, tous étaient assemblés d'un commun accord dans la chambre haute quand le baptême du Saint-Esprit survint pour la première fois:

4 Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.

Ensuite aux Samaritains

Philippe, le diacre, étant descendu chez les Samaritains, ils crurent en Jésus et furent sauvés.

Ensuite, les apôtres, arrivés de Jérusalem, leur imposèrent les mains, et ils furent remplis du Saint-Esprit:

15 Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu'ils reçussent le Saint-Esprit. 16 Car il n'était encore descendu sur aucun d'eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Lire la suite

A leur ennemi

Saül, le principal persécuteur de l'Eglise, était en chemin pour Damas afin d'y arrêter davantage de chrétiens, lorsqu'une lumière resplendit autour de lui et qu'il tomba à terre. Il rencontra alors Jésus. Dieu lui envoya ensuite Ananias qui lui imposa les mains, et Saül reçut le baptême du Saint-Esprit:

17 Ananias sortit; et, lorsqu'il fut arrivé dans la maison, il imposa les mains à Saul, en disant : Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit.

Aux Païens

Pierre ayant reçu trois fois consécutives la même vision accompagnée de l'ordre “ne regarde pas comme souillé ce que Dieu a déclaré pur”, Dieu l'envoya au centurion romain Corneille, à sa famille et à ses amis:

44 Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. 45 Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens. Lire la suite

Il a souvent été enseigné que le baptême du Saint-Esprit a lieu au moment du salut et n'est pas une oeuvre distincte de Dieu. Il a fréquemment été dit que le don des langues s'était seulement manifesté le jour de la Pentecôte. Cependant, le baptême du Saint-Esprit et le parler en langues à Césarée furent des événements qui se produisirent dix ans plus tard.

A Ephèse

Les croyants de l'Eglise d'Ephèse reçurent le Saint-Esprit et furent baptisés par lui vingt ans après le jour de Pentecôte où le premier baptême de l'Esprit survint:

2 il leur dit : Avez-vous reçu le Saint-Esprit, quand vous avez cru ? Ils lui répondirent : Nous n'avons pas même entendu dire qu'il y ait un Saint-Esprit. 3 Il dit : De quel baptême avez-vous donc été baptisés ? Et ils répondirent : Du baptême de Jean. Lire la suite

Il dit: De quel baptême avez-vous donc été baptisés? Et ils répondirent: Du baptême de Jean.

Alors Paul dit: Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c'est-à-dire, en Jésus.

Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus.

Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient.

Symboles du Saint-Esprit

La Colombe

Une colombe descendit sur Jésus lorsqu'il fut baptisé par Jean au Jourdain:

22 et le Saint-Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles : Tu es mon Fils bien-aimé; en toi j'ai mis toute mon affection.

Le Vent

Le jour de la Pentecôte, le Saint-Esprit vint avec le bruit d'un vent impétueux:

2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.

Le Feu

Le jour de la Pentecôte, ils entendirent le vent et virent le feu:

3 Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux.

L'huile

L'huile sert de symbole pour le Saint-Esprit. Dans l'Epitre aux Hébreux, est mentionnée l'"huile de joie”:

9 Tu as aimé la justice, tu as haï l'iniquité; C'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a oint D'une huile de joie au-dessus de tes égaux.

L'eau

Le Saint-Esprit est mentionné en relation avec “des fleuves d'eau vive”:

38 Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Ecriture. 39 Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié.

Questions

  1. Donnez votre propre définition du don des langues.
  2. Nommez dans le Livre des Actes deux illustrations de la venue du Saint-Esprit sur un groupe de croyants.

3 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations
41:32
L'évangélisation porte du fruit ! - Yveline Lebeau Bonjour chez vous ! Disponible dans 2 h
28:38
Entre ciel et terre - Rachel Dufour Église MLK Disponible dans 5 h
26:54
Persévérez jusqu'au bout - partie 2 - Jean Turpin Église Le Centre Disponible dans 10 h