Je peux et je veux changer

par Annabelle Sourdril • Il y a 1 an

Face à un mauvais caractère, on peut se résigner, résister, ou alors changer. Celui qui se résigne dira : Je suis comme ça. Il apprendra à vivre avec ses défauts de caractère, et son entourage devra aussi apprendre à le supporter. Celui qui résiste a conscience que son caractère a des failles, mais malgré ses efforts et ses bonnes résolutions, il reste le même. Quant au fait de changer de caractère, pour beaucoup, cela relève de l'utopie.

Bonne nouvelle : je peux changer !

3 Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres. 4 Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, Lire la suite

Avant, nous étions coincés avec notre nature charnelle, celle qui nous pousse à nous fâcher quand on ressent de la colère, à mentir quand dire la vérité ne nous arrange pas, à nous vexer quand on n'a pas apprécié ce que l'autre vient de dire, à se mettre en retrait quand on se sent blessé, à ne pas travailler quand on n'en a pas envie, à dormir car on a la flemme de se lever, à manipuler les autres pour obtenir ce qu'on veut…
À part suivre nos émotions, ou faire preuve d'un self-contrôle passager, nous étions victimes de notre caractère.

En ce qui me concerne, ça a été une merveilleuse révélation de découvrir que je pouvais changer, que j'avais la puissance et l'autorité pour le faire, car j'avais la nature de Jésus-Christ en moi.

Je veux changer !

C'est super de savoir qu'on peut changer, mais cette transformation ne pourra s'opérer que si je suis participante.

5 Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l'impudicité, l'impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie. 6 C'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion, Lire la suite

En tant que nouvelle créature, je sais que je peux changer. Mais est-ce que je le veux ? Car cela va me demander de renoncer à mes anciennes habitudes, mes anciennes façons de faire… Avant, quand je ressentais de la colère, je n'avais pas d'autre choix que de la laisser s'exprimer d'une façon ou d'une autre. Et quelque part, ça pouvait me soulager ; car on se défoule, comme on dit, on laisse sortir son fou.

Mais aujourd'hui, j'ai ce privilège de choisir : vais-je me soumettre à la colère, ou vais-je me soumettre à ma nouvelle nature qui me donne la puissance de résister à cette colère pour laisser place à la paix ?

Avoir un meilleur caractère, c'est possible et c'est aussi un signe d'obéissance envers Dieu. Changer de caractère, c'est super pour nous et pour les autres, mais c'est nécessaire pour accomplir de façon plus parfaite la volonté de Dieu. À cause de failles dans le caractère, plusieurs ont brisé des relations, sont tombés dans le péché, ou ont adapté le plan de Dieu à leur caractère non sanctifié. Si nous voulons accomplir toutes les bonnes oeuvres que le Seigneur a préparées pour nous, nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de négliger notre caractère !       

Aujourd'hui, réalise que tu peux changer de caractère si tu le veux !

 

Photo de Annabelle Sourdril
Enseignante & Animatrice de Parole de Femmes

20 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité