L'église multiculturelle

Un texte de Joël Spinks

Avant d'être prédicateur, je voyageais en tant que soliste gospel aux États-Unis. En fait, ma première expérience comme chanteur gospel à l'extérieur du Canada se passa à l'âge de 12 ans quand je fus invité à chanter lors d'une convention annuelle d'une église à Harlem, New York. Quel moment excitant ce fut pour moi de rencontrer tous ces croyants, et ce dans un grand hôtel luxueux sur Broadway. Je me rappelle de m'être approché du micro pour chanter dans une salle de banquet remplie de noirs.

Je fut complètement ébloui par la beauté de la salle et surtout des gens qui étaient vêtus comme des princes et des princesses. Je n'avais jamais vu autant de gens aussi chics « en chair et en os! » Après cette première rencontre, on m'a adopté comme soliste parmi eux pendant toute mon enfance, et je retournais chaque année lors de la convention internationale jusqu'à l'âge adulte. Parmi les 2000 croyants noirs qui s'étaient rassemblés, j'étais l'unique jeune homme blanc dans l'assistance. Bref, tout le monde connaissait le petit « Brother Joey » car j'étais, de toute évidence, très pâle et facile à identifier! Comme les années passaient, je savourais ces rencontres avec ma famille américaine dans la puissance du St-Esprit. Même au Québec, je me retrouvais en train d'écouter la musique gospel...mais la vraie musique gospel! J'ai baigné dans cette onction pendant toute mon enfance et elle fait toujours partie de qui je suis aujourd'hui. Je rends grâce à Dieu pour ce parcours dans ma vie.

Récemment, le Seigneur a attiré mon attention sur notre église locale, dont je préside comme pasteur-principal. J'ai vu que nous n'étions que des blancs ! Il est vrai que nous nous trouvons dans une région majoritairement « blanche », mais mon coeur a néanmoins soupiré par cette triste réalité. Ce chagrin inspira une prière: « Seigneur, notre église est trop blanche! Seigneur, ton église sur terre doit ressembler à celle du ciel ! Je ne veux pas que nous ne soyons que des blancs ici ! Seigneur, je prie que tu transformes cette église et que nous devenions une église multiculturelle. Seigneur, envoie-nous S.V.P. des frères et des soeurs noirs ! Aide-nous à rejoindre des gens de toutes les couleurs et de toutes les nationalités.»

Je savais que je priais ce qui était dans le coeur de Dieu car dans la semaine qui suivit, une de nos soeurs a invité une dame noire dans un bus et elle s'est jointe à l'église ! En fait, dans les jours qui ont suivis, nous avons rencontrés plusieurs frères et soeurs africains de notre région ! Ils se sont unis à nous lors des rencontres d'intercession régionale que nous organisons. Quelle bénédiction ce fut pour nous d'avoir ces guerriers dans l'intercession ! Que le Seigneur multiplie le nombre de gens de toutes les couleurs et que Son Royaume avance en force et puissance ! Il est vrai que nous ne sommes qu'à nos débuts dans notre marche avec ces frères et soeurs, mais nous savons que le Seigneur fera de grandes choses parmi nous. Comme nous marchons dans l'unité dans Son Esprit, et non dans celle d'une couleur de la chair, Son nom sera magnifié ! En Lui, il n'y a qu'une véritable couleur qui compte, celle du sang de Jésus qui nous a purifié.

Comme je priais ce matin, juste avant de m'asseoir pour écrire ce texte, le Seigneur attira ma pensée sur la sienne: Notre esprit n'est ni blanc ni noir ! En Jésus, ce n'est jamais une question de couleur, alors pourquoi permettons-nous à ce que l'esprit de la ségrégation règne et nous divise entre croyants? Pourquoi retrouvons nous des églises de blancs et des églises de noirs ? Certains diront, et ce avec raison, qu'il y a eu du racisme et de la discrimination à l'intérieur de l'église. Je n'en doute certainement pas, cependant, prions que le passé ne déterminera pas notre avenir ! D'autres diront: « Bien c'est une question d'identification culturelle ! » Oui mais, quelle culture recherchons nous ? Celle de la chair, de la terre, ou celle de la culture céleste? Toute ma vie, j'ai été béni de côtoyer des frères et des soeurs noires. L'onction sur leur vie n'était pas celle d'une onction noire, mais celle d'une onction céleste !

Je crois que le Seigneur appelle l'église francophone à ouvrir Ses yeux spirituels ! Nous devons regarder autour de nous, dans nos églises, et s'examiner soi-même ! Nous devons aimer comme Christ a aimé ! Que le Seigneur ouvre les coeurs afin d'accueillir et de CÉLÉBRER les gens que le Seigneur a oint de Son esprit ! Ensemble, nous démontrerons au monde que l'amour du Seigneur nous unis !

35 A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.

Photo de Joël Spinks
Pasteur

27 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité
28:33
Élargis ta capacité à recevoir de Dieu - Dorothée Rajiah Paris Centre Chrétien Disponible dans 12 h
28:28
Les 4 types de coeurs - partie 1 - Alain Patrick Tsengue 30 minutes à l'ACER Disponible dans 6 h
28:48
L'intégralité du message - Franck Alexandre Glorieuse destinée Disponible dans 6 h