Et si Dieu t'appelait à le servir ?

par Frank Poulin • Il y a 2 mois
10 Or, il y avait à Damas un disciple nommé Ananias. Le Seigneur lui dit dans une vision : Ananias ! Il répondit : Me voici, Seigneur ! 11 Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, va dans la rue qu'on appelle la droite, et cherche, dans la maison de Judas, un nommé Saul de Tarse. Car il prie, Lire la suite

L'appel d'Ananias et de Paul

La première chose à remarquer, c'est qu'Ananias n'était pas un apôtre, un évangéliste, ou un prophète, mais qu'il était tout simplement un disciple. Je crois qu'il devait être un homme de prière et un homme qui craignait Dieu. Quoi qu'il en soit, le Seigneur savait qu'il était un homme sur qui il pouvait compter.

Deuxièmement, il était un homme prêt à recevoir une parole du Seigneur, et non seulement recevoir une parole, mais il était prêt à obéir à ce qui lui serait demandé. Plusieurs aiment recevoir des paroles, mais ils ne font rien avec ce qu'ils reçoivent.

La troisième chose que je voudrais souligner est qu'il a accompli ce que Dieu lui a demandé, même s'il pouvait ressentir une certaine frayeur, vu qui était Saul. Il a voulu négocier, comme beaucoup le font lorsque Dieu leur parle, mais il a finalement tout simplement dit oui.

Vous savez, l'appel sur la vie de Saul était énorme, et Dieu savait qui devait accomplir quoi. Ce n'était pas l'appel d'Ananias de parler devant les rois, les nations, et devant les fils d'Israël, mais Ananias avait son appel spécifique, et il a su accomplir ce que Dieu lui avait demandé dans cette occasion particulière.

Autre exemple d'appel, de service

La même chose peut être dite de David lorsqu'il arriva dans le camp des Israélites. Il ne s'attendait pas à voir l'armée du peuple d'Israël paralysée de frayeur, mais il a pris la décision d'aller et de représenter Dieu sur le champs de bataille. Même si d'une perspective naturelle il aurait pu mourir, il avait la conviction que quelqu'un devait se tenir pour Dieu, et que Dieu allait être avec la personne qui allait se lever, car Dieu avait une alliance avec son peuple.

Et vous ?

L'exhortation d'aujourd'hui est simple :

Es-tu prêt à répondre “oui” lorsque Dieu viendra frapper à la porte de ton coeur avec un appel/mandat spécifique, même si cet appel doit te coûter tout ce que tu as actuellement ?

Dieu trouvera-t-il un autre serviteur/servante qui dira : “Me voici, Seigneur !”, comme Ananias l'a fait ?

Ou, au contraire, trouvera-t-il quelqu'un qui voudra conserver sa vie au lieu d'accepter l'appel du Seigneur ?

À toi de décider.

Photo de Frank Poulin
Évangéliste

26 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité
29:11
Des prières exaucées - partie 2 - Jean-Marie Ribay La Porte Ouverte Chrétienne Disponible dans 10 h
28:42
La puissance du nom de Jésus - Franck Alexandre Glorieuse destinée Disponible dans 12 h
28:29
Prière, intercession, clameur - partie 6 Centre Chrétien International Disponible dans 15 h