Dieu pense à toi !

par Jonathan Bersot • Il y a 7 mois

L'injustice

Il n'y a certainement rien de plus révoltant que l'injustice. Vous savez : quand un innocent est accusé à tort, quand le gentil qui ne ferait pas de mal à une mouche est accusé de machiavélisme, ou que l'intègre dont le cœur est pur est accusé de malhonnêteté et de fraude. Vous avez peut-être déjà vécu ce genre de situation frustrante et désolante.

J'aimerais vous rappeler l'histoire du prophète Nathan qui vient raconter à David une histoire injuste. Le roi David a été berger dans sa jeunesse et a su développer un cœur de berger, voilà pourquoi il va violemment réagir aux paroles du prophète contre cet homme riche qui a pris injustement la petite brebis du pauvre berger. Ce que j'aimerais souligner aujourd'hui, c'est le coup de massue que David reçoit quand il entend l'homme de Dieu lui dire : « Tu es cet homme-là ! »  (2 Samuel 12:7) 

Ne sois pas injuste envers Dieu

Il est si facile d'accuser Dieu injustement. Un peu comme Gédéon, qui dit à l'ange de l'Éternel qui est là, bien présent devant lui : « Maintenant l'Éternel nous abandonne. » (Juges 6:13) 

C'est malheureusement devenu une habitude de faire toutes sortes de reproches à Dieu, comme si Dieu ne s'intéressait pas à nous !

La mauvaise question

Dieu entend trop souvent et si injustement ce genre de phrase : Où est Dieu ? Que fait-il ? Pourquoi m'abandonne-t-il ?

David lui-même a fait ce genre de complainte. Le Psaume 13 en témoigne :

1 Au chef des chantres. Psaume de David. Jusques à quand, Eternel ! m'oublieras-tu sans cesse ? Jusques à quand me cacheras-tu ta face ? 2 Jusques à quand aurai-je des soucis dans mon âme, Et chaque jour des chagrins dans mon coeur ? Jusques à quand mon ennemi s'élèvera-t-il contre moi ? Lire la suite

Mais juste avant la fin du psaume, il y a un point pivot, un changement de ton, où on passe de la complainte en Si mineur à un hymne d'assurance en Ré majeur :

6 Je chante à l'Eternel, car il m'a fait du bien.

Dieu pense à toi

Laisse-moi te dire aujourd'hui que, malgré tout ce que tu pourrais injustement reprocher à Dieu, il pense à toi. Ton histoire ressemble peut-être à celle du fils perdu, dans Luc 15, où Jésus décrit dans cette parabole un père ému de compassion qui court au-devant de son fils qui rentre à la maison.

Ton Père se préoccupe de toi ! Il ne t'a pas oublié ! Il pense à toi !

David sait bien que « les yeux de l'Éternel sont sur les justes, et ses oreilles sont attentives à leurs cris. » (Psaumes 34:15)

Une parole certaine

Il n'y a aucun doute possible. Quand Paul dit à Tite : « Cette parole est certaine », il fait évidemment référence à la phrase qui précède, à savoir une parole d'espoir :

5 il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit, 6 qu'il a répandu sur nous avec abondance par Jésus-Christ notre Sauveur, Lire la suite

Cette parole est certaine : Dieu nous a sauvés par amour (verset 4) et cet amour ne change pas ! Aujourd'hui encore, il t'aime et pense à toi. Il t'accorde avec abondance le Saint-Esprit qui renouvelle et régénère (v 5-6). Paul voulait que Tite affirme ces choses, et c'est aujourd'hui à notre tour d'affirmer sans aucune ambiguïté que Dieu pense à toi. Il ne t'a pas oublié, comme veut le faire croire le prince du mensonge.

Souviens-toi de l'exode, où Moïse peut dire au peuple découragé :

16 Va, rassemble les anciens d'Israël, et dis-leur: L'Eternel, le Dieu de vos pères, m'est apparu, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Il a dit : Je vous ai vus, et j'ai vu ce qu'on vous fait en Egypte, 17 et j'ai dit : Je vous ferai monter de l'Egypte, où vous souffrez, dans le pays des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens, dans un pays où coulent le lait et le miel.

Le Père a son regard bienveillant porté sur toi. Il voit, il sait, il a compassion et il secourt ! Il va te faire du bien. Avec David, réjouis-toi aujourd'hui. Dieu pense à toi !         

6 Je chante à l'Eternel, car il m'a fait du bien.
Photo de Jonathan Bersot
Pasteur, Doyen de l'Institut Biblique du Québec

18 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires

Les 8000 partenaires

Vidéo officielle de la campagne Le réveil de la francophonie Elle découvre EMCI TV et sa vie est transformée Découvrez les projets inédits d'EMCI TV Daniella, une enfant libérée de souffrances incurables
Qui feront entrer EMCI TV dans une nouvelle saison !
67%
0
8000
5392
Partenaires
55
Jours restants
Pub Publicité