Babulon [bab-oo-lone']

(strong n°897)

Rechercher
Vous pouvez saisir un mot en français, en grec, en hébreu ou un code strong

Définition de "Babulon"

Babylone = "confusion"

  1. Très grande et fameuse cité, la résidence des rois Babyloniens, située sur les deux rives de l'Euphrate. Darius Hystaspès , vers 520 AV.J.-C la vainquit et la démantela. Seleucus Nicator conquit la cité en 312 AV.J.-C et finalement hâta sa décadence, en déportant sa population à Séleucie, sa nouvelle capitale, construite avec les matériaux pris à Babylone
  2. Le territoire de Babylonie
  3. Allégoriquement, Rome comme le siège corrompu de l'idolâtrie et l'ennemi du Christianisme

Généralement traduit par :

Babylone

Origine du mot "Babulon"

Vient d'un mot Hébreu 0894

Type de mot

Nom propre locatif

Babulon a été trouvé dans 11 verset(s) :

Référence
| Verset
Matthieu 1 : 11 Josias engendra Jéchonias et ses frères, au temps de la déportation à Babylone (Babulon).
Matthieu 1 : 12 Après la déportation à Babylone (Babulon), Jéchonias engendra Salathiel; Salathiel engendra Zorobabel;
Matthieu 1 : 17 Il y a donc en tout quatorze générations depuis Abraham jusqu'à David, quatorze générations depuis David jusqu'à la déportation à Babylone (Babulon), et quatorze générations depuis la déportation à Babylone (Babulon) jusqu'au Christ.
Actes 7 : 43 Vous avez porté la tente de Moloch Et l'étoile du dieu Remphan, Ces images que vous avez faites pour les adorer ! Aussi vous transporterai-je au delà de Babylone (Babulon).
1 Pierre 5 : 13 L'Eglise des élus qui est à Babylone (Babulon) vous salue, ainsi que Marc, mon fils.
Apocalypse 14 : 8 Et un autre, un second ange suivit, en disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone (Babulon) la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité !
Apocalypse 16 : 19 Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone (Babulon) la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère.
Apocalypse 17 : 5 Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone (Babulon) la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.
Apocalypse 18 : 2 Il cria d'une voix forte, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone (Babulon) la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux,
Apocalypse 18 : 10 Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront : Malheur ! malheur ! La grande ville, Babylone (Babulon), la ville puissante ! En une seule heure est venu ton jugement !
Apocalypse 18 : 21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant : Ainsi sera précipitée avec violence Babylone (Babulon), la grande ville, et elle ne sera plus trouvée.