L'orphelin, chéri de Dieu

par Anne Bersot • Il y a 10 mois

La cause des orphelins n'émeut pas les hommes d'affaires ni les gouvernements. Dans certains pays, ces petits forment une main-d'œuvre gratuite et exploitable, sans état d'âme. Ils sont parfois réduits en esclavage : en Colombie, ils creusent à mains nues dans les mines d'émeraudes ; au Bangladesh, ils travaillent 13 heures par jour dans les filatures de coton, pour que vous achetiez vos T-shirts ou jeans pas cher. Au Congo, en Ouganda, en Syrie, au Tchad, les orphelins sont récupérés par des groupes armés qui en font des enfants-soldats, drogués, armés jusqu'aux dents, sans foi ni loi. En Thaïlande, des trafiquants les vendent pour la prostitution. Ils sont faibles, ils ont la naïveté de l'enfance, et les hommes méchants les détruisent, les spolient et les souillent.

3 Jusques à quand les méchants, ô Eternel ! Jusques à quand les méchants triompheront-ils ?
4 Ils discourent, ils parlent avec arrogance; Tous ceux qui font le mal se glorifient.
6 Ils égorgent la veuve et l'étranger, Ils assassinent les orphelins.

Le monde ne se préoccupe pas d'eux. Quelques rares voix se font entendre dans les institutions internationales pour les défendre, sans grand succès. Mais Dieu se soucie d'eux.

Dieu défend les orphelins et les a à cœur : les orphelins sont chéris de Dieu

6 Le père des orphelins, le défenseur des veuves, C'est Dieu dans sa demeure sainte. 7 Dieu donne une famille à ceux qui étaient abandonnés, Il délivre les captifs et les rend heureux; Les rebelles seuls habitent des lieux arides.

Dieu tire vengeance de ceux qui touchent aux orphelins

Ceux qui maltraitent les orphelins, les exploitent, détournent leur héritage, ou restent tout simplement indifférents à leur sort, attirent sur eux la colère de Dieu.

10 Ne déplace pas la borne ancienne, Et n'entre pas dans le champ des orphelins;

Malheur à celui qui touche aux orphelins : il aura des comptes à rendre.

19 Maudit soit celui qui porte atteinte au droit de l'étranger, de l'orphelin et de la veuve !-Et tout le peuple dira : Amen !

Dieu les défend, il fait sa part, mais il attend aussi de ses enfants que nous sommes de s'engager pour eux et de les soutenir. Nous avons notre part à faire. Ne pas leur faire du mal, c'est déjà bien, mais la Parole de Dieu nous enseigne à aller beaucoup plus loin.  

Dieu nous enseigne non seulement à ne pas leur nuire, mais à prendre soin d'eux financièrement

12 Lorsque tu auras achevé de lever toute la dîme de tes produits, la troisième année, l'année de la dîme, tu la donneras au Lévite, à l'étranger, à l'orphelin et à la veuve; et ils mangeront et se rassasieront, dans tes portes. 13 Tu diras devant l'Eternel, ton Dieu : J'ai ôté de ma maison ce qui est consacré, et je l'ai donné au Lévite, à l'étranger, à l'orphelin et à la veuve, selon tous les ordres que tu m'as prescrits; je n'ai transgressé ni oublié aucun de tes commandements. Lire la suite

Ce n'est pas un conseil, c'est un ordre : Aujourd'hui, l'Eternel, ton Dieu, te commande de mettre en pratique ces lois et ces ordonnances ; tu les observeras et tu les mettras en pratique de tout ton cœur et de toute ton âme. (verset 16)

Les croyants ont un rôle fondamental à jouer dans la défense des orphelins. J'ai déjà entendu des chrétiens dire : « Oh, mais ce n'est pas à nous de faire du « social ». Il y a des associations pour cela. »

Je regrette, mais si on lit attentivement sa Bible, il est évident que notre rôle n'est pas uniquement d'annoncer la Bonne Nouvelle de Christ, mais que cette annonce doit être accompagnée de gestes tangibles de témoignage de notre amour.

La vraie religion, c'est de défendre les orphelins et les veuves (pas de faire de grands miracles)

26 Si quelqu'un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son coeur, la religion de cet homme est vaine. 27 La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.

On ne peut pas se prétendre spirituel si on ne prend pas soin des plus faibles, et les orphelins sont les plus faibles.

Que faire concrètement ?

On peut déjà donner chaque mois à un organisme qui prend soin d'eux (demandez à votre pasteur quels organismes de bienfaisance, orphelinats, parrainage d'enfants etc. soutient votre mouvement d'Églises)

On peut adopter un enfant, si cela est possible et désiré.

On peut prier pour eux, en ciblant sa prière (se référer aux circulaires de prière des actions missionnaires par exemple).

On peut adopter un mode de consommation responsable, en prenant des informations sur les produits qu'on achète, et en évitant d'acheter ce qui a été fabriqué par des enfants, parmi lesquels, très certainement, il y a beaucoup d'orphelins.

En tout cas, il faut sortir de l'indifférence et faire chacun sa part.

Le docteur Mukwege, dont nous avons parlé mercredi dernier, est pour sa part convaincu que la seule façon de changer notre monde, c'est pour nous chrétiens de prendre chacun sa part du fardeau, et de changer le monde, une action à la fois, en démontrant concrètement l'amour de Christ. C'est ce qu'enseigne la Parole de Dieu. Alors chérissons, nous aussi, ceux que Dieu chérit.

Photo de Anne Bersot
Pasteur

19 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité