Publié il y a 4 ans

RÉSUMÉ :

Parlons du ministère de la louange. Une fois le ministère reconnu et relâché, il faut garder en mémoire que c'est le Saint-Esprit qui œuvre. Le choix des chants, des paroles et des temps doivent lui être remis entièrement. Les ministres de la louange sont au service de Dieu avant tout, et une louange inspirée prépare toute l'assemblée et même le prédicateur à recevoir le message de la réunion.

ENSEIGNEMENT :

Une fois relâché dans son ministère, Gwen a ressenti une libération, une accélération dans son service et dans sa vie spirituelle. Les dons ont été plus exacerbés et il a vécu plus d'intensité et dans ce service. Le ministère de la louange est un ministère d'aide qui encourage et soutient l'œuvre des autres ministères. Nous sommes mis à part pour servir Dieu avec tous les talents qu'il nous a donnés sous la supervision du Saint-Esprit.
Il faut rester attaché aux choses spirituelles, se connecter au Saint-Esprit.

La louange nous permet de nous approcher du trône de la grâce pour vivre des choses extraordinaires avec Dieu. Il ne s'agit pas de la technique ou des beaux chants, mais d'une adoration véritable envers Dieu. Si chaque personne veut se connecter avec l'Esprit de Dieu, on le fait en louant et en adorant en esprit.

Jean 4.23-24 « Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité ».

Dans l'exercice de leur ministère, Mathilde et Gwen recherchent des paroles bibliques. Ils prennent des chants inspirés de la Parole afin d'ouvrir la porte à la présence de Dieu. Les chants doivent honorer Dieu, le mettre en avant. Les chants confessent des choses qui reflètent notre identité devant Dieu et son identité à Lui, pour ne pas créer des fausses doctrines et des mensonges dans le cœur des adorateurs. Ce que nous chantons font ou défont des choses dans notre vie. Le ministère de la louange est responsable de ce qui est dit et créer à partir de la louange et des paroles proclamées.

Par exemple si nous chantons que Dieu donne et reprend, nous comprenons dans notre esprit que Dieu reprend les choses qu'Il nous donne; ce qui est faux. Il ne faut pas hésiter à changer les paroles d'un chant pour être plus vrai, la vérité étant ce que Dieu nous dit dans sa Parole.

Certains chants sont composés à partir du vécu des compositeurs et non pas à partir de la Parole. Ces chants apportent de la tristesse et des émotions mais pas la libération dans la présence de Dieu. Il y a des chants que nous ne pouvons pas chanter à l'église. Quand vient le temps de louer et d'adorer Dieu, il faut louer, pas exhorter le frère etc. Louer Dieu avec nos cœurs et des chants qui le glorifient.

Psaumes 22.4 « Pourtant tu es le Saint, tu sièges au milieu des louanges d'Israël ».

Si nous élevons le Seigneur en proclamant Sa majesté, Sa sainteté, Il siège au milieu de cette louange.

Exode 15.22 « Moïse fit partir Israël de la mer rouge. Ils prirent la direction du désert de Schur; et, après trois journées de marche dans le désert, ils ne trouvèrent point d'eau ».

Psaumes 119.54 « Tes statuts sont le sujet de mes cantiques, dans la maison où je suis étranger ».

La louange se tourne vers le Seigneur et non vers nous. La présence de Dieu n'est pas la même tous les dimanches, c'est certain. Mais nous devons marcher tous les jours dans la présence de Dieu pour être capables de le servir comme Il le souhaite.

Le service n'est pas dissocié de la vie spirituelle du serviteur. Durant la semaine il faut rester connecté à Dieu et chercher Sa volonté pour la louange. Le Saint-Esprit doit choisir les chants pour le service, comme il doit être mis au centre de tout ce que nous faisons en tant qu'enfant de Dieu. Si on le laisse faire, on réalise que les chants sont toujours en connexion avec le message qui est apporté par le prédicateur. L'onction descend sur l'assemblée quand on a laissé la place à l'Esprit.

La louange prépare le peuple et le prédicateur à recevoir la parole de Dieu. C'est pour cela que nous devons toujours chercher la voix de Dieu. Quelqu'un qui est consacré à Dieu en privé le sera aussi en publique. Cela se ressent dans son service. Nous encourageons les responsables de la louange à rester en communion avec l'Esprit de Dieu constamment afin d'offrir une louange inspirée.

Éphésiens 5.18-19 « Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur ».

Les cantiques spirituels sont des chants spontanés que nous n'avons pas préparés à l'avance. Dirigés par le Saint-Esprit. Ce sont des nouvelles louanges qui font plaisir à Dieu. Chanter dans l'esprit est une chose extraordinaire. Il faut rester sensible à Dieu même pendant le culte; ce culte est pour le Seigneur.

Ésaïe 10.27 « En ce jour, son fardeau sera ôté de dessus ton épaule, et son joug de dessus ton cou; et la graisse fera éclater le joug ».

Avec Gwen Dressaire, Joël Spinks, Mathilde Gaudreau-Spinks
© Émission produite par EMCI TV

Série de 5 épisodes : « L'importance de la louange »

9 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations
28:34
Prières profondes - Gordon Zamor Instrumental - Atmosphère de prière