2 Thessaloniciens chapitre 3

1 Finalement, frères, priez pour nous afin que la Parole du Seigneur se répande rapidement et qu'elle soit honorée ailleurs comme elle l'est chez vous. 2 Priez aussi pour que nous soyons délivrés des hommes insensés et méchants. Car tous n'ont pas la foi. 3 Mais le Seigneur, lui, est fidèle : il vous rendra forts et vous gardera du diable. 4 Voici l'assurance que nous avons à cause du Seigneur à votre sujet : vous faites ce que nous vous recommandons et vous continuerez à le faire. 5 Que le Seigneur dirige votre coeur vers l'amour de Dieu, et vers l'endurance que donne le Christ.
6 Nous vous recommandons, frères, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, de vous tenir à l'écart de tout frère qui mène une vie déréglée et contraire à l'enseignement que nous lui avons transmis. 7 Vous savez bien vous-mêmes ce qu'il faut faire pour suivre notre exemple : nous n'avons pas eu une vie déréglée au milieu de vous. 8 Nous n'avons mangé gratuitement le pain de personne. Mais, de nuit comme de jour, nous avons travaillé, dans la fatigue et la peine, pour n'être à charge à aucun d'entre vous. 9 Pourtant, nous en aurions eu le droit, mais nous avons voulu vous laisser un exemple à imiter. 10 En effet, lorsque nous étions chez vous, nous vous avons donné cette recommandation : « Que celui qui refuse de travailler renonce aussi à manger » ! 11 Or, nous apprenons que certains d'entre vous mènent une vie déréglée : ils ne travaillent pas et se mêlent des affaires des autres. 12 Nous invitons ces personnes-là à suivre la recommandation suivante : au nom du Seigneur Jésus-Christ, travaillez dans la paix et gagnez vous-mêmes votre pain.
13 Et vous, frères, ne vous lassez pas de faire ce qui est bien. 14 Si quelqu'un ne se conforme pas aux instructions de cette lettre, signalez-le à tous et rompez toute relation avec lui, pour qu'il en éprouve de la honte. 15 Toutefois, ne le traitez pas en ennemi, reprenez-le comme un frère.
16 Que le Seigneur qui donne la paix vous accorde lui-même la paix de toute manière et en toutes circonstances. Que le Seigneur soit avec vous tous.
17 Cette salutation est de ma propre main, à moi, Paul. C'est ainsi que je signe toutes mes lettres : c'est là mon écriture.
18 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous.