Hommage au pasteur Jean-Claude Chabloz

« Quand on regarde à la Croix, on comprend. On reçoit la juste proportion, la juste perspective, on est mis en paix et on est mis dans la joie. » 

Ces propos sont ceux du pasteur suisse Jean-Claude Chabloz, qui a quitté son enveloppe terrestre ce 5 avril, à l'âge de 78 ans.

Neuchâtelois d'origine, cet ancien pasteur des Églises évangéliques apostoliques, ancien président du Réseau évangélique, a écrit plusieurs ouvrages, dont « Un pasteur dans les coulisses du parlement », qui retrace bien des événements de son parcours de vie, ainsi que son engagement auprès du monde politique helvétique.

Lorsqu'il prêchait, anecdotes et humour étaient présents, tout en finesse. Il aimait tellement la Parole qu'il transmettait la faim et la soif de la découvrir tout à nouveau, et tous, petits et grands, pouvaient saisir ce message si merveilleux de l'Évangile, communiqué avec simplicité.

Homme de prière, le pasteur Chabloz enseignait avec une sagesse profonde, issue de sa communion avec Dieu. Il aimait les gens et déposait dans les vies des choses pratiques et vraies. Il était habité d'un réel esprit de service et il prenait le temps d'écouter les personnes qui croisaient son chemin.

Cette écoute, les parlementaires de la confédération Suisse en ont pleinement bénéficié. En effet, durant 14 ans, jusqu'en 2013, il a été le premier intercesseur romand permanent au Palais Fédéral. Il s'y trouvait et priait, offrait son amitié, son temps, son écoute. Avec courage, persévérance et amour, il a ouvert une voie pour que le cœur de Christ soit manifesté d'une manière concrète et directe auprès des parlementaires de la Suisse.

Le pasteur Chabloz était un amoureux de la nature à travers laquelle il découvrait la sagesse du Créateur. Ses observations l'amenaient à des révélations profondes qu'il aimait partager ensuite à ses auditeurs. Il était un homme humble à la personnalité attachante.

Nous bénissons le Seigneur pour le don de cet homme de foi à Son Église.

Dans l'assurance de la résurrection, nous transmettons toute notre sympathie à son épouse Heidi, ainsi qu'à toutes celles et tous ceux qui ont été bénis par sa personne et son ministère.  

1 commentaire

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité