Quel vase choisis-tu d'être ?

Un texte de Jérémy Sourdril

Pendant longtemps des gens ont cru une doctrine qui disait que Dieu avait choisi de toute éternité qui serait sauvé et qui ne le serait pas. En gros, que Dieu avait créé des gens pour le ciel et d'autre pour l'enfer. C'est ce qu'on appelait la prédestination (aujourd'hui ce genre de doctrines diabolique n'est plus trop à la mode). Un jour dans une petite ville où il y avait un réveil, tous les gens étaient sauvés les uns après les autres. Un homme restait parmi les derniers à être perdu. Quand on lui demandait pourquoi il n'acceptait pas Jésus malgré tout ce qu'il avait pu voir de Dieu, il répondit que de toute facon il avait été créé pour l'enfer et qu'il ne pouvait pas faire autrement. Il avait cru cette doctrine diabolique pour son malheur.

De la même manière, certaines personnes ont dites: "Moi Dieu m'a destiné à être un vase vil, faible, c'est d'ailleurs ce que dit la Bible puisque Dieu a dit qu'il avait créé des vases d'honneur et des vases vils." Ils s'appuient sur ce passage pour affirmer cela :

20 Dans une grande maison, il n'y a pas seulement des vases d'or et d'argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d'honneur, et les autres sont d'un usage vil.

La Bible donne un fait : dans le Royaume de Dieu il y a des vases différents, des vases d'honneur et des vases d'un usage vil. Il y a des vases que Dieu ne peut pas utiliser. Vous rappelez-vous de l'homme qui a recu un talent et qui l'a enterré en terre ? Dieu ne nous donne pas à tous les mêmes dons, mais Dieu donne à chacun un don. Nous pouvons tous développer notre (nos) don(s) ou le(s) laisser mourrir.

6 Il dit aussi cette parabole : Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n'en trouva point. 7 Alors il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n'en trouve point. Coupe-le : pourquoi occupe-t-il la terre inutilement ? Lire la suite

Il y a des gens qui ne portent aucun fruit. Dans ce passage Dieu nous parle des perdus, mais dans le Royaume de Dieu beaucoup de gens ne portent pas de fruits, ils sont donc inutiles ou presque entre les mains de Dieu, et deviennent des vases d'un usage vils.

21 Le potier n'est-il pas maître de l'argile, pour faire avec la même masse un vase d'honneur et un vase d'un usage vil ?

En prenant ce passage seul, (qui est utilisé au sujet des gens qui ferment leur coeur à Dieu) on pourrait croire que Dieu forme des gens pour le salut et d'autres pour la perdition. Et pourquoi pas finalement des gens pour la maladie et d'autre pour la bonne santé ! Plusieurs pensent que Dieu a forcé Pharaon à agir de la facon dont il a agi, que Dieu a mis le mal dans son coeur, mais en fait Dieu a juste mis en exergue ce qui était déjà dans le coeur de Pharaon.

Lorsqu'il est dit que Dieu a endurci le coeur de Pharaon, il n'en a pas changé la contenance. Le coeur de Pharaon était mauvais avant et après avoir été endurci. Dieu n'a pas créé Pharaon avec objectif qu'il soit perdu, mais Pharaon aurait toujours pu se repentir et accepter d'obéir à Dieu. Prenons l'image d'un oeuf. Si vous mettez l'oeuf dans une casserole d'eau bouillante, vous êtes en train de l'endurcir, mais vous ne changez pas la contenance de l'oeuf. L'oeuf est toujours oeuf avant et après avoir été endurci. C'est ce qui s'est passé avec le Pharaon, Dieu l'a mis dans de l'eau bouillante pour faire ressortir ce qui était déjà dans son coeur mauvais, il ne l'a pas forcé à agir de cette manière, mais il a confondu Pharaon dans son attitude.

6 Dieu lui dit en songe : Je sais que tu as agi avec un coeur pur; aussi t'ai-je empêché de pécher contre moi. C'est pourquoi je n'ai pas permis que tu la touchasses.

Abimélec a agi d'un coeur pur et à cause de ce coeur pur, Dieu l'a empêché de pécher contre Lui en couchant avec la femme d'Abraham. Dieu n'agi pas contre notre coeur. Il ne nous forcera jamais à pécher sachez-le !!! C'est le diable qui aimerait nous forcer à pécher ! Mais devant le péché, nous avons toujours le choix. La Parole de Dieu va nous éclairer à ce sujet au travers du verset suivant de Timothée :

21 Si donc quelqu'un se conserve pur, en s'abstenant de ces choses, il sera un vase d'honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne oeuvre.

C'est nous qui choisissons quel sera notre usage ! Voulons-nous être un vase d'honneur ? C'est ce que nous propose le Seigneur. Dieu nous donne la liberté, le choix. Certains objecteront avec ce passage :

22 Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition,

Il n'est pas dit que les vases ont été créés avec comme objectif la perdition. Cela irait à l'encontre de la volonté de Dieu qui est que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité ! Cela serait une injustice de naitre sans avoir le choix d'accepter ou pas Jésus-Christ et d'être destiné de toute facon à être perdu. Vous pouvez aujourd'hui choisir quel genre de vase serez-vous dans le Royaume de Dieu. Nous ne serons pas récompensés en fonction de notre don mais en fonction de la fidélité et de l'obéissance au Seigneur quant à l'utilisation de ce don.

Quel vase choisissez-vous d'être ? Un vase inutile ou presque, ou un vase d'honneur, utile entre les mains du maître ? C'est VOTRE choix. Personne ne le fera pour vous, Dieu non plus. Dieu nous laisse le choix de lui obéir ou pas. Avez-vous en vous quelque chose que Dieu vous a donné ? Une capacité particulière, quelque chose que vous aimez faire ? Dieu a obligatoirement déposé un don en vous. Ne le laissez pas mourir mais utilisez-le.

Les gens trouvent souvent tout un tas d'excuses pour ne pas accomplir la volonté de Dieu, mais devant Dieu nous ne pourrons pas trouver d'excuses. "Seigneur, j'avais un mariage", "Seigneur, mon travail était difficile", "Seigneur, j'étais occupé par mes obligations familiales". Celui qui voudra sauver sa vie la perdra. Nous sommes une graine et nous devons mourrir à nos propres envies alors que nous sommes sur la terre, afin de porter des fruits pour sa Gloire.

10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions.

Nous sommes des vases préparés pour la Gloire. Ici, il est dit que nous avons été créés en Jésus-Christ pour accomplir des oeuvres bonnes. Dieu les a déjà préparées pour nous, afin que nous y marchions littéralement. Ce ne sont pas nos oeuvres, mais les siennes qu'il nous permet d'accomplir par Lui. Dieu a de toute éternité préparé des oeuvres pour chacun de nous, pour vous qui lisez ce texte personnellement. Méditez sur cette vérité aujourd'hui : il y a des oeuvres que Dieu a préparées pour que vous les accomplissiez, des oeuvres de gloire ! Gloire à Dieu !

Photo de Jérémy Sourdril
Serviteur de Dieu

56 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité
28:26
Le chemin d'Emmaüs Église Paris Métropole