Jacques chapitre 4

1 D'où viennent parmi vous les disputes et les querelles? n'est-ce point de vos voluptés, qui combattent dans vos membres? 2 Vous convoitez, et vous n'avez point ce que vous désirez; vous avez une envie mortelle, vous êtes jaloux, et vous ne pouvez obtenir ce que vous enviez; vous vous querellez, et vous disputez, et vous n'avez point ce que vous désirez, parce que vous ne le demandez point. 3 Vous demandez, et vous ne recevez point; parce que vous demandez mal, et afin de l'employer dans vos voluptés.
4 Hommes et femmes adultères, ne savez-vous pas que l'amitié du monde est inimitié contre Dieu? celui donc qui voudra être ami du monde, se rend ennemi de Dieu. 5 Pensez-vous que l'Ecriture parle en vain; l'Esprit qui a habité en nous, vous inspire-t-il l'envie? 6 Il vous donne au contraire une plus grande grâce; c'est pourquoi l'Ecriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles.
7 Soumettez-vous donc à Dieu. Résistez au Démon, et il s'enfuira de vous. 8 Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous; pécheurs, nettoyez vos mains; et vous qui êtes doubles de coeur, purifiez vos coeurs. 9 Sentez vos misères, et lamentez, et pleurez; que votre ris se change en pleurs, et votre joie en tristesse. 10 Humiliez-vous en la présence du Seigneur, et il vous élèvera.
11 Mes frères ne médisez point les uns des autres; celui qui médit de son frère, et qui condamne son frère, médit de la Loi, et condamne la Loi; or si tu condamnes la Loi, tu n'es point l'observateur de la Loi, mais le juge. 12 Il n'y a qu'un seul Législateur, qui peut sauver et qui peut perdre; mais toi qui es-tu, qui condamnes les autres?
13 Or maintenant, vous qui dites: Allons aujourd'hui ou demain en une telle ville, et demeurons là un an, et y trafiquons et gagnons; 14 (Qui toutefois ne savez pas ce qui arrivera le lendemain car qu'est-ce que votre vie? ce n'est certes qu'une vapeur qui parait pour un peu de temps, et qui ensuite s'évanouit;) 15 Au lieu que vous deviez dire: si le Seigneur le veut, et si nous vivons, nous ferons ceci, ou cela. 16 Mais maintenant vous vous vantez en vos pensées orgueilleuses; toute vanterie de cette nature est mauvaise. 17 Il y a donc du péché en celui qui sait faire le bien, et qui ne le fait pas.