Jésus, enseignant et sauveur

Un texte de Andrew Wommack

« Et Il leur enseigna beaucoup de choses en paraboles, et leur dit dans sa doctrine » (Marc 4:2)

Le mot grec utilisé ici pour «doctrine» signifie «enseignement», un terme qui se retrouve 30 fois au total dans le Nouveau Testament. Les quatre évangiles se rapportent à l'enseignement de Jésus 43 fois et à la prédication 19 fois. Six versets se réfèrent à Jésus, prêchant et enseignant dans le même verset. Cela semble indiquer que Jésus a passé deux fois plus de temps à enseigner qu'à prêcher. L'enseignement de Jésus est la base de la construction pour faire des disciples et une pierre d'achoppement pour les religieux.

Pourquoi est-ce qu'une personne qui cherche tant à plaire à Dieu peut être rejetée, alors qu'une personne qui n'a jamais cherché Dieu peut entrer dans une relation avec Lui justifié? C'est une question importante et la réponse à cette question est en fait une des doctrines les plus profondes dans les Écritures. La réponse est la foi et son motif.

Les Juifs étaient zélés pour les choses de Dieu, mais ils mettaient leur foi en eux-mêmes. Ils étaient confiants qu'ils pouvaient gagner la faveur de Dieu par leurs actes de justice. D'autre part, les païens ne mettaient pas leur confiance dans leur sainteté. Donc, quand ils ont entendu le message de l'Evangile que Jésus avait payé leur dette à leur place, ils acceptèrent facilement le «don» du salut, tandis que les Juifs religieux étaient incapables d'abandonner leur confiance en eux-mêmes pour obtenir le salut.

Le même problème existe aujourd'hui. Des millions de personnes de l'église essaient de mener une vie sainte, mais ne disposent pas d'une véritable foi en Jésus comme leur Sauveur. S'ils devaient se tenir devant Dieu et qu'Il leur demandait ce qu'ils avaient fait pour mériter le salut, ils commenceraient immédiatement à raconter tous leurs actes de sainteté comme la fréquentation de l'église, les reçus de dons, etc. En dépit de la qualité de leurs bonnes actions comparées à d'autres, ils n'atteignent jamais le standard parfait de Dieu. La seule réponse à cette sorte de question qui nous accorderait l'entrée au ciel serait de dire, « ma seule réclamation au salut est la foi en Jésus comme mon Sauveur.» Laissez-le être l'objet de votre foi aujourd'hui. Il est tout ce que vous avez besoin.

__________

Lecture suggérée : Marc 4:1-12

Photo de Andrew Wommack
Pasteur

41 commentaires

Faites partie des 1 500 visionnaires
Pub Publicité