Romains chapitre 10

1 Frères, je souhaite de tout coeur que les Israélites soient sauvés, et c'est ce que je demande instamment à Dieu dans mes prières. 2 Car je leur rends ce témoignage : ils ont un zèle ardent pour Dieu, mais il leur manque le discernement. 3 En méconnaissant la manière dont Dieu déclare les hommes justes et en cherchant à être déclarés justes par leurs propres moyens, ils ne se sont pas soumis à Dieu en acceptant le moyen par lequel il nous déclare justes. 4 Car le Christ a mis fin au régime de la Loi pour que tous ceux qui croient soient déclarés justes.
5 Voici, en effet, comment Moïse définit la justice qui procède de la Loi : Celui qui se soumettra aux exigences de la Loi vivra grâce à cela. 6 Mais voici comment s'exprime la justice reçue par la foi : Qui montera au ciel ? Le Christ n'en est-il pas descendu? 7 Ou bien : Qui descendra dans l'abîme ? Le Christ n'est-il pas ressuscité des morts? 8 Que dit-elle donc ? La Parole de Dieu est tout près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton coeur. Cette Parole est celle de la foi, et c'est celle que nous annonçons. 9 En effet, si de ta bouche, tu déclares que Jésus est Seigneur et si dans ton coeur, tu crois que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé, 10 car celui qui croit dans son coeur, Dieu le déclare juste ; celui qui affirme de sa bouche, Dieu le sauve. 11 En effet, l'Ecriture dit : Celui qui met en lui sa confiance ne connaîtra jamais le déshonneur.
12 Ainsi, il n'y a pas de différence entre Juifs et non-Juifs. Car tous ont le même Seigneur qui donne généreusement à tous ceux qui font appel à lui. En effet, il est écrit : 13 Tous ceux qui feront appel au Seigneur seront sauvés. 14 Mais comment feront-ils appel à lui s'ils n'ont pas cru en lui ? Et comment croiront-ils en lui s'ils ne l'ont pas entendu ? Et comment entendront-ils s'il n'y a personne pour le leur annoncer ? 15 Et comment y aura-t-il des gens pour l'annoncer s'ils ne sont pas envoyés ? Aussi est-il dit dans l'Ecriture : Qu'ils sont beaux les pas de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles !
16 Mais, malheureusement, tous n'ont pas obéi à cette Bonne Nouvelle. Esaïe déjà demandait : Seigneur, qui a cru à notre message ? 17 Donc, la foi naît du message que l'on entend, et ce message c'est celui qui s'appuie sur la parole du Christ. 18 Maintenant donc je dis : Ne l'ont-ils pas entendu ? Mais si ! N'est-il pas écrit : Leur voix a retenti par toute la terre. Leurs paroles sont parvenues jusqu'aux confins du monde ?
19 Je demande alors : Le peuple d'Israël ne l'a-t-il pas su ? Moïse a été le premier à le leur dire : Je vous rendrai jaloux de ceux qui ne sont pas un peuple. Je vous irriterai par une nation dépourvue d'intelligence. 20 Esaïe pousse même la hardiesse jusqu'à dire : J'ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas, Je me suis révélé à ceux qui ne se souciaient pas de moi. 21 Mais parlant d'Israël, il dit : A longueur de journée, j'ai tendu les mains vers un peuple désobéissant et rebelle.