Libre de la compétition

Un texte de Mathieu Turpin

Être en concurrence permanente avec les autres nous vole notre énergie physique et émotionnelle. Il est important d'apprendre à donner notre meilleur en toutes choses et ne pas se comparer aux autres. Laisser aller ce besoin d'être compétitif nous rend libres.

Déclarez ceci : « Je n'ai pas besoin d'impressionner qui que ce soit aujourd'hui. Je n'ai rien à prouver. Je suis sûr de mes capacités. Je n'ai pas besoin de faire une course avec qui que ce soit. La compétition peut être malsaine et devenir un cycle sans fin ! »

Nous devons reconnaître cette vérité : il y aura toujours quelqu'un de meilleur que nous dans un domaine particulier. Il y aura toujours quelqu'un avec un plus grand cercle d'amis, une plus belle voiture, plus fort, plus populaire ou qui a plus d'argent que nous…

Au moment où nous sommes à notre summum, peu importe le domaine, quelqu'un peut arriver à mieux faire que nous, c'est immanquable ! Je crois que Dieu permet cela afin de nous garder dans l'humilité.

La seule compétition que vous devriez avoir est avec vous-même

Le meilleur de nous n'est peut-être pas aussi bon que celui de notre voisin ; ce n'est pas important. Nous avons tous nos forces et nos faiblesses. Nous ne sommes pas appelés à être en compétition mais plutôt à nous compléter.

Même si vous n'avez pas le « look super modèle », votre confiance et votre assurance dans le Seigneur vous permettent de vous surpasser. Acceptons-nous tel que nous sommes, car nous serons seulement jugés selon les dons que nous avons reçus de Dieu et non ceux des autres.

L'exemple des véhicules

Il existe différentes sortes de véhicules. Des Formule 1, des véhicules tout-terrain, des limousines, des coupés-sport et autres…

Essayez de faire une course avec une Formule 1; le déplacement serait rapide certes, mais il y aurait très peu de place pour mettre des commissions…

  • Chaque type de véhicule a sa course à compléter
  • Chaque véhicule a ses forces et ses faiblesses
  • La clé est de mettre le bon véhicule dans la bonne course

Il est important de savoir ce que nous ne sommes pas

Il est important de reconnaître nos limitations, et de ne pas trop nous focaliser sur nos faiblesses. Vous avez sûrement entendu des gens vous dire qu'il est important de travailler vos faiblesses. Je crois que le contraire est vrai.

Travaillons sur nos forces, alors nos faiblesses vont s'ajuster à la lumière de nos forces, et Dieu va envoyer des gens pour nous aider dans nos faiblesses.

Comme l'apôtre Paul le dit si bien :

10 C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort.

L'orgueil et la compétition peuvent nous empêcher d'admettre ce que nous ne sommes pas. Être capable de dire : « je n'ai pas ces capacités » requiert plus d'assurance et d'audace et nous permet d'apprendre.

Saül n'avait pas compris cette leçon : « 7 Les femmes qui chantaient se répondaient les unes aux autres en disant : « Saül a frappé ses 1000, et David ses 10'000. » 9 Saül regarda David avec malveillance à partir de ce jour et par la suite... » 1 Samuel 18 : 7, 9 (version LS21).

L'insécurité, l'orgueil, la jalousie et un esprit de compétition ont coûté le royaume à Saül.
David recherchait un père pour le célébrer. L'esprit de rejet ou même la peur du rejet sont souvent la cause de ces maux. Sachez que nous sommes acceptés en Christ et nous n'avons pas besoin de nous mesurer à quelqu'un d'autre pour être acceptés. Nous devons apprendre à nous accepter dans nos forces et nos faiblesses et dire comme le roi David :

14 Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien.

La clé dans ce passage se trouve dans la phrase suivante : « Et mon âme le reconnaît bien. » Nous devons le saisir avec nos pensées, nos émotions et notre volonté. Lorsque nous apprenons à célébrer le succès des autres, alors Dieu pourra nous célébrer !

Arrêtons de nous comparer, et célébrons qui nous sommes réellement en Christ !

Photo de Mathieu Turpin
Pasteur

45 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations
28:22
Les dimensions de la foi - partie 17 - Alberto Carbone Mission Chrétienne Intergénérationnelle
28:30
Où sommes-nous rendus ? - partie 8 - Mario Massicotte Les actualités prophétiques Disponible dans 3 h