Indonésie : ils pleurent leur église détruite Portes Ouvertes

Publié il y a 6 ans

Reportage audio sur la destruction d'une église indonésienne. Le 21 mars 2013 un bulldozer a détruit un temple protestant devant ses fidèles. Des chrétiens indonésiens ont prié sur les ruines du bâtiment.

Dans les pays où la liberté religieuse est bafouée, le droit de construire un lieu de culte est très difficile à obtenir. Comme en témoigne ce qui s'est déroulé le 21 mars 2013 en Indonésie.

Cette journée là, un bulldozer a détruit le bâtiment d'une église protestante devant ses fidèles. Pourquoi ? Parce que des extrémistes musulmans se sont opposés à la présence de cette église. Ils ont abusivement  accusé les chrétiens de ne pas avoir respecté tous les critères nécessaires à sa construction.

Les membres de cette assemblée, située dans le sous-district de Djakarta, sur l'île indonésienne de Java se réunissaient depuis plus d'une dizaine d'années tous les dimanches dans un logement. Ce 21 mars, ce n'est pas seulement leur bâtiment qui est tombé, mais aussi l'espérance qui était attachée à ce projet. Malgré l'ambiance angoissante, une centaine de chrétiens étaient réunis. Ils chantaient et priaient pendant que le Bulldozer détruisait l'Eglise. Certains chrétiens croisaient les bras et se tenaient debout, côte à côte pour empêcher l'équipe de démolition d'accéder au temple protestant.

Cette opération coup de poing, n'a pas empêché les croyants de louer Dieu. Des chrétiens indonésiens ont prié sur les ruines du bâtiment, on écoute. Extrait sonore.

Avec Portes Ouvertes

Commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations