La cerise sur le gâteau

par Jonathan Bersot • Il y a 5 ans

Une image

En lisant le titre de la pensée du jour, certains pourraient questionner à raison son origine biblique. L'idée est de représenter graphiquement la pensée du jour, car comme le dit l'adage populaire, un petit dessin vaut mieux qu'un long discours.

Le gros ou le petit ?

S'il faut choisir entre un gros gâteau ou une petite cerise, la totalité des gourmands de la planète optera pour le gâteau (comme toi, je suppose). Plus encore, on qualifierait de fou celui qui préférerait la cerise au gâteau ! Pourtant, comme dirait le prophète Nathan à David, tu es cet homme-là ! (2 Samuel 12.7)

De quoi as-tu faim ?

Est-ce que tu as faim pour une petite cerise ou pour un gros gâteau ? Quel est ton désir spirituel ? Une petite chose ou de grandes choses ? On voit, à plusieurs reprises dans les évangiles, Jésus dire à celui qui a faim : Qu'il te soit fait selon ta foi !

Si tu cherches du petit, tu trouveras du petit ; mais si tu cherches plus grand, tu trouveras plus grand !Souviens-toi de cette simple promesse de Jésus : Cherchez et vous trouverez ! (Matthieu 7:7)

Quelle est cette grande part ?

Il y avait deux sœurs : une qui s'agitait pour peu de choses, et l'autre qui a choisi la bonne part :

41 Le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses. 42 Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.

La bonne part ici, c'est Jésus. Non pas le miracle, la guérison ou une intervention surnaturelle, mais lui, sa présence et sa parole : Heureux celui que tu choisis et que tu admets en ta présence. (Ps 65:5)

Le don du Père ou le Père ?

Combien cherchent la faveur de Dieu, un miracle, une intervention divine, alors que ce ne sont là que des cerises et non le gâteau ! Le Père, sa présence, sa communion ont tellement plus d'importance et de valeur ! Il serait fou de donner plus d'importance aux dons de Dieu qu'à Dieu lui-même !

Jésus ou la puissance de son nom ?

Combien citent le nom de Jésus pour obtenir une guérison ou sa paix, et oublient la communion du Fils ? (1 Corinthiens 1:9)  À un certain moment, la foule cherchait Jésus, ce à quoi nous pourrions dire alléluia !

Pourtant, Jésus leur répondit : En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. (Jean 6:26)

Il ne faut pas seulement manger le pain du miracle, il faut connaître celui qui fait le miracle :

49 Quand ils le virent marcher sur la mer, ils crurent que c'était un fantôme, et ils poussèrent des cris; 50 car ils le voyaient tous, et ils étaient troublés. Aussitôt Jésus leur parla, et leur dit : Rassurez-vous, c'est moi, n'ayez pas peur ! Lire la suite

Choisis la bonne part

Aujourd'hui, même si tes besoins sont nombreux, cherche premièrement le royaume de Dieu et sa justice ! (Matthieu 6:33)

Cherche Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit :

Bref, ne cherche pas aujourd'hui le don, mais celui qui donne !



Photo de Jonathan Bersot
Pasteur, Doyen de l'Institut Biblique du Québec
Faites partie des 1 500 visionnaires

Les 20 000 partenaires mensuels

Vidéo officielle de la campagne maBible Junior : L'histoire de Jésus et du paralytique. Podcast vidéo : les choses bougent à EMCI !
Qui portent la vision d'EMCI et qui l'amèneront plus loin !
51%
0
20000
10369
Partenaires
61
jours restants
Infos Informations