La Séduction par le monde

Un texte de Douglas Kiongeka

Le mot «monde» vient du grec «kosmos» et signifie «un arrangement habile et harmonieux d'une constitution, d'un ordre, d'un gouvernement». Ce mot désigne également la totalité des biens terrestres ainsi que les richesses matérielles.

La Bible nous enseigne qu'il y a une séduction qui provient du monde :

19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.
 

Il est évident que la terre et ce qu'elle renferme y compris ceux qui l'habitent appartiennent à l'Eternel Dieu (Psaumes 24:1). Au commencement, Dieu donna à l'homme la gloire, l'autorité, la puissance et la domination des royaumes du monde. Mais par sa chute, Adam les céda à Satan (Luc 4:5-6). Ce dernier a fait du monde un lieu de ténèbres où règnent la mort et le chaos.

De plus, il y exerce un terrible pouvoir de séduction qui égare même de nombreux chrétiens :

15 Et si nous savons qu'il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée. 16 Si quelqu'un voit son frère commettre un péché qui ne mène point à la mort, qu'il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère, il la donnera à ceux qui commettent un péché qui ne mène point à la mort. Il y a un péché qui mène à la mort; ce n'est pas pour ce péché-là que je dis de prier. Lire la suite
  Le diable, appelé également le Prince de ce monde, se sert du monde et de ses convoitises pour séduire un grand nombre de chrétiens (Jean 14:30).

La convoitise se définit comme un désir immodéré de possession en vue de satisfaire ses passions charnelles, ce qui est contraire à la volonté de Dieu. La séduction par le monde se caractérise particulièrement par la convoitise des yeux, la convoitise de la chair et l'orgueil de la vie.

La convoitise des yeux

La convoitise des yeux désigne tout désir intense mal dirigé par ce que nous voyons. Les yeux sont souvent attirés par tout ce qui brille, la beauté extérieure, les apparences du monde plutôt que par la vérité de Dieu. La vue peut exercer une influence négative sur l'homme et le conduire à la chute. L'exemple de la femme dans le jardin d'Eden est instructif ; lorsque le serpent lui proposa de manger du fruit de l'arbre défendu, elle le trouva agréable, oublia l'ordre de Dieu et le mangea.

La convoitise des yeux est condamnable par la loi divine :

17 Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.
 

Nos yeux convoitent souvent maisons, hommes, femmes, vêtements, richesses, pouvoir, en somme des choses que nous désirons posséder et qui peuvent facilement nous détourner de Dieu :

29 Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
 Il vaut mieux détourner son regard de tout ce qui peut engendrer le péché et apprendre à discipliner ses yeux. Il faut également s'en remettre au Saint-Esprit afin qu'il nous oriente vers les merveilles de Dieu et que nous les contemplions.

La convoitise de la chair

La convoitise de la chair se définit par le désordre et l'exagération dans la satisfaction des pulsions naturelles. Dans le jardin d'Eden, Eve vit que le fruit de l'arbre défendu était «bon à manger». Ainsi, tout comme avec Eve, Satan embellit les choses interdites par Dieu dans le but d'exciter les désirs charnels des hommes et les pousser à violer un interdit. Pourtant, la chair ne sert de rien, mais c'est l'Esprit qui vivifie.

La Bible nous enseigne que l'affection de la chair est inimitié contre Dieu et produit la mort :

5 Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit. 6 Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix; Lire la suite
 

La chair renferme de mauvais désirs qui éloignent les hommes de Dieu. Ce sont la débauche, l'impureté, le dérèglement, l'idolâtrie, la magie, les rivalités, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables dont parle Galates 5:19-21.

Les chrétiens doivent apprendre à crucifier la chair et ses passions pour vivre selon la Volonté de Dieu (Galates 2:20).

L'apôtre Pierre nous exhorte à vivre comme des étrangers et des voyageurs sur la terre, et à nous abstenir des convoitises charnelles parce qu'elles font la guerre à l'âme (1 Pierre 2:11).

La convoitise de la chair éteint l'action du Saint-Esprit et ouvre la voie à la séduction :

14 Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n'ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.
 

1 Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, 2 afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair. Lire la suite
 

L'orgueil de la vie

L'orgueil se définit comme une opinion très exagérée que l'on a de sa valeur personnelle aux dépens de la considération due à Dieu et à autrui. C'est le refus de dépendre de Dieu et de se soumettre à Lui. Il constitue la racine et l'essence même du péché.

En effet, l'orgueil s'est manifesté par la tentative du diable à s'élever contre l'autorité de Dieu, ce qui a entraîné sa chute (Esaïe 14:12-15, Ezéchiel 28:11-18). L'orgueil a toujours été le fondement de la rébellion contre la puissance de Dieu. Il a pénétré le coeur d'Adam et Ève lorsque le serpent les a encouragés à être les égaux du Dieu Tout-Puissant. «Vous serez comme des Dieux», c'est-à-dire des concurrents de Yahvé (Genèse 3:5 - Version Ostervald).

L'orgueil séduit le coeur, endurcit l'esprit, excite des querelles, précède la chute et la ruine.

L'orgueil de la vie qui se traduit par le désir de tout posséder, va de pair avec la convoitise des yeux et la convoitise de la chair. Ainsi, toute personne orgueilleuse offense Dieu.

Pour conclure, la convoitise des yeux, la convoitise de la chair et l'orgueil de la vie, à l'oeuvre dans le monde, poussent les hommes en ces temps de la fin à devenir «égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu » (2 Timothée 3:1-5).

Par ailleurs, le monde et la société de consommation exercent une attirance démesurée et bouleversent nos priorités. Certains chrétiens tombent dans l'apostasie et rejettent le Seigneur pour s'attacher au monde, en quête d'aisance matérielle et de plaisirs égoïstes. Nous avons comme exemple biblique d'abandon de la foi, celui de Démas qui abandonna en quelque sorte la vie chrétienne pour l'amour du siècle présent (2 Timothée 4:10).

Le monde est aussi appelé «le siècle présent» et la Bible nous recommande de ne pas nous y conformer parce qu'il est corrompu (Romains 12:2). Dans la parabole des quatre terrains, Jésus a représenté le monde par des «épines», ce qui symbolise les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, des choses qui étouffent la Parole de Dieu, la semence incorruptible. «Ce (la semence) qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s'en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité» (Luc 8:14).

C'est pour cette raison que l'apôtre Jacques dit que «l'amour du monde est inimitié contre Dieu, et celui qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu» (Jacques 4 :4).

Jésus-Christ a été confronté à la séduction par le monde sans toutefois y succomber. En effet, Satan lui proposa, en échange de son adoration, la royauté de la terre.

1 Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. 2 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Lire la suite
 

Le diable multiplie les stratagèmes pour attirer notre attention sur les choses terrestres et attiser ainsi nos passions charnelles. Jésus déclare que nous sommes dans le monde, mais nous ne sommes pas du monde. Étant ses disciples, nous devons agir comme lui, c'est-à-dire refuser d'adorer le diable et lui résister au moyen de la Parole de Dieu.

Pour asseoir son influence, le monde s'appuie par exemple, sur des modes ou des mouvements de pensée très banalisés comme le «fantastique» qui est diffusé par le biais des supports : films, bandes dessinées, livres ou jouets. Parmi les dix films qui ont obtenu ces dernières années, le plus de succès dans l'histoire du cinéma, sept appartiennent à cette catégorie avec en premières places, «E.T.», «La guerre des étoiles» et «Harry Potter». Les livres issus de ce mouvement de pensée sont des best-sellers, édités à des millions d'exemplaires. Pour cause, ils présentent sous un jour attrayant, une forme d'occultisme : communication avec les morts, conjuration des esprits, voyance, télépathie, déplacement d'objets par la pensée ou la télékinésie. La culture de la jeune génération est ainsi imprégnée de magie. Les livres sur l'occultisme se multiplient et sont souvent distribués sous la rubrique «ésotérisme». Ils regorgent de conseils pratiques pour entrer en communication avec les puissances surnaturelles. Des groupes d'individus proposent même de «s'exercer à des voyages dans l'autre monde».

Il est donc important de noter que l'intérêt pour le monde des idées et l'environnement socioculturel et intellectuel dans lequel nous évoluons peut être une source de séduction.

Extrait du livre "La Séduction spirituelle" de Douglas Kiongeka.

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations
18:59
Bonté et bienveillance Va dans ta chambre