Des pressions sur l'Eglise ?!

Un texte de Pierre Truschel

La Bible dit aussi que Dieu juge l'Eglise. Le jugement commence par la maison de Dieu. Et ça aussi, c'est important de le comprendre. 

Beaucoup parlent de la grâce de Dieu et font ce qu'ils veulent. Mais je dois vous dire quelque chose, vous avez déjà dans la vie de certains chrétiens un signe du jugement de Dieu qui est sur eux, c'est quand ils n'ont plus la crainte de Dieu. Un chrétien ou une chrétienne qui n'a plus la crainte de Dieu est déjà sous un jugement de Dieu. Malheureusement on voit que beaucoup de chrétiens n'ont plus la crainte de Dieu, sinon ils ne feraient pas ce qu'ils font. Tout cela montre que le jugement est là.

C'est la première chose, le refus de la crainte de Dieu : on liquide Dieu; on fait ce qu'on veut; Dieu on ne Le craint pas ! C'est tragique, parce que là il n'y a plus personne pour nous aider à revenir. Si nous n'avons plus la crainte de Dieu, nous attristons l'Esprit. C'est déjà un jugement.

Puis il y a une deuxième raison pour laquelle Dieu touche l'Eglise, et la pression commence déjà c'est pour nous libérer du monde; parce que le monde entre dans l'Eglise avec tous les progrès, avec toute la satisfaction matérielle, l'aise, les habitudes, les facilités que nous avons. Tout cela rentre tout doucement dans l'Eglise et comme on ne veut pas être heurté, on crée une théologie correspondante, comme la théologie de la prospérité. Qu'est-ce que la théologie de prospérité ? C'est que Dieu est tellement bon, qu'Il veut qu'on soit riche, qu'on réussisse tout, qu'on ait un patrimoine etc... Dieu ne dit pas cela. La Parole de Dieu parle de la convoitise des yeux, de l'orgueil de la vie, de la convoitise de la chair. Il nous faut retrouver le bon vieil Evangile qui nous parle d'une porte étroite et d'un chemin resserré. Maintenant être chrétien, c'est facile ! On fait la plus belle musique; on met une bonne atmosphère. Mais la Bible ne dit pas cela; elle dit que le chemin est resserré, que la marche chrétienne est resserrée et que ce n'est pas facile. «Large est le chemin, large est la porte et beaucoup y entrent pour la perdition » dit Jésus. « Mais étroite est la porte pour y entrer, étroit est le chemin pour y marcher On est en train d'adoucir les exigences chrétiennes, parce que finalement il n'y a plus de grandes différences entre la vie d'un chrétien et la vie d'un païen dans les choses normales de la vie. Tout est grâce, et je crois à la grâce de Dieu, mais la grâce de Dieu vous donne l'Esprit de Dieu pour vous aider à marcher dans le chemin resserré qui est celui de la sanctification sans laquelle nul ne verra le Seigneur.

Il faut bien comprendre qu'il y a là aussi un jugement sur l'Eglise pour libérer les chrétiens. Parce que s'il n'y avait pas de temps en temps cette main de Dieu sur nous, nous serions tous embarqués dans ce jugement. Et il y a un triage qui se fait parmi nous. Les uns choisiront à droite; les autres choisiront à gauche. La Parole de Dieu dit : « Je place devant un chemin de vie et un chemin de mort; choisis la vie afin que tu vives! » Mais il y en a qui choisiront la mort ! Et ce qui est tragique, c'est que quand ils choisissent la mort, ils pensent choisir la vie ! Jésus l'a dit : « Si ton oeil est ténèbres et que tu crois que la lumière est en toi, si ce qui est en toi est ténèbres, combien grandes sont ces ténèbres. » Cela explique pourquoi des chrétiens font naufrage d'une façon terrible. On a parfois averti des frères, averti des soeurs, on leur a dit « N'allez pas là ! Faites attention à tel problème de mariage ! » Mais Dieu leur avait dit !! C'est l'argument facile ! Et quelques mois après, c'était la catastrophe ! Et bien des gens n'osent plus revenir parce qu'ils ont honte.

Frères et soeurs, nous devons faire attention. Cela devient de plus en plus difficile. Nous ne pouvons pas nous en sortir tout seuls; nous avons besoin les uns et des autres. Certains viennent parfois et ils ont déjà tout décidé, ils vous demandent votre approbation; quand tout est décidé, qu'est-ce que vous voulez encore changer ! Ils ne viennent pas vous consulter parce qu'ils savent que s'ils vous consultent vous risquez de leur dire quelque chose qui est contraire à ce qu'ils pensent. Et cela les gêne ! Alors ils font leur vie ! Mais ils font aussi leur fin finale. Et ce qui compte, c'est comment nous finissons frères et soeurs ! C'est important le triage dans notre vie à chacun.

Egalement, une troisième raison est de permettre à Dieu de nous purifier et de permettre la visitation du Saint-Esprit au milieu de nous : la visitation de la pluie de l'arrière-saison. Elle vient; mais elle ne vient pas sur des gens non engagés; elle vient sur des gens qui cherchent Dieu, qui ont faim et soif de justice, qui veulent vivre le sermon sur la montagne. La vie de prière que nous sommes en train d'installer a pour objectif de permettre à Dieu, de préparer les coeurs et d'ouvrir les yeux de ceux qui ne savent plus du tout où ils en sont; et de nous donner faim et soif de cette recherche de Dieu pour que l'onction puisse descendre; non pas pour vivre tranquille, mais pour être rendus capables d'affronter les événements qui viennent sur le monde, et d'être des témoins.

Ce jugement vient aussi pour purifier et pour permettre l'effusion du feu de l'Esprit; pour permettre une évangélisation qui a commencé dans bien des continents et qui doit venir aussi chez nous; pour que par le feu de l'Esprit, nous devenions ce moyen d'évangélisation, pour que le maximum d'âmes puissent être engendrées au salut avant le retour du Seigneur. Quand nous voyons le nombre de chrétiens qui ne témoignent plus, qui ont peur d'afficher la couleur, qui sont comme vaincus, pris dans leurs activités, dans leurs soucis matériels... Ils ont besoin du feu. Le jugement commence par la maison de Dieu. C'est pour cette raison que des scandales éclatent dans l'Eglise; des scandales qui existent chez des prédicateurs; des scandales qui existent chez des responsables; des scandales qui existent chez des croyants. Parce que jour après jour, on découvre des scandales parmi les frères et soeurs. Je suis parfois étonné de découvrir des choses et c'est lamentable ! C'est Dieu qui les met à la lumière.

Il y a donc, oui une pression sur l'Eglise.

Référence: Message donné par Pierre Truschel à Grenoble le 28 septembre 1997

Photo de Pierre Truschel
Pasteur
Faites partie des 1 500 visionnaires

Les 3500 Héros

153%
0
3500
5380
Héros
0
jour restant
Infos Informations