As-tu parlé à Dieu aujourd'hui ?

par Aurélie Tchatchou • Il y a 4 ans

Pour certains, répondre à cette question ne sera pas évident. Ils diront : Beh, non… D'autres diront : Oui certainement, comme chaque matin, j'ai prié ; pendant mes activités, je parle aussi à Dieu.

Alors, la question que j'ai envie de poser ensuite est : Qu'est-ce que Dieu vous a dit ?

Est-ce qu'au bout de votre prière, vous pouvez vraiment dire : Voici ce dont j'ai parlé avec Dieu aujourd'hui, je lui ai dit ceci, et il m'a répondu cela ?

Si la réponse à cette question vous semble difficile, alors il y a de fortes chances que vous ayez parlé tout seul, et que vous n'ayez pas laissé à Dieu le temps de vous répondre.

Plusieurs sont ébahis quand quelqu'un dit : Dieu m'a parlé. Pourtant, Dieu parle.

La prière est le moyen que nous avons pour communiquer, dialoguer avec Dieu. Dieu nous parle et nous lui parlons également. Il ne s'agit pas d'un devoir religieux, d'une récitation ou d'une poésie. Il s'agit véritablement d'une conversation avec Dieu, notre Père.

6 Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

Le lieu secret

Le lieu secret est ce lieu où l'on entretient un face à face avec le Seigneur. C'est le lieu d'intimité avec Dieu. C'est le lieu où toutes les portes sont fermées pour ne laisser la place qu'à Dieu seul. On ferme les portes extérieures, c'est à dire tout élément susceptible de nous empêcher de nous focaliser sur le Seigneur : téléphone, bruits, distractions, les choses qui retiennent l'attention. On ferme aussi les portes intérieures : les pensées, les souvenirs, l'agenda, les planifications internes.

C'est possible d'entrer dans le lieu secret, même s'il y a du monde autour de nous, et quel que soit l'endroit où nous nous trouvons. L'idéal est dans l'intimité, mais c'est possible. Notre attention intérieure et extérieure doit être focalisée sur Dieu tout seul. Parfois, ça peut prendre du temps. Et pour y arriver, cela peut nécessiter de prier beaucoup en langue, d'adorer Dieu, de l'élever, mais il faut prendre ce temps-là et arriver au point où seul Dieu compte vraiment.

7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés. 8 Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.

Imaginez un enfant qui vient parler à son père en criant, comme s'il était vieux et sourd, et qui ne s'intéresse pas à sa réponse, mais qui parle, crie, parle, crie, sans s'arrêter et sans écouter. Imaginez aussi une personne qui parle en vain, sans se rappeler de ses propres mots. À peine a-t-elle fini de parler qu'elle ne se rappelle même plus du sujet de sa conversation. Ça vous semblera un peu insensé. Et pourtant, très souvent, il est facile de le faire lorsque nous prions. C'est facile de crier, prier de toutes ses forces, et croire avoir passé un excellent moment de prière, sans avoir pris du temps pour écouter Dieu.

Pourtant, lorsqu'on prie, il ne s'agit pas de paroles, de pleurs, de belles phrases ; il s'agit d'une attitude de coeur. Il s'agit d'un coeur qui vient devant son Père. Si, dans ton coeur, tu n'es pas vrai, cela ne sert à rien. Arrête-toi et parle avec des mots simples, peu importe le style, pourvu que cela vienne de ton coeur.

Voici donc comment vous devez prier

9 Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié; 10 que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Lire la suite

Plusieurs ont du mal avec la prière, car ils ne reconnaissent pas Dieu comme un père. Peut-être votre père naturel n'a pas été à la hauteur, mais il n'en est pas ainsi de Dieu. Il est de loin meilleur à la meilleure figure paternelle qui puisse exister dans ce monde. Dieu est notre Père. Il nous aime d'un amour sans pareil. Comme un enfant, vous pouvez l'appeler Papa et lui dire des mots d'amour.

Comme ce modèle nous le présente, nous pouvons aussi l'élever avec nos mots. Nous pouvons lui dire que nous aussi nous l'aimons, que nous aspirons à l'aimer comme ce Père qu'il est pour nous.  Nous pouvons reconnaître sa grandeur, appeler son règne. Nous pouvons lui ouvrir notre coeur, lui parler de nos besoins, de nos peurs, de nos sentiments, de notre travail, de tout ce qui nous préoccupe. Nous pouvons lui demander pardon pour nos manquements, lui parler du type de relation que nous aimerions avoir avec lui, de sa force, de sa puissance, etc.

Il s'agit de suivre ce modèle. Ce n'est pas une récitation, car Dieu n'a pas dit : “Voici ce que vous devez prier”, mais  “voici comment”.

Au début, cela pourra vous sembler gauche, surtout si vous avez l'habitude de faire des récitations ou si vous ne priez pas souvent. Mais, dans cette intimité, Dieu se révèlera et vous parlera. Vous apprendrez à reconnaître sa voix. Vous allez rire avec Dieu, pleurer avec lui, ce sera extraordinaire.

Quand Dieu vous parlera, ce ne sera pas forcément comme vous l'avez imaginé. Alors ne cherchez pas à prévoir ses réactions. Laissez le Saint-Esprit vous conduire, et profitez de ce temps glorieux dans la présence de votre Père.

Êtes-vous prêt à entamer une sincère conversation avec Dieu aujourd'hui ?

Photo de Aurélie Tchatchou
Co-animatrice Parole de Femmes
Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations