Par Christ et pour Christ (Page 17 / 17)

Une étude de Sadhou sundar Singh

Qu'est-ce que le salut ?

Le salut ne consiste pas uniquement dans le pardon des péchés, mais bien dans l'affranchissement du péché.

Il peut parfaitement arriver que, même après avoir obtenu le pardon de nos péchés, nous mourions dans notre péché. Christ nous sauve ; il ne se borne pas à nous pardonner nos fautes.

Un homme, dans l'Himalaya, avait été malade si longtemps qu'il avait fini par perdre la tête. Un jour, un de ses parents vint le voir, et s'assit à côté de lui pour lui parler. Tout à coup, le malade s'empara d'un couteau tranchant, et coupa la gorge à son visiteur. Il fut arrêté et condamné à être pendu. Ses parents firent appel de cette sentence, et demandèrent sa grâce en alléguant le fait que sa longue maladie l'avait rendu fou. Le Raja, un homme de coeur, trouva cette requête raisonnable ; cet homme avait tué son parent le 20 du mois, et avait été condamné à être pendu le 22 ; il fut gracié le 21, mais il mourut néanmoins le 22, de sa maladie. Son péché lui avait été pardonné, mais à quoi cela lui servit-il puisqu'il mourut quand même ? Son salut aurait été la guérison de sa maladie, car il avait commis cet affreux crime sous l'empire de cette maladie, dont il ne fut pas guéri et dont il mourut .

C'est ainsi que beaucoup de gens, après avoir reçu le pardon de leurs péchés, meurent néanmoins dans leur péché, car la chose essentielle, la chose qui importe avant tout, c'est d'être sauvé du péché. Christ est venu pour nous sauver de nos péchés. Si nous sommes guéris du péché, nous sommes vraiment sauvés, mais si nous continuons à pécher, nous mourrons dans le péché. Bien des hommes se trompent en croyant qu'il suffit que leurs péchés soient pardonnés pour qu'ils soient sauvés. Tant que leur nature pécheresse n'a pas été transformée, ils ne sont pas sauvés ! Dieu est amour ; Il témoigne de son amour envers nous en nous donnant l'occasion de nous repentir, mais au lieu de la saisir et d'être ainsi sauvés de nos fautes, nous continuons à pécher. Cette occasion que l'amour divin place devant nous, nous la laissons passer! L'amour de Dieu est infini; voilà pourquoi Il nous offre le pardon.

Je vous parlerai d'un autre Raja, un homme très bon et très sage. J'ai été impressionné en entendant parler de son amour, surtout lorsqu'on m'a raconté ceci : Un jour qu'il passait en voiture dans les rues de sa ville, il rencontra un attroupement, et on lui amena un homme surpris en flagrant délit de vol, pour qu'il le punisse. Le Raja dit simplement: « Je ne suis pas en Cour de Justice, et je pardonne à cet homme ». Puis, il exhorta le voleur à changer de conduite. Celui-ci était bien content de se voir remis en liberté ; il avait là une belle occasion de devenir un homme honnête. Au lieu de cela, il continua à voler, et finit par commettre un meurtre. Arrêté et conduit devant le Raja, en Cour de justice cette fois-ci, il fut condamné à être pendu. Il avait cru que, sûrement, le Raja lui pardonnerait comme la première fois.

Aujourd'hui aussi, tant de gens pèchent jour après jour sans que Dieu les punisse. Il nous semble parfois que les bons souffrent davantage que les méchants, mais c'est que Dieu, dans son amour, donne aux pécheurs l'occasion de se repentir. Combien peu en profitent! Le temps vient où nous comparaîtrons devant le trône du jugement, et alors peut-être qu'il se trouvera des pécheurs qui se réjouiront en voyant Jésus-Christ et qui diront : « Nous sommes affranchis! Il nous a sauvés! Il a donné sa vie pour nous! » Mais ce sera trop tard! Dieu nous donne chaque jour une occasion de nous repentir ; si nous la négligeons, nous n'en aurons pas d'autre après la mort. Christ ne serait pas descendu sur cette terre, s'il y avait eu pour nous encore une occasion d'être sauvés plus tard. Il serait resté au ciel !

1 commentaire

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations
28:50
Le péché : définition et solution - partie 2 - Jean-Marie Ribay La Porte Ouverte Chrétienne Disponible dans 3 h
28:14
Triompher de la crise par une attitude responsable - partie 2 - Alexandre Amazou Alliance Biblique Missionnaire Côte d'Ivoire Disponible dans 53 min