Amos

Amos était un berger de Tékoa (près de Bethléhem), plus précisément un éleveur de bétail, il gagnait aussi sa vie en cultivant les sycomores ou figuiers sauvages:

14 Amos répondit à Amatsia : Je ne suis ni prophète, ni fils de prophète; mais je suis berger, et je cultive des sycomores. 15 L'Eternel m'a pris derrière le troupeau, et l'Eternel m'a dit : Va, prophétise à mon peuple d'Israël.


Cet arbre sécrète une boule de sève qui, si on la pique à la saison voulue, se durcit en une sorte de fruit comestible. Amos eut un court ministère prophétique, entre 760 / 755 sous le règne de Jéroboam II, roi d'Israël. Il dit avoir été pris de derrière son troupeau, montrant qu'il n'était en rien un prophète professionnel, mais l'Eternel lui a parlé et l'a envoyé. Bien qu'habitant de Juda, il fut appelé à prophétiser dans le royaume des dix tribus.

Avec une rude franchise et une sainte hardiesse, il dénonce la corruption que recouvre un certain vernis religieux.

Plan du livre :

1. Jugement contre les nations 1 à 2/3

2. Jugement contre Juda et Israël 2/4,16

3. Fautes d'Israël 3 à 6

4. Cinq visions du sort d'Israël 7 à 9/10

5. Promesses de restauration 9/11,15

Le thème central de la prophétie de ce livre est la fidélité de Dieu à son alliance et à sa loi. Amos insiste beaucoup sur le devoir des Israélites de se soumettre avec ferveur à la loi.

Sous le règne de Jéroboam II, le royaume d'Israël s'étend et s'enrichit, par ses victoires sur les Syriens il avait rendu à son peuple une prospérité pleine de promesses, mais le luxe des grands contraste avec la misère des pauvres qu'ils exploitaient, la splendeur du culte masque l'absence d'une vraie piété. Il se trouve cependant un refus d'entendre les appels à la repentance:

11 J'ai suscité parmi vos fils des prophètes, Et parmi vos jeunes hommes des nazaréens. N'en est-il pas ainsi, enfants d'Israël ? dit l'Eternel. . . 12 Et vous avez fait boire du vin aux nazaréens ! Et aux prophètes vous avez donné cet ordre : Ne prophétisez pas !


Le culte du veau d'or continuait à abriter un grand relâchement moral. Amos va condamner, au Nom du Seigneur, la vie corrompue des cités, les injustices sociales, la fausse assurance qu'on place dans les rites cultuels:

21 Je hais, je méprise vos fêtes, Je ne puis sentir vos assemblées. 22 Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes, Je n'y prends aucun plaisir; Et les veaux engraissés que vous sacrifiez en actions de grâces, Je ne les regarde pas.


où l'âme ne s'engage pas. On cherche à apaiser l'Eternel par l'observation des cérémonies, prières ...

Le "Jour du Seigneur" viendra et le châtiment de chacun avec lui. Toutefois Amos ouvre une petite espérance, la perspective d'un salut pour la maison de Jacob:

8 Voici, le Seigneur, l'Eternel, a les yeux sur le royaume coupable. Je le détruirai de dessus la face de la terre; Toutefois je ne détruirai pas entièrement la maison de Jacob, Dit l'Eternel.


pour le "reste" de Joseph :

15 Haïssez le mal et aimez le bien, Faites régner à la porte la justice; Et peut-être l'Eternel, le Dieu des armées, aura pitié Des restes de Joseph.


(et aussi le premier emploi de cette expression prophétique). Dieu va donc intervenir, et l'annonce d'un tremblement de terre en est le signal:

1 Paroles d'Amos, l'un des bergers de Tekoa, visions qu'il eut sur Israël, au temps d'Ozias, roi de Juda, et au temps de Jéroboam, fils de Joas, roi d'Israël, deux ans avant le tremblement de terre.


14 Le jour où je punirai Israël pour ses transgressions, Je frapperai sur les autels de Béthel; Les cornes de l'autel seront brisées, Et tomberont à terre. 15 Je renverserai les maisons d'hiver et les maisons d'été; Les palais d'ivoire périront, Les maisons des grands disparaîtront, dit l'Eternel.


11 Je vous ai bouleversés, Comme Sodome et Gomorrhe, que Dieu détruisit; Et vous avez été comme un tison arraché de l'incendie. Malgré cela, vous n'êtes pas revenus à moi, dit l'Eternel. . .


8 Il a créé les Pléiades et l'Orion, Il change les ténèbres en aurore, Il obscurcit le jour pour en faire la nuit, Il appelle les eaux de la mer, Et les répand à la surface de la terre : L'Eternel est son nom.


11 Car voici, l'Eternel ordonne : Il fera tomber en ruines la grande maison, Et en débris la petite maison.


7 Il m'envoya cette vision. Voici, le Seigneur se tenait sur un mur tiré au cordeau, Et il avait un niveau dans la main. 8 L'Eternel me dit : Que vois-tu, Amos ? Je répondis : Un niveau. Et le Seigneur dit : Je mettrai le niveau au milieu de mon peuple d'Israël, Je ne lui pardonnerai plus;


8 Le pays, à cause d'elles, ne sera-t-il pas ébranlé, Et tous ses habitants ne seront-ils pas dans le deuil ? Le pays montera tout entier comme le fleuve, Il se soulèvera et s'affaissera comme le fleuve d'Egypte. 9 En ce jour-là, dit le Seigneur, l'Eternel, Je ferai coucher le soleil à midi, Et j'obscurcirai la terre en plein jour;


1 Je vis le Seigneur qui se tenait sur l'autel. Et il dit : Frappe les chapiteaux et que les seuils s'ébranlent, Et brise-les sur leurs têtes à tous ! Je ferai périr le reste par l'épée. Aucun d'eux ne pourra se sauver en fuyant, Aucun d'eux n'échappera.


5 Le Seigneur, l'Eternel des armées, touche la terre, et elle tremble, Et tous ses habitants sont dans le deuil; Elle monte tout entière comme le fleuve, Et elle s'affaisse comme le fleuve d'Egypte.


6 Il a bâti sa demeure dans les cieux, Et fondé sa voûte sur la terre; Il appelle les eaux de la mer, Et les répand à la surface de la terre : L'Eternel est son nom.


Ce tremblement de terre eut lieu sous Josias, il a marqué toute la nation :

5 Vous fuirez alors dans la vallée de mes montagnes, Car la vallée des montagnes s'étendra jusqu'à Atzel; Vous fuirez comme vous avez fui devant le tremblement de terre, Au temps d'Ozias, roi de Juda. Et l'Eternel, mon Dieu, viendra, et tous ses saints avec lui.


Jugement des Nations, de Juda et d'Israël

L'acte d'accusation et la sentence de condamnation, dirigés d'abord contre tous les peuples voisins, en commençant par les plus éloignés, finit par atteindre également tout Israël :

4 Ainsi parle l'Eternel : A cause de trois crimes de Juda, Même de quatre, je ne révoque Pas mon arrêt, Parce qu'ils ont méprisé la loi de l'Eternel Et qu'ils n'ont pas gardé ses ordonnances, Parce qu'ils ont été égarés par les idoles mensongères Après lesquelles leurs pères ont marché.


6 Ainsi parle l'Eternel : A cause de trois crimes d'Israël, Même de quatre, je ne révoque Pas mon arrêt, Parce qu'ils ont vendu le juste pour de l'argent, Et le pauvre pour une paire de souliers.


Aux peuples étrangers, Amos reproche divers actes de cruauté sous cette forme "à cause de trois..., même de quatre ...", pour décrire la gravité d'un mal qui déborde la mesure. A Juda il reproche son idolâtrie, à Israël ses extorsions et ses débauches. Le développement de l'acte d'accusation contre Israël s'ouvre par un solennel "Ecoutez"

1 Ecoutez cette parole que l'Eternel prononce contre vous, enfants d'Israël, Contre toute la famille que j'ai fait monter du pays d'Egypte !


1 Ecoutez cette parole, génisses de Basan qui êtes sur la montagne de Samarie, Vous qui opprimez les misérables, qui écrasez les indigents, Et qui dites à vos maris : Apportez, Et buvons !


1 Ecoutez cette parole, Cette complainte que je prononce sur vous, Maison d'Israël !


puis se poursuit par un "Malheur" :

18 Malheur à ceux qui désirent le jour de l'Eternel ! Qu'attendez-vous du jour de l'Eternel ? Il sera ténèbres et non lumière.


1 Malheur à ceux qui vivent tranquilles dans Sion, Et en sécurité sur la montagne de Samarie, A ces grands de la première des nations, Auprès desquels va la maison d'Israël !. . .


pour se terminer par une série de cinq visions.

L'accusation contre Israël forme l'essentiel du livre (3 à 9/7). L'inutilité des avertissements précédents en appelle de nouveaux, le châtiment est imminent, cependant si Israël s'humiliait?:

4 Car ainsi parle l'Eternel à la maison d'Israël : Cherchez-moi, et vous vivrez ! 5 Ne cherchez pas Béthel, N'allez pas à Guilgal, Ne passez pas à Beer-Schéba. Car Guilgal sera captif, Et Béthel anéanti. Lire la suite


Mais "Ils haïssent celui qui les reprend":

10 Ils haïssent celui qui les reprend à la porte, Et ils ont en horreur celui qui parle sincèrement.


Les cinq Visions  :

L'intercession d'Amos obtient l'éloignement des deux premiers fléaux : invasion de sauterelles et le châtiment par le feu (ardeur du soleil) :

1 Le Seigneur, l'Eternel, m'envoya cette vision. Voici, il formait des sauterelles, Au moment où le regain commençait à croître; C'était le regain après la coupe du roi. 2 Et comme elles dévoraient entièrement l'herbe de la terre, Je dis : Seigneur Eternel, pardonne donc ! Comment Jacob subsistera-t-il ? Car il est si faible ! Lire la suite


mais pas du tremblement de terre, imagé par le niveau

7 Il m'envoya cette vision. Voici, le Seigneur se tenait sur un mur tiré au cordeau, Et il avait un niveau dans la main. 8 L'Eternel me dit : Que vois-tu, Amos ? Je répondis : Un niveau. Et le Seigneur dit : Je mettrai le niveau au milieu de mon peuple d'Israël, Je ne lui pardonnerai plus; Lire la suite


La vision d'une corbeille de fruit:

1 Le Seigneur, l'Eternel, m'envoya cette vision. Voici, c'était une corbeille de fruits. 2 Il dit : Que vois-tu, Amos ? Je répondis : Une corbeille de fruits. Et l'Eternel me dit : La fin est venue pour mon peuple d'Israël; Je ne lui pardonnerai plus.


est là pour dire que les fruits sont mûrs, il faut les cueillir, indiquant qu'Israël est mûr pour le jugement, qu'au regard de Dieu il est déjà coupé de l'arbre. Dans la dernière vision, l'Eternel est debout sur l'autel, il commande de frapper, le châtiment atteint le coupable

1 Je vis le Seigneur qui se tenait sur l'autel. Et il dit : Frappe les chapiteaux et que les seuils s'ébranlent, Et brise-les sur leurs têtes à tous ! Je ferai périr le reste par l'épée. Aucun d'eux ne pourra se sauver en fuyant, Aucun d'eux n'échappera. 2 S'ils pénètrent dans le séjour des morts, Ma main les en arrachera; S'ils montent aux cieux, Je les en ferai descendre. Lire la suite


Il y aura un Reste

La prophétie se termine par la promesse que la maison de David sera relevée jusqu'à sa gloire première :

11 En ce temps-là, je relèverai de sa chute la maison de David, J'en réparerai les brèches, j'en redresserai les ruines, Et je la rebâtirai comme elle était autrefois,


Israël reviendra de la captivité. Il y aura un Reste et une Restauration, ce dernier passage :

14 Je ramènerai les captifs de mon peuple d'Israël; Ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront, Ils planteront des vignes et en boiront le vin, Ils établiront des jardins et en mangeront les fruits. 15 Je les planterai dans leur pays, Et ils ne seront plus arrachés du pays que je leur ai donné, Dit L'Eternel, ton Dieu.


est l'unique allusion précise du livre aux temps et à l'oeuvre messianique,

La signification:

16 Après cela, je reviendrai, et je relèverai de sa chute la tente de David, J'en réparerai les ruines, et je la redresserai, 17 Afin que le reste des hommes cherche le Seigneur, Ainsi que toutes les nations sur lesquelles mon nom est invoqué, Dit le Seigneur, qui fait ces choses,


L'édifice détruit par le tremblement de terre, sera reconstruit, Dieu se créera de nouveau son Peuple, sous la conduite du vrai Fils de David, héritier de son trône et de son esprit, qu'il étendra sa royauté sur toutes les nations.

Fausse sécurité

"Je hais, je méprise vos fêtes" (5/21 ... ). On ne peut servir deux maîtres à la fois, on ne peut cacher son péché en se parant d'un extérieur respectueux du service divin. Dieu le voit, et il juge.

Ce n'est pas rendre un culte à Dieu qui est mal, mais de le faire pour apaiser sa conscience sans se repentir et rétablir la droiture et la justice en soi et dans sa vie :

24 Mais que la droiture soit comme un courant d'eau, Et la justice comme un torrent qui jamais ne tarit.


A la table du Seigneur, il nous est demandé de nous juger avant que d'y participer :

28 Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe;


Le formalisme religieux a étouffé les plus beaux réveils, les plus belles des motivations, restons dans la vraie foi, celle qui nous tient loin du mal et près, tout près du Seigneur.

" Cherchez-moi, et vous vivrez ! ", " Cherchez l'Eternel, et vous vivrez ! " (5/4,6)

1 commentaire

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations