Ethiopie : un maillon fort dans la persécution Portes Ouvertes

Publié il y a 6 ans

Avant d'être tué, Débela a dit à sa femme : "Il nous faut rester fermes face aux menaces contre notre foi". Ces dernières paroles sont aussi un encouragement pour les chrétiens persécutés du monde entier. Voilà comment Débela devient un maillon fort dans la persécution.

« Il nous faut rester fermes face aux menaces contre notre foi », voilà le dernier encouragement que Débela a laissé à sa femme avant d'être violemment agressé en pleine rue. Le drame s'est déroulé en Ethiopie, plus précisément dans la région d'Oromie.

Cet homme, âgé de 30 ans, implantait des églises dans une région largement habitée par les musulmans. Son engagement a fortement contribué au développement du christianisme. C'est cela qui lui a coûté la vie.

Le drame s'est déroulé le 1er octobre 2012. Alors que Débela effectuait des visites pastorales pour prier et encourager d'autres chrétiens, des hommes ont commencé à le frapper à coups de machettes. Il a été amené à l'hôpital où il a succombé rapidement à ses blessures.

Ce fut un choc pour les proches de Débela. Cette mort subite a été dévastatrice pour son épouse Lalisa qui pleurait jour et nuit. Ils venaient juste de se marier. Le père du défunt à précisé à des équipiers de Portes Ouvertes : « J'ai perdu mon fils. Mais j'ai peur de perdre aussi ma belle-fille à cause de la douleur qu'elle endure»

Les dernières paroles de Débéla resteront très certainement gravées dans la mémoire de Lalisa. Il lui avait dit qu'Il fallait rester ferme face aux menaces contre leur foi. Cette phrase est non seulement un encouragement pour son épouse mais aussi pour les chrétiens persécutés du monde entier.

Le témoignage de Débela fortifie les chrétiens de l'Eglise persécutée. C'est aussi le cas pour la jeune veuve Lalisa qui a été encouragée quand les équipiers de Portes Ouvertes sont venus lui rendre visite et lui ont parlé de ce que vivaient d'autres chrétiens persécutés dans le monde.

Voilà comment les chrétiens de l'Eglise persécutée deviennent des maillons d'une chaîne de soutien qui se veut solide face à l'épreuve. Une chaîne dont la solidité est aussi forgée par les prières de l'Eglise libre.

Avec Portes Ouvertes

Commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations
28:28
Apprendre à estimer ses valeurs - Mikaël Doppia Parole de femmes Disponible dans 8 h
28:38
L'exercice de l'autorité - Joël Spinks Vie de Foi Disponible dans 8 h
28:28
Mon témoignage - partie 2 - Marcello Tunasi Église Compassion Disponible dans 12 h
28:31
Perdu et retrouvé - Andy Alasoo Église Paris Métropole