Un caractère à toute épreuve

Un texte de Derek Prince

Dans cette lettre je voudrais cibler un simple mot: la persévérance. Ce mot n'est ni très populaire, ni très bien compris. Cependant, je crois que nous vivons des temps où il devient de plus en plus important de comprendre ce que signifie persévérer.

La version King James de la Bible a été traduite il y a plus de 300 ans, et le sens de certains mots a changé. Normalement, la version King James utilise le mot patience là où aujourd'hui on utiliserait plutôt le mot persévérance. Et là où nous parlerions de patience, la version King James utilise endurance. Patience (ou endurance) est une volonté d'opposer une résistance à des personnes, des situations, ou des circonstances, sans se mettre en colère-rester maître de soi et ne pas sortir de ses gonds. C'est une vertu chrétienne de grande valeur. Je suis conscient du fait que je pourrais en user plus moi-même. Mais, quand la version King James utilise le mot patience, l'équivalent moderne serait endurance ou persévérance-ce sont les mots qui sont utilisés dans la plupart des traductions modernes de la Bible. La forme verbale qu'utilise la version King James Version est habituellement "persévérer."

En guise d'introduction à mon sujet, regardons les versets de deux textes: Matthieu 24 et Marc 13. Chacun de ces chapitres est une vision prophétique, donnée par Jésus sur le Mont des Oliviers, quant à la situation mondiale durant les temps qui précéderont de peu Son retour. Beaucoup des choses dont il parlait à ce moment-là se manifestent visiblement dans le monde d'aujourd'hui. Mon but, dans cette lettre, n'est cependant pas d'explorer des interprétations prophétiques, mais de cibler ce trait de caractère dont Jésus dit que nous aurons besoin pour traverser des temps comme ceux-là:

12 Et, parce que l'iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. 13 Mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.


(version Segond, charité = amour, de nos jours, NdT)

Remarquez qu'il y a une connexion directe entre l'iniquité et le manque d'amour. Quand les gens commettent l'iniquité, ils perdent l'amour. Nous pensons souvent à l'amour comme quelque chose de spontané et de libre, qui ne requiert ni discipline ni lois. En fait, ce n'est pas juste. L'amour et la discipline marchent main dans la main. Quand la discipline et la loi se détériorent, l'amour se refroidit. Le mot pour amour au verset 12 est agapé, ce qui fait essentiellement référence à l'amour des chrétiens. Jésus n'est pas en train de dire que c'est l'amour du monde qui se refroidit, mais celui des chrétiens.

Au milieu de ce climat terriblement triste-L'iniquité accrue et l'amour se refroidissant-Jésus dit: "Mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé." Vous devez persévérer jusqu'à la fin. Le Grec original dit: "Celui qui aura persévéré jusqu'à la fin , c'est celui qui sera sauvé."

En Marc 13 vous remarquerez que l'avertissement est répété:

12 Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir. 13 Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom, mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.


C'est une image très sombre du degré de tromperie et de déloyauté qui sévit au coeur même des relations familiales, mais aussi envers les chrétiens qui seront haïs par les hommes. Là encore, l'exhortation reste la même: persévérer. Nous devons tenir bon. Quelquefois, tenir bon est tout ce que Dieu nous demande-mais ça peut être un "job" à plein temps.

J'ai rencontré un missionnaire suédois qui a travaillé en France pendant de longues années. Et il m'a dit avoir visité une prison près de Marseille, dans le sud de la France, où les huguenots français (les protestants de l'époque) avaient été emprisonnés à cause de leur foi. Plusieurs d'entre eux sont entrés dans le donjon de la prison pour ne plus jamais en ressortir. Le missionnaire m'a raconté qu'un des prisonniers avait gravé sur la pierre du donjon un unique mot: résister. C'est le message qu'un croyant a laissé à tous ceux qui devaient le suivre dans ce lieu: Résistez. Ne laissez pas tomber. Tenez le coup. Persévérez. Je crois que Dieu nous parle par ces mots aujourd'hui. Je prie que Dieu, au travers de Sa Parole, mette de l'acier dans votre âme et vous donne une colonne vertébrale spirituelle, si vous n'en avez pas encore.

Les fruits de la tribulation

Considérons maintenant quelques-uns des principes très simples pour cultiver la persévérance.

1 Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, 2 à qui nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l'espérance de la gloire de Dieu.


Nous nous réjouissons à cause de ce que l'avenir nous réserve. Mais Paul continue en disant que nous ne devons pas seulement nous réjouir de l'avenir, mais aussi de ce que nous offre le présent, bien que ce soit très différent.

3 Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance, 4 la persévérance la victoire dans l'épreuve, et cette victoire l'espérance.


Là où le verset 3 utilise le mot se glorifier, le même mot, selon le grec, signifie se réjouir, être fier, exulter. Et pourquoi devrions-nous exulter dans les tribulations? A cause de ce que les tribulations produisent. La version "New American Standard Bible" dit: "Les tribulations produisent la persévérance, et la persévérance éprouve le caractère; et ce caractère éprouvé produit l'espérance." La persévérance produit un caractère éprouvé en nous. C'est là le coeur même de la persévérance-un caractère à toute épreuve.

5 Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné.


Ici nous voyons que l'amour est une question de caractère. Nous sommes essentiellement en train de travailler à la formation de notre caractère.

Nous nous réjouissons (sommes fiers, nous glorifions, ou exultons) dans les tribulations, parce qu'elles seules produisent en nous la persévérance. Et la persévérance produit un caractère éprouvé. Je connais des hommes avec qui j'ai marché, partagé des difficultés, fait face à de l'opposition, à une mauvaise image donnée et à des malentendus-et même à des malentendus entre nous. Mais aujourd'hui, pour moi, leur caractère est éprouvé; je sais que je peux leur faire confiance. Au coeur de la tromperie et de l'iniquité, je veux savoir en qui je peux avoir confiance.

Et même, tout d'abord, je veux savoir si on peut me faire confiance. Je suis très conscient des pressions quotidiennes dont nous faisons l'objet, et qui nous mènent à la tentation d'être à notre propre service au détriment de celui des autres. Mais je serais terriblement honteux si la pression que je subis me rendait indigne de confiance ou déloyal pour ceux envers qui je me suis engagé dans le corps de Christ.

9 C'est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, 10 pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu, Lire la suite


N'est-ce pas merveilleux de savoir que Dieu veut que nous soyons remplis de la connaissance de sa volonté en toute sagesse et intelligence spirituelle? Là où Paul dit "que vous devez marcher d'un manière digne du Seigneur," gardez à l'esprit que quand nous sommes remplis de la connaissance de la volonté du Seigneur, cela affectera notre manière de vivre. Cela affectera même notre manière d'affronter l'adversité. C'est une chose que d'endurer, c'en est une autre que d'endurer dans la joie. Cela demande de la persévérance et de la patience. Patience et persévérance sont des signes de force; ce ne sont pas des signes de faiblesse.

L'un des sujets les plus importants traité par l'épître aux Hébreux est le danger de revenir sur sa profession de foi envers Christ. Il y a 5 passages distincts dans cette épître qui nous avertissent du danger de revenir sur nos engagements. Ils font partie des paroles les plus solennelles de la Bible. C'est pour cela que l'un des mots clé de l'épître aux Hébreux est celui dont nous parlons: la persévérance.

11 Nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour conserver jusqu'à la fin une pleine espérance, 12 en sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses.


La foi et la persévérance. Certaines personnes vous diront que tout ce que vous avez à faire pour prétendre à ce qui vous est promis par Dieu, c'est d'avoir la foi. Mais ce n'est pas vrai. Vous avez besoin de foi et de persévérance. Les deux à la fois.

35 N'abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. 36 Car vous avez besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.


Le mot assurance veut dire que vous avez la liberté d'expression. Vous pouvez hardiment parler de Jésus-de ce qu'Il a fait et de ce qu'il va faire pour vous. Vous avez fait la volonté de Dieu, mais vous n'avez pas encore obtenu ce qui vous est promis. De quoi avez-vous donc besoin? De Persévérance. Vous devez tenir bon sur les points où vous avez fait la volonté de Dieu, et demander l'accomplissement de ses promesses jusqu'à ce que vous les obteniez. Certaines personnes font la volonté de Dieu et revendiquent ce qui leur est promis, mais elles ne tiennent pas bon dans la durée. Alors, elles disent que ça n'a pas marché. Mais ça ne marchera pas sans persévérance. Vous avez besoin d'avoir la foi et d'être persévérant.

C'est un marathon

1 Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte,


Ici Paul envisage la vie selon les paramètres d'un jeu olympique, comme une course qui doit être courue. A la ligne d'arrivée il y a une grande foule de spectateurs attendant de voir qui va gagner la course. Cette foule de spectateurs est composée de tous les grands saints de l'Ancien Testament, qui, eux, ont fini leur course et attendent là de pouvoir nous saluer depuis les gradins du ciel.

Là où il dit "rejetons tout fardeau," nous devons penser en termes de course. Le coureur vide ses poches et porte sur lui le vêtement le plus léger et le plus souple qu'il peut. Il ne porte pas une once de poids inutile. Nous devons nous souvenir que certaines choses, qui ne sont pas forcément des péchés, peuvent être des poids qui nous chargent et nous ralentissent. Elles consument nos forces et nous entraînent à leur accorder trop de temps et d'attention. Rappelez-vous que ce n'est pas un sprint, c'est une course longue et mesurée. La qualité requise est l'endurance. Beaucoup de gens commencent leur vie chrétienne comme si c'était une course de vitesse. L'instant d'après ils s'arrêtent haletants sur le bord du chemin, ils n'en peuvent plus alors qu'ils ont à peine entamé la course.

11 J'ai encore vu sous le soleil que la course n'est point aux agiles ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents, ni la faveur aux savants; car tout dépend pour eux du temps et des circonstances.


Ce n'est pas la vitesse ou la force qui comptent, mais la persévérance.

2 Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, 3 sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience. Lire la suite


Considérez-vous comme un sujet de joie le fait de traverser différentes épreuves? Eh bien, vous devriez. Je devrais. Je devrais louer le Seigneur du fait qu'Il me considère digne de passer par l'épreuve, et du fait qu'il me fasse suffisamment confiance pour que je sois éprouvé.

Gardez toujours en tête que l'épreuve est pour votre bien. Jacques dit que si vous tenez la route - si vous passez l'épreuve- cela modèlera sûrement chaque domaine de votre caractère et de votre personnalité. N'abandonnez pas trop vite. L'épreuve fera de vous un chrétien complet, aux formes harmonieuses. Il ne restera aucun domaine de votre caractère qui n'ait été traité.

Une des grandes épreuves qui teste vraiment notre caractère, c'est celle des relations intimes et engagées - par exemple celles que vous entretenez avec les membres de votre groupe de maison avec qui vous partagez votre vie chaque semaine-. Après un petit moment, il devient malheureusement évident que certains domaines de votre vie n'ont pas été vraiment traités. Vous réalisez que, tant que vous n'étiez pas vraiment proche ou intime avec les gens, vous pouviez garder une certaine apparence. Mais, quand vous êtes exposé semaine après semaine à des relations régulières, proches et intimes, vous finissez par devoir soit vous retirer soit accepter de corriger votre vie.

Mon ami Bob Mumford a dit une fois: "Supposons qu'il y ait 10 domaines de notre personnalité ayant besoin d'être changés. Peut-être arriverez-vous à traiter vous-même 6 d'entre eux. Mais les 4 qui restent nécessiteront que d'autres personnes mettent la main à la pâte. Je pense que c'est une assez bonne moyenne. Si je ne m'expose pas aux autres, je peux me tromper sur certains domaines de ma personnalité. Mais des relations engagées ne me laissent pas les mêmes occasions de me tromper sur moi-même. Quelqu'un a dit une fois que les relations avec les autres étaient comme "une maison à toit ouvert et dont les murs sont tombés ". Nous ne voyons pas d'inconvénient à avoir un toit ouvert parce que, de toute façon, Dieu voit au travers des toits. Mais qu'en est-il de casser les murs pour que les gens voient à l'intérieur? Il n'y a pas de plus grand test pour notre personnalité chrétienne que d'entretenir des relations proches avec d'autres personnes.

Mesurez ces paroles, et demandez au Seigneur de vous aider à obtenir un caractère persévérant.

Au sercice du Maître  Derek Prince


www.derekprince.fr
Photo de Derek Prince
Pasteur

6 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations
28:37
Tu es digne de gloire - Gordon Zamor Instrumental - Atmosphère de prière