Pourquoi suis-je chrétien ?

par Sosthène Mabouadi • Il y a 10 mois
26 Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ?

Je voudrais vous encourager, ce jour, par ces quelques paroles que Dieu a mises sur mon cœur. Sachez-le, Dieu veut vous combler de toutes grâces !

C'est le désir de Dieu de vous bénir. Il veut vous donner une vie abondante. Vous pouvez expérimenter la provision divine surnaturelle.

Toutefois, vous devez savoir que votre provision se trouve dans votre mission sur terre. C'est la clé pour une vie abondante.

Le but véritable de la vie chrétienne

Quand j'observe la chrétienté de beaucoup d'entre nous aujourd'hui, je me pose parfois la question de savoir si le peuple de Dieu a réellement compris le véritable but de la vie chrétienne, c'est-à-dire la mission pour laquelle Dieu nous a envoyés sur la terre, car de nombreux chrétiens sont plus préoccupés par leurs soucis personnels que le salut des âmes.

La Bible nous enseigne que nous sommes l'ouvrage de Dieu, ayant été créés en Jésus-Christ pour accomplir des bonnes œuvres que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions. (Ephésiens 2:10)

De la même manière qu'un bon employeur se préoccupe du bien-être de ses ouvriers et leur donne un salaire chaque mois, Dieu est le rémunérateur de ceux qui travaillent pour l'avancement de son royaume sur la terre.

La Bible nous dit qu'il existe deux sortes d'ouvriers dans l'œuvre de Dieu : les ouvriers de la première heure et ceux de la dernière heure ; et Dieu les rémunère tous autant, car il n'est redevable de personne. (Matthieu 20:1-16)

Lorsque j'étais encore très jeune dans la foi, je ne comprenais pas la profondeur de ce passage de Matthieu 6:26, quand Dieu dit que les oiseaux du ciel ne sèment pas et pourtant notre Père céleste les nourrit. Je trouvais cette situation injuste, étant donné que c'est la même Bible qui m'enseigne que celui qui sème moissonne, et si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus (2 Corinthiens 9:6 / 2 Thessaloniciens 3:10). Alors, je ne comprenais pas pourquoi les oiseaux du ciel, qui ne sèment pas, avaient toujours de quoi manger !

Cette question est restée en suspens dans ma tête pendant de nombreuses années, jusqu'au jour où le Seigneur m'ouvrit l'esprit, et je compris par révélation du Saint-Esprit ce que je vais vous partager maintenant.

Dieu rénumère l'ouvrier fidèle

Comme vous le savez, Dieu n'est point injuste. S'il nourrit les oiseaux du ciel, c'est qu'ils le méritent. Voyez-vous, chaque créature de Dieu a été placée dans une sphère géographique bien précise, en fonction de sa nature et de la mission pour laquelle Dieu l'a envoyée sur la terre. L'homme a été placé sur la terre pour la cultiver. Donc la mission de semer et de moissonner incombe à l'homme, et non aux oiseaux.

De la même manière, Dieu créa les oiseaux du ciel, auxquels il donna la mission de révéler sa gloire par la beauté de leurs plumages d'une part, et d'annoncer le changement des saisons d'autre part. Car, lorsqu'arrive la saison du printemps, nous reconnaissons que l'hiver est en train de passer grâce aux colonies d'hirondelles qui volent ensemble dans le ciel, nous montrant en même temps l'exemple d'une espèce vivant en parfaite harmonie, dans une attente merveilleuse et travaillant en total accord, dans un esprit d'équipe soudée. C'est justement parce que les oiseaux du ciel accomplissent ce pourquoi Dieu les a créés que notre Père céleste les nourrit ! Cette explication a ouvert mon esprit et m'a donné une compréhension plus juste de ce passage.

Je compris ainsi que Dieu n'est point injuste, mais qu'il accorde tout simplement la provision à ceux qui accomplissent leur mission.

Bien-aimés dans le Seigneur, nous devons cesser de vivre une vie chrétienne essentiellement focalisée sur nos préoccupations et nos besoins personnels.

Jésus dit, dans Matthieu 6:25

25 C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?

En d'autres termes, la vie que nous avons sur la terre est plus importante que nos besoins. Cette vie est une vie de missionnaires, d'ambassadeurs du royaume des cieux sur la terre.

Parce qu'elle est plus importante que toute autre chose, nous devons nous focaliser sur la mission. Alors, viendra la provision !

21 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité