Centrafrique : « Je ne peux pas laisser mes brebis » - Portes Ouvertes

Publié il y a 5 ans

En Centrafrique, la population en détresse se tourne vers les hommes d'église. Mais ces derniers ont peu de moyens et sont soumis à une grande pression. Le pasteur Athanase a décidé de rester malgré le danger.

Découvrez notre campagne de prière pour la Centrafrique

Avec Portes Ouvertes

2 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité