Ecclésiaste chapitre 11

1 Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras. 2 Fais-en part à sept, et même à huit; car tu ne sais pas quel mal peut venir sur la terre. 3 Quand les nuées sont pleines, elles répandent de la pluie sur la terre; et quand un arbre tombe, au midi, ou au nord, au lieu où l'arbre est tombé, il demeure. 4 Celui qui observe le vent, ne sèmera point; et celui qui regarde les nuées, ne moissonnera point. 5 Comme tu ne sais pas quel est le chemin du vent, ni comment se forment les os dans le sein de celle qui est enceinte; de même tu ne connais pas l'oeuvre de Dieu, qui a fait toutes choses. 6 Sème ta semence dès le matin, et ne laisse pas reposer ta main le soir; car tu ne sais pas ce qui réussira, ceci ou cela, ou si les deux seront également bons.
7 La lumière est douce, et il est agréable aux yeux de voir le soleil. 8 Et si un homme vit un grand nombre d'années, qu'il se réjouisse pendant toutes ces années, et qu'il se souvienne des jours de ténèbres, qui sont nombreux. Tout ce qui vient est vanité.
9 Jeune homme, réjouis-toi dans ton jeune âge, et que ton coeur te rende content aux jours de ta jeunesse ; et marche comme ton coeur te mène, et selon le regard de tes yeux ; mais sache que pour toutes ces choses Dieu te fera venir en jugement. 10 Bannis le chagrin de ton coeur, et éloigne les maux de ta chair ; car le jeune âge et l'adolescence ne sont que vanité.