L'Enlèvement en vue des Noces

Un texte de Douglas Kiongeka

Il importe de savoir que les festivités des noces duraient sept jours au Moyen Orient: 

23 Le soir, il prit Léa, sa fille, et l'amena vers Jacob, qui s'approcha d'elle. 24 Et Laban donna pour servante à Léa, sa fille, Zilpa, sa servante. Lire la suite

10 Le père de Samson descendit chez la femme. Et là, Samson fit un festin, car c'était la coutume des jeunes gens. 11 Dès qu'on le vit, on invita trente compagnons qui se tinrent avec lui. Lire la suite
 

Daniel 9:27 annonce que l'homme impie signera un pacte avec les juifs qui durera sept ans. Cette période correspond également aux sept années de noces de Christ avec l'Eglise.

1 Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. 2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. Lire la suite
 

Le Seigneur promit à son Epouse de revenir la chercher après avoir préparé une place pour elle. En effet, dans la coutume juive, après les fiançailles, le fiancé devait retourner auprès de son père afin de préparer la maison qui devait accueillir sa future épouse. Pendant ce temps, la fiancée attendait son futur époux en compagnie de jeunes filles qui l'aidaient à prendre soin de sa beauté et à constituer une toilette. L'époux pouvait revenir à n'importe quel moment, de jour comme de nuit, pour emmener sa promise avec lui.

Le livre des Cantiques des cantiques décrit symboliquement la relation entre Christ et l'Eglise. On y découvre une relation qui progresse. La Sulamithe (image de l'Eglise) était d'bord une amie pour le roi Salomon (image de Jésus-Christ) (Cantiques des cantiques 1:15). Jésus nous considère comme ses amis: 

15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père.
. Le mot serviteur dans ce passage est synonyme d'esclave. Or les esclaves ne mangeaient pas à la table du maître, seuls ses amis avaient ce privilège.

Plus loin, le roi Salomon appelle la Sulamithe « ma soeur » (Cantiques des cantiques 4:9). Nous y voyons une progression du degré d'intimité dans la relation. Le lien est désormais familial car ils ont un même Père:  

35 Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur, et ma mère.

Enfin, la Sulamithe devient "l'épouse" (Cantiques des cantiques 4:12), celle qui ne fait plus qu'un avec le roi Salomon.

La Sulamithe était « un jardin fermé » et une « fontaine scellée » d'après Cantiques des cantiques 4:12. C'est ici une illustration de la virginité, autrement dit la pureté, la sanctification qui est la condition sine qua non pour prendre part aux noces de l'Agneau.

2 Car je suis jaloux de vous d'une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. 3 Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l'égard de Christ.
 

Savez-vous qu' en Israël, une femme devait absolument garder sa virginité pour qu'elle se marie (Deutéronome 22:13-17). Après la nuit de noces, le père de la jeune femme produisait devant les anciens un tissu blanc taché du sang virginal pour valider le mariage. Le sang représente la vie ou l'âme (Lévitique 17:11). De ce fait, l'homme et la femme étaient désormais liés par les liens du sang.

Malachie 2:14 enseigne que le mariage est une alliance.  Dansla Bible les alliances étaient scellées par le sang puisqu'elles engageaient totalement l'être humain. De même, lorsque l'homme était circoncis, le sang coulait. Cette circoncision était une alliance entre Dieu, Abraham et sa descendance (Genèse 17).

24 Pendant le voyage, en un lieu où Moïse passa la nuit, l'Eternel l'attaqua et voulut le faire mourir. 25 Séphora prit une pierre aiguë, coupa le prépuce de son fils, et le jeta aux pieds de Moïse, en disant : Tu es pour moi un époux de sang ! Lire la suite
 

De même, l'alliance entre Dieu et le peuple juif a été scellé par le sang de l'agneau pascal (Exode 12:13). Certainement, le Seigneur a versé son sang pour sceller la nouvelle alliance (Jean 6:53-59).

28 Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Eglise du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre sang.
 

L'Eglise qui sera enlevée sera une Eglise vierge, c'est-à-dire pure, sans taches ni rides, ni rien de semblable. Rappelez-vous que le souverain sacrificateur ne devaient épouser que des femmes vierges de la race d'Israël (Lévitique 21:14), or Jésus est le souverain sacrificateur par excellence (Hébreux 7).

Hénoch et Elie sont les seuls humains à avoir été enlevés sans connaître la mort. Ces deux prophètes préfiguraient ainsi l'enlèvement de l'Eglise qui est imminent en vue des noces (Genèse 5:24 ; 2 Rois 2:11). Cet événement fut prophétisé avant et pendant la loi. Préparons-nous à la rencontre de notre Dieu.

Maranatha! Douglas Kiongeka

Faites partie des 1 500 visionnaires
Infos Informations
18:59
Bonté et bienveillance Va dans ta chambre