Seigneur, donne-moi un homme musclé !

par Jérémy Sourdril • Il y a 4 mois

Nous savons tous que “Seigneur, donne-moi un mari musclé” est la prière de toutes les célibataires ! Et que dire de la prière des hommes célibataires ! Trève de plaisanterie, nous ne prions pas toujours comme il faut prier concernant la musculature, pardon, le choix de notre futur(e) époux(se).

On ne choisit pas son mari ou sa femme comme un choisit une paire de chaussures. Dieu sait pourtant combien les femmes les choisissent scrupuleusement. On ne le (la) choisit pas non plus comme on choisit une voiture. Dieu connaît aussi la concentration utilisée par les hommes pour l'acheter. Non, pour choisir de faire route avec la personne qui sera jusqu'à la mort à nos côtés, nous devons le faire avec sagesse, discernement, sensibilité spirituelle et intelligence. Notre choix est-il sage, ou charnel ? Faisons-nous preuve de discernement, ou d'envie ? Sommes-nous en train d'exercer la sensibilité spirituelle, ou une convoitise physique ? Avons-nous appliqué notre intelligence à ce choix, ou avançons-nous avec stupidité, sans ajouter à nos sentiments amoureux l'intelligence avec laquelle Dieu a tout créé.

Dieu a créé les cieux et la terre avec intelligence. Ce n'était pas juste l'expression d'une envie, déposée sur un tableau blanc, au gré de pulsions sentimentales. Non, tout était réfléchi.

Lorsque j'ai rencontré Annabelle, je n'étais absolument pas à la maturité spirituelle que j'ai aujourd'hui. J'étais dans mes paroles et dans bien des actions stupide. Je manquai d'intelligence. Cependant, et gloire à Dieu, j'étais né de nouveau, et le Saint-Esprit en moi a suffit pour que je fasse le bon choix.

Je l'aimais. J'aimais sa beauté, son visage, ses yeux, j'aimais tout d'elle - et encore aujourd'hui. Mais dans ma connaissance limitée, il n'aurait pas fallu que je me limite à l'extérieur de la coupe. Je me souviens avoir mangé un avocat dans un village pauvre. Il était avait l'air délicieux, il était très bon, mais il n'avait pas la même odeur lorsqu'il est entré dans ma bouche que lorsqu'il en est sorti dans la nuit. Je n'avais jamais été aussi malade. L'avocat m'avait menti. Je ne sais pas s'il le savait en fait, mais l'eau qui l'avait lavé avait déposé sur lui un million de microbes et de parasites que mon corps n'a pas pu supporter. Il était agréable à la vue et il avait l'air bon à manger ! J'ai donc mangé dans une certaine confiance, pour honorer les gens qui m'avait invité. Mais en fait, je n'avais pas faim et j'étais rempli du Saint-Esprit, Esprit à qui j'aurai dû obéir ! Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes ! (Actes 5:29).

C'est super d'avoir un mari musclé et ma femme, même si elle n'a pas prié à ce sujet, peut louer Dieu pour ça. Mais ce n'est pas suffisant. Mais le Seigneur lui dit : Vous, pharisiens, vous nettoyez l'extérieur de la coupe et du plat, mais à l'intérieur vous êtes pleins d'avidité et de méchanceté (Lc 11:39). Derrière un costume coûteux peut se cacher une pauvreté extrême. Pauvreté non seulement physique, mais spirituelle. Les bonnes blagues, même si elles ont leur place, ne suffiront pas pendant 80 ans. Elles ne suffiront pas au jour du malheur. Et les bonnes blagues, la musculature, les beaux habits et le maquillage sont jugés insuffisants au jour du malheur ! Insuffisants au jour de l'adversité ! Insuffisante au jour de la colère ! Insuffisants au jour du combat ! Insuffisants devant les défis et les difficultés !

Je n'ai pas eu connaissance qu'une autre personne ait été malade pendant le repas. Pourquoi ? Parce que leur estomac était habitué à cette nourriture et à cette eau. Pas le mien. C'est Dieu qui a placé chacun des membres dans le corps comme il l'a voulu (1 Corinthiens 12:18). Je peux pas quitter mon père et ma mère et m'attacher à une femme en me basant sur ma connaissance, mon propre discernement et mes envies et désirs. Ceux-ci sont jugés par Dieu insuffisants. Je dois rechercher la sagesse, l'intelligence, le discernement dans une véritable sensibilité spirituelle.

Pour moi, Dieu m'avait parlé. Non pas mes sentiments. J'avais une parole, j'avais une confirmation véritable dans mon coeur. Certains disent que Dieu leur a parlé mais dans le mariage ils changent d'avis lorsqu'ils voient que l'autre est méchant ou difficile à vivre. Mais Dieu ne le savait-il pas lorsqu'il vous a parlé au départ ? Alors, pourquoi ne pas persévérer dans le chemin ? Dieu a-t-il promis que le chemin serait large et facile à emprunter ?

Je crois que Dieu nous donnera ce que notre coeur désire, c'est pourquoi notre coeur doit être sanctifié. Nous devrions nous marier “dans le Seigneur” (1 Corinthiens 7:39), avec une personne qui aime Dieu, qui partage nos intérêts, nos valeurs et notre vision de la vie sur la terre, du royaume de Dieu, car, “Deux hommes marchent-ils ensemble sans s'être mis d'accord ?” (Amos 3:3). À combien plus forte raison un homme et une femme, qui sont si différents (mais à la fois complémentaires). Cette personne devrait nous plaire physiquement, pour éviter des tentations inutiles dans la chair, lorsque nous verrons “le style dont nous avons toujours rêvé”.

“Seigneur, donne-moi un mari musclé”, ne fait référence qu'à l'enveloppe extérieure, qui sera détruite. Même si Annabelle était pour moi magnifique, ce n'est pas avant tout à son corps que je me suis marié. Je me suis marié à la parure intérieure d'Annabelle, celle du coeur, celle qui émane de son être intérieur : la beauté impérissable d'un esprit doux et paisible, à laquelle Dieu attache un grand prix (1 Pierre 3:4). J'y ai, moi aussi, attaché un grand prix.

Vous aussi, mariez-vous dans le Seigneur à la parure intérieure de votre futur(e) époux(se). Sondez en elle (lui), par le Saint-Esprit, en écoutant la voix de celui qui crée les meilleurs des mariages !

Photo de Jérémy Sourdril
Serviteur de Dieu

21 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité
Comment regarder emci tv à la maison sur ma télévision ? En savoir plus

Faire un don

Je fais un don à « EMCI TV » de :
  • « Après la mort tragique de mon neveu de 11 ans, je suis tombée dans une grande dépression. J'ai visité enseignemoi.com et le Seigneur m'a relevée ! » Marie Laure, Belgique
  • « Je n'avais pas de travail et j'ai semé pour l'achat des locaux en faisant une demande spéciale à Dieu. Quelques jours après mon don, je commençais à travailler. » Christelle, États-Unis
  • « Alors que j'étais dans un désert spirituel, j'ai découvert enseignemoi.com. Depuis j'ai retrouvé une église et le Seigneur me restaure de jour en jour. » Arnaud, France
  • « Je pensais connaître Dieu, mais dès le premier clic sur EnseigneMoi, ma vie a changé. J'ai découvert mon sauveur Jésus ! » Francine, France
  • « Depuis que j'ai découvert enseignemoi.com, j'écoute des prédications qui me font grandir de plus en plus chaque jour ! » Joyce, Belgique
  • « EnseigneMoi a changé ma vie. Grâce à ce site, j'ai accepté Jésus comme Seigneur et Sauveur. » Leida, Suisse
  • « J'ai conseillé le site enseignemoi.com à une dame qui voulait en finir avec sa vie, et Dieu l'a relevée à travers votre site. » Anitha, Belgique
  • « Le docteur planifiait de m'opérer à cause de fibromes. Mais j'ai reçu ma guérison divine en écoutant un enseignement d'Audrey Mack. » Adélaïde, France
Chaque jour, des vies sont transformées grâce à vos dons !
OK