Reconnaissons et relâchons les ministères de louange - Gwen Dressaire et 2 autres auteurs

Publié il y a 2 ans

RÉSUMÉ :

Le pasteur Joël et les responsables du ministère de la louange de l'Église de la Victoire au Québec, Gwen Dressaire et Mathilde Gaudreau-Spinks, nous livrent un enseignement sur l'importance de la louange.
Il est nécessaire d'ordonner les ministres de la louange et relâcher ce ministère d'importance pour le laisser prendre son envol.

ENSEIGNEMENT :

Le royaume de Dieu n'est pas une tarte mais une rivière. Plus on y saute, plus on est heureux.
Le ministère de la louange est lui aussi comme une rivière dans laquelle nous pouvons sauter et servir ensemble. Quand Gwen est arrivé au Québec pour servir, il a tout de suite été accepté dans le ministère de la louange et a trouvé sa place; beaucoup de complémentarité avec la directrice de la louange Mathilde. Cette facilité et cette complémentarité dans la vision ont aidé à porter la louange à un autre niveau. Il est important de servir avec une vision d'unité.

Le fait de reconnaître publiquement le ministère de la louange a un impact sur le développement de ce ministère d'aide. Trop souvent, la louange est reléguée à un second plan. Il est nécessaire de reconnaître ceux qui sont appelés pour ce ministère et de les libérer dans l'exercice de la louange. Reconnaître l'appel permet de libérer le don qui s'amplifie et bénit toute l'assemblée. La louange est un moment où on se donne à Dieu et il ne faut pas le mépriser.

Pour ordonner les ministres, on leur impose les mains et on prie pour eux en tant qu'assemblée. C'est un moment simple et spirituel. Mais il ne faut pas relâcher les ouvriers avant leur saison comme nous l'avise la Parole.

1 Timothée 5.22 « N'impose les mains à personne avec précipitation, et ne participe pas aux péchés d'autrui; toi-même, conserve-toi pur ».

En recevant les ouvriers et en les acceptant, nous ne pouvons mieux recevoir d'eux. Ils sont envoyés par Dieu pour nous. Le discernement se fait à partir du Saint-Esprit, selon le temps de Dieu. Le royaume de Dieu a son propre calendrier. Souvenons-nous que le royaume de Dieu est comme une rivière; celui qui s'oppose à elle ou qui essaie de la freiner s'épuise, or celui qui y saute est emporté par le courant de liberté et de joie.

Apocalypse 4.11 « Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l'honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses, et c'est par ta volonté qu'elles existent et qu'elles ont été créées ».

Actes 13.1-3 « Il y avait dans l'Église d'Antioche des prophètes et des docteurs : Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'œuvre à laquelle je les ai appelés. Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir ».

1 Thessaloniciens 2.4 « mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l'Évangile, ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos cœurs ».

Dieu nous a jugés dignes de le servir. C'est à lui que nous devons cette grâce et cette faveur.

Avec Gwen Dressaire, Joël Spinks, Mathilde Gaudreau-Spinks
© Émission produite par EMCI TV

Série de 5 épisodes : « L'importance de la louange »

3 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité
73:44
Devenez un laveur de pieds - Bertrand Huetz La Porte Ouverte Chrétienne - Culte