Puis-je épouser un non-chrétien ?

par Anne Bersot • Il y a 1 an

Cette question revient régulièrement. Nos enfants adolescents nous la posent, les pasteurs l'entendent des dizaines de fois au cours de leur ministère, c'est le grand sujet de discussion des groupes de jeunes et de célibataires dans les églises. Cela est tout à fait normal, car le choix du conjoint est certainement une des décisions les plus importantes, si ce n'est LA plus importante d'une vie. Elle va conditionner tant de choses !

D'abord, en quoi le fait d'épouser un incroyant pourrait-il poser problème ?

La première réponse nous est donnée par la Bible. L'apôtre Paul s'adresse aux chrétiens de Corinthe, mais ce principe est général et vaut pour nous tous.

Voici l'avertissement qu'il donne dans 2 Corinthiens 6:14-16 (version Darby) :

Ne vous mettez pas sous un joug mal assorti avec les incrédules ; car quelle participation y a-t-il entre la justice et l'iniquité ? Ou quelle communion entre la lumière et les ténèbres ? Et quel accord de Christ avec Bélial ? Ou quelle part a le croyant avec l'incrédule ? Et quelle convenance y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car vous êtes le temple du Dieu vivant, selon ce que Dieu a dit : "J'habiterai au milieu d'eux, et j'y marcherai, et je serai leur Dieu, et eux seront mon peuple."

Paul ne parle pas ici expressément du mariage, mais de toute association qu'un chrétien pourrait faire avec des non-croyants. Cependant, nous savons tous que le mariage est l'association par excellence, celle qui nous lie le plus, puisqu'il s'agit de devenir une seule chair avec notre conjoint (Genèse 2:24). Comment pourrait-on vivre heureux et équilibré en étant sous un joug mal assorti avec quelqu'un ? La version Segond 21 dit aussi : Ne formez pas un attelage disparate avec des incroyants.

Se marier avec une personne incroyante revient donc à constituer avec elle un « attelage disparate », une « paire mal assortie ».

Si Dieu nous avertit par ces paroles, ce n'est pas parce qu'il est injuste, sectaire et intolérant, mais parce qu'il veut nous éviter une erreur qui se paie très cher sur le long terme.

Plusieurs rétorqueront qu'il n'y a pas que des mauvaises personnes parmi les inconvertis. Je suis d'accord avec cela : il y a même de très bonnes personnes chez les incroyants, et certains ne comprennent pas pourquoi ils ne pourraient pas faire potentiellement de bons conjoints. J'ai souvent entendu cette réplique chez des jeunes qui s'entêtent à vouloir trouver une bonne raison de fréquenter un incroyant : « Mais je connais une telle qui s'est mariée à un non-chrétien et ça se passe bien. Au contraire, telle ou telle personne s'est mariée avec un chrétien et ça a fini par un divorce. » Se marier avec un chrétien n'est évidemment pas la garantie d'une vie facile et sans défis. Mais se marier avec un incroyant, c'est aller à coup sûr vers des dilemmes, des déchirements, des compromis et des difficultés inutiles. Aimer Dieu, ce n'est pas une simple confession de foi. C'est une façon de prendre ses décisions, une attitude de cœur dans les épreuves, des valeurs qu'on va inculquer à nos futurs enfants, des choix financiers quand on va vouloir soutenir l'œuvre de Dieu, tout un tas de petites décisions du quotidien et de grandes décisions de vie qui seront quasiment impossibles à prendre sur des bases saines, spirituelles et conformes à la volonté de Dieu, si on est « attelé » ou sous un joug mal assorti avec un conjoint ou une conjointe qui ne partage pas notre foi.

Je connais personnellement plusieurs couples dont l'un des deux est chrétien et l'autre pas. Si on s'en tient aux apparences, tout semble bien aller. Mais je peux vous assurer que cela s'accompagne d'une grande solitude, et d'un malaise qui est difficile à gérer si personne ne veut faire de compromis.

Est-ce que c'est clairement interdit de se marier à un incroyant ?

On ne va pas aller droit en enfer parce qu'on s'est marié avec un incroyant. Cependant, la Parole de Dieu nous avertit, et elle nous dissuade de le faire sans ambiguïté. Dans 1 Corinthiens 7:39, Paul encourage à se « marier dans le Seigneur », c'est-à-dire avec une personne véritablement chrétienne. Cela est dit pour notre bien et pour le bien de notre descendance à venir.

Est-ce que les conjoints inconvertis sont de moins bonnes personnes ?

Non, il y a même des gens très bien parmi les incroyants, mais ils ne pourront jamais comprendre ni notre foi, ni nos choix, ni nos combats, ni notre espérance. D'ailleurs, eux non plus ne seront pas heureux à long terme dans une relation de couple déséquilibrée. Tout le monde y perd dans l'affaire.

Est-ce que je désobéis à Dieu, si je décide de me marier quand même avec un incroyant ?

Oui, parce que j'ai été averti, et malgré cela, je me suis entêté à le faire.

Est-ce que Dieu va me punir ? Non, Dieu ne punit pas, mais en revanche, je vais malheureusement payer les conséquences de mon entêtement.

Est-ce que Dieu ne va plus m'aimer après cela ? Non, Dieu est miséricordieux, il fait grâce, et même si on a fait l'erreur de se marier avec un incroyant, il nous aimera quand même et nous secourra dans nos besoins. Mais si je le fais quand même, je passerai à côté de beaucoup de bénédictions, beaucoup de victoires, beaucoup de richesses spirituelles et familiales, et ce serait tellement dommage !

Nous avons un héritage, une destinée que Dieu a préparée pour nous, et la première clé pour y rentrer, c'est l'obéissance. Alors, même si nous ne comprenons pas toujours pourquoi la Parole de Dieu nous met en garde, si elle nous avertit, soyons toujours obéissants. C'est en obéissant que nous entrerons pleinement en possession de notre héritage divin.

Rappelons-nous toujours que la désobéissance nous prive, mais l'obéissance nous comble.

 

Photo de Anne Bersot
Pasteur

35 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations
28:24
N'aie pas peur de t'approcher de Dieu - L'équipe emci Bonjour chez vous ! Disponible dans 3 min
28:38
Le péché : définition et solution - partie 1 - Jean-Marie Ribay La Porte Ouverte Chrétienne Disponible dans 9 h
28:14
Les dimensions de la foi - partie 20 - Alberto Carbone Mission Chrétienne Intergénérationnelle
28:43
Coronavirus en perspective - Franck Alexandre Glorieuse destinée Disponible dans 14 h
28:29
Triompher de la crise par une attitude responsable - partie 1 - Alexandre Amazou Alliance Biblique Missionnaire Côte d'Ivoire Disponible dans 6 h